WORLD SERIES RENAULT. LA VICTOIRE SAMEDI POUR DA COSTA. FRIJNS PROFITE DE LA FAUTE DE BIANCHI…

 

 

Victoire de Félix Da Costa  de l’équipe Arden ce samedi dans la 1ére des deux courses du meeting final des WSR à Barcelone.
Il l’emporte devant le Britannique Sam Bird d’ISR, second à 3’’724 et le Hollandais Robin Frijns de Fortec, qui complète le podium, 3éme à 13’’062.

Jules Bianchi, le jeune pilote Français, bien que parti depuis la pole  mais qui a complétement loupé son envol, ne passant qu’en 5éme position à la fin du 1er tour et qui a été victime enduite d’un tête à queue dans le 29éme et ultime tour, en voulant doubler le Danois Kevin Magnusen, ne se classe qu’à une bien décevante 7éme place, à 20’’174, également devancé par Will Stevens, Kevin Magnussen et Kevin Korjus.

Il laisse ainsi le commandement au classement provisoire du Championnat à Frijns, qui totalise 189 points contre 185 points à Bianchi.

Bird en comptant lui 173.

Espérons que cette faute ne coutera pas ce dimanche le titre à Jules…

Mais revenons au déroulement de cette avant-dernière manche de la saison 2012.

Sam Bird, le pilote ISR, encore en lice pour décrocher dimanche le titre et auteur d’un départ parfait, pensait surement se diriger vers la victoire.

Mais depuis qu’il est arrivé en Formula Renault 3.5 Series, Antonio Felix da Costa, recruté par le Team Arden Caterham, impressionne.

Le Portugais surprenait le Britannique en fin de course et signait ainsi son troisième succès de l’année !
Robin Frijns, le jeune Hollandais plus dangereux rival pour Jules Bianchi, complétait finalement le podium.

Profitant des mésaventures de Jules Bianchi de Tech 1 Racing dans le dernier tour, le Néerlandais repasse du coup en tête du Championnat.

La séance qualificative avait été un peu plus tôt hachée suite à plusieurs présentations de drapeaux jaunes et drapeaux rouges.

Cela n’empêchait pas Jules Bianchi de signer sa cinquième pole position de la saison, devant Antonio Felix da Costa, Kevin Magnussen et Sam Bird.

La pression était sur les épaules de Robin Frijns, seulement sixième sur la grille.

 

PAS LE JOUR DE BIANCHI !!!

 

À l’extinction des feux, Jules Bianchi avait du mal à s’extirper de la première ligne. Antonio Felix de Costa en profitait, mais Sam Bird se positionnait le mieux à l’approche du premier virage et s’emparait des commandes de la course devant le Portugais.

Jailli depuis la sixième place, Robin Frijns pointait troisième devant Kevin Magnussen et Jules Bianchi, dégringolé de premier à … cinquième.

Sam Bird tentait de s’évader, mais Antonio Felix da Costa restait au contact du leader de la course.
Plus loin derrière, Robin Frijns parvenait à prendre un peu d’avance face à Kevin Magnussen, lui-même à l’abri de Jules Bianchi.

Derrière ce quinté de tête, Will Stevens de Carlin et Kevin Korjus de Lotus, bataillaient pour la sixième place.

Au fil des tours, Sam Bird et Antonio Felix da Costa oubliaient leurs adversaires. Les deux hommes se détachant du trio Frijns, Magnussen, Bianchi.

Si Sam Bird et Antonio Felix da Costa semblaient faire jeu égal, la tension montait d’un cran entre Robin Frijns, Kevin Magnussen et Jules Bianchi.

Le Français revenait dans les roues du Danois et du Néerlandais, tout en restant sous la menace directe de Will Stevens et Kevin Korjus.

À douze minutes de l’arrivée, Antonio Felix da Costa surprenait Sam Bird à la dernière chicane. Il s’emparait de la tête et s’envolait irrémédiablement vers sa troisième victoire de la saison.

Le Britannique se contentait de la deuxième position et Robin Frijns de la troisième.  Jules Bianchi cravachait en fin de course pour le gain de la quatrième place. Seulement Kevin Magnussen ne se laissait pas faire.

Dans le dernier tour, Jules Bianchi portait une attaque sur le Danois… mais les deux hommes se retrouvaient en tête à queue.
Ils pouvaient néanmoins, notamment pour Jules, repartir, Magnussen à la 5éme place et Bianchi à la 7éme.

Ainsi, Robin Frijns repassait en tête du Championnat avec quatre points d’avance sur Jules Bianchi, à la veille de la dernière course de l’année.

A l’arrivée, Robin Frijns, lâchait :

« En partant sixième, il me fallait un bon départ et cela s’est bien passé. J’ai rapidement constaté que je ne pouvais pas suivre le rythme des deux premiers. Alors je me suis concentré sur Kevin Magnussen. J’ai géré en fin de course. Je suis de nouveau premier au championnat, mais demain tout reste à faire… »

Pour sa part, Antonio Felix da Costa, savourait ce nouveau succés :

« Cette victoire récompense tout le travail que nous faisons avec l’équipe depuis que j’ai débuté en Formula Renault 3.5 Series. Je ne veux pas perturber le championnat, donc mon objectif est de ne toucher personne. J’ai doublé Sam Bird proprement, c’était l’essentiel. »

Sam Bird qui poursuivait:

« Après trois tours, j’ai perdu mes pneus… Antonio l’a vu et il a justement attendu le bon moment pour en profiter. Le championnat aurait pu être terminé pour moi aujourd’hui, mais finalement j’ai encore une chance d’être champion demain. Nous savons ce soir qui seront les trois premiers du championnat, reste à déterminer l’ordre… »

 

Aurélie ELBAZ

Photos : RST et Éric REGOUBY

 

Sport

About Author

gilles