ELMS : A PETIT LE MANS A ATLANTA, LE TEAM THIRIET by TDS RACING DECROCHE LE TITRE 2012

 

Thiriet by TDS Racing, est sacré  aux USA… Champion European Le Mans Series 2012 !

Une semaine après la victoire du Team Britannique ADR-Delta, en Championnat du Monde d’Endurance LMP2 FIA, titre remporté au Japon, à l’issue des Six Heures de Fuji, l’équipe Française Thiriet by TDS Racing, triomphe dans l’European Le Mans Series avec l’ ORECA 03.

Tout juste auréolé d’un nouveau succès en Championnat du Monde d’Endurance FIA, grâce à la structure ADR-Delta, lors des 6 Heures de Fuji au Japon, l’ ORECA 03, s’est vue offrir de nouveaux lauriers à l’issue du Petit Le Mans, la célèbre épreuve qui se dispute sur la piste d’Atlanta à Braselton en Géorgie aux USA.

3éme de la catégorie LMP2 au général de cette compétirion comptant également pour le Championnat Américain ALMS (American Le Mans Séries) mais 1er des concurrents du Championnat Européen ELMS, les hommes de l’équipe Thiriet by TDS Racing, ont donc été sacrés Champion European Le Mans Series pour la saison 2012.

Accompagnés pour l’occasion Du très expérimenté Christophe Tinseau, le tandem formé de Pierre Thiriet et Mathias Bèche, est quant à lui, titré chez les pilotes.

Comme en 2011, ORECA-Nissan est par ailleurs, couronné au classement Constructeurs !

Tandis que le Team Murphy Prototypes, a longtemps joué les premiers rôles en LMP2, l’écurie CORE Autosport, s’est imposée dans une catégorie LMPC pour le moins relevée.

Le trio Popow-Dalziel-Wilkins, a dominé le reste de la meute, en obtenant une excellente sixième position au classement général !

La consécration pour Thiriet by TDS Racing !

 

Comme son illustre devancière, couronnée l’an passé,  l’écurie Pescarolo Sport, l’équipe Thiriet by TDS Racing, a donc terminé la saison comme elle l’avait commencé :

Avec le sourire !

Le Team héraultais, avait entamé son parcours – la encore comme Pescarolo – par une victoire générale aux 6 Heures du Castellet, avant d’enchaîner par la suite, avec un podium aux 24 Heures du Mans et aux 6 Heures de Donington.

Leaders de l’European Le Mans Series, Pierre Thiriet et Mathias Beche, avaient en débarquant à Atlanta, la pression sur leurs épaules, avant cet ultime rendez-vous, disputé conjointement avec les concurrents de l’American Le Mans Series.

Avec le toujours très rapide Christophe Tinseau, habitué aussi du Petit Le Mans, appelé  en renfort, l’équipage s’est élancé du septième rang.

Rapidement remontée dans le Top 5, l’ORECA 03, flanquée du n°46 – le numéro devenu célèbre car arboré par un certain Valentino Rossi –  a toujours été aux avant-postes.

Auteur d’un sans-faute, Thiriet by TDS Racing, a su éviter les embûches d’une course marquée par de nombreuses neutralisations.

Au final, le trio Thiriet-Beche-Tinseau, se classe troisième de la catégorie LMP2 mais on le répète, premier surtout des concurrents de l’European Le Mans Series et quatrième du classement général du Petit Le Mans.

De quoi décrocher le titre !

 

 

Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA, lâchait :

« Bravo à Thiriet by TDS Racing et à ses pilotes qui ont parfaitement géré cette finale »

Et, il enchainait :

« L’ensemble de l’équipe a fait une excellente course, à l’image de sa saison, pour obtenir ce titre. C’est une belle récompense et nous sommes fiers d’être aux côtés de Thiriet by TDS Racing depuis leurs débuts dans la discipline. »

Avant d’ajouter :

« Murphy Prototypes a également été très bon. Je tiens à féliciter ce Team qui a toujours été parmi les plus rapides pour sa première année en LMP2. Pour l’ORECA 03, c’est de nouveau un très beau week-end. Une semaine après Fuji et une semaine avant Shanghai où ADR-Delta, Pecom Racing et Signatech-Nissan seront en lice… »

 

Également engagé en LMP2 à Petit Le Mans, Murphy Prototypes, avait réalisé le quatrième temps des qualifications.

L’écurie Irlandaise s’est hissée dans le tiercé dès les premières minutes et, emmenée par Jody Firth, Warren Hughes et Brendon Hartley, elle occupait toujours la troisième place durant la neuvième heure.

Alors victime d’un problème électronique, la n°118 s’est finalement classée sixième de sa catégorie.

LMPC : CORE Autosport fête son titre par une victoire…

Déjà assuré des titres Teams et Pilotes, CORE Autorsport avait un objectif :

Finir sur une bonne note.

L’équipe Américaine, a obtenu un résultat à la hauteur de son ambition, Alex Popow, Ryan Dalziel et Mark Wilkins, remportant la catégorie LMPC à bord de leur ORECA-FLM 09.

Le trio se classe par ailleurs à une très belle sixième place au scratch.

 

Morgan Brady, le Team manager, explique:

« Cette deuxième saison a été phénoménale pour CORE Autosport. Ce succès est d’autant plus spécial que nous souhaitions honorer Ralph Brown (membre du team qui a survécu à un anévrisme cérébral il y a un mois). Avoir gagné huit des dix courses témoigne du travail qui a été fait par tous ceux qui sont impliqués dans le team. »

Sous le drapeau à damiers, CORE Autosport devance le trio Junqueira-Drissi-,Vera aligné par RSR Racing, deuxième du classement Teams.

PR1-Mathiasen Motorsports, complète le podium avec Junco-Dobson-Julian, devant la seconde voiture de CORE Autosport, confiée elle, à Bennett-Braun-Gonzalez, et Merchant Services Racing.

Hugues de Chaunac, conluant :

« La saison LMPC a été fantastique. Le plateau réunissait près de dix autos cette année, avec des courses très disputées. Cela donne encore plus de crédit aux titres de CORE Autosport, qui a été réellement impressionnant. Le niveau est très relevé. Avec les qualifications, avec l’amélioration du record du tour, et la course et avec quatre ORECA-FLM 09 dans le Top 10 général, le prouvent. Le LMPC joue pleinement son rôle de filière aux Etats-Unis. Nous en sommes très heureux. »

Il est vrai que si cette saison – on se demande d’ailleurs encore pourquoi, les FLM (Formula Le Mans) avaient disparus des plateaux en ELMS et WEC – ces petits bolides, extrêmement rapides, fiables et compétitifs, ont par contre par ailleurs, fait les beaux jours des organisateurs des épreuves du Championnat ALMS !

 

Yantl DEROUSSEN
Photos : Eric GILBERT – Patrick MARTINOLI et autonewsinfo

ELMS

About Author

gilles