RALLYE OILIBYA DU MAROC : DU SABLE, DU SPORT ET DES ETOILES…

 

 

 

Du sable, du sport et des étoiles!

C’est du jamais vu !

Avec plus de 260 concurrents engagés (160 véhicules), et une caravane de 800 personnes, le Rallye OiLibya du Maroc pulvérise son record de participation pour cette édition 2012.

Emma et Stéphane Clair, peuvent être heureux. L’épreuve qu’ils ont reprise il y a maintenant déjà … CINQ ans, se porte bien, à merveille et ce malgré une conjoncture économique pas toujours des plus favorables !!!

 

UN PARCOURS DE RÊVE AU MILIEU DE PAYSAGES SUBLIMES

 

A trois mois du départ de l’Africa Eco Race et du Dakar, les deux principaux rendez-vous du mois de janvier, tout le gratin de la discipline s’est fixé rendez-vous à Erfoud, dans le grand sud marocain pour une ultime répétition générale déclinée en six étapes et sur plus de 2.000 kilomètres dont près de 1.700 sous le chrono.

A la veille du grand départ, tous les équipages se sont soumis aux vérifications techniques et administratives. L’occasion rêvée d’effectuer une revue des troupes avant les six jours de course de ce rallye 100% sable et d’assister au départ de la première Baja du Maroc, organisée en parallèle sur trois jours dans la région d’Erfoud.

 

 

Côté autos, les principaux teams que sont X-Raid, Overdrive et Wevers Sport, effectueront les ultimes roulages de leurs Mini All4Racing, des Pickup Hilux Toyota et autres Mitsubishi Racing Lancer avec des équipages visant le top 10, cet hiver en Afrique ou en Amérique du Sud.

Le Russe Leonid Novitsky et le Polonais Krzysztof Holowczyc sur Mini All4Racing, d’une part, le Néerlandais Van Merksteijn et le Russe Ogorodnikov de l’autre, sans oublier le Français Eric Vigouroux et son impressionnant Trophy Truck ainsi que le Néerlandais Bernhard Ten Brinke et sa Mitsubishi Racing Lancer, victorieux ici l’an dernier: sur quatre roues, le duel au sommet promet quelques étincelles.

Sur deux roues, la bataille s’annonce tout simplement grandiose avec tous les ténors de la discipline. De KTM à Honda, en passant par Yamaha, Husqvarna et Sherco: toutes les marques ont sorti leurs meilleurs atouts.

 

 

Jugez plutôt:

Marc Coma et Cyril Despres les deux leaders indiscutables en rallye depuis près d’une décennie sur leurs KTM 450, les Portugais Rodrigues avec la Honda et Gonçalves l’Husqvarna, l’Espagnol Barreda , lui aussi sur Husqvarna, les Français Fretigné, Casteu et Pain sur Yamaha, le Néerlandais Verhoeven aussi sur Yamaha et le Brésilien Zanol  sur Honda. Sans oublier Duclos et la Sherco !

En bref, ce n’était plus arrivé depuis des lunes, mais le Top 15 du Dakar s’est bel et bien fixé rendez-vous à quelques encablures de l’erg de Merzouga pour le Rallye OiLibya du Maroc en six actes entre Erfoud et Zagora. Seul ombre au tableau, le forfait sur blessure (côtes froissées) de l’Espagnol Jordi Viladoms, contraint de renoncer en dernière minute à effectuer ce déplacement au Maroc.

Du beau monde également en catégorie quad où les Français Vincent Albira (Honda) et Pascal Delesque (Honda) se méfieront du Russe Pavlov (Honda) et du Néerlandais Brusselers (E-ATV) notamment.

 

 

Plateau impressionnant également chez les poids lourds, où les gros bras nous viennent principalement des Pays-Bas, avec pas moins de six camions engagés en course. A tout seigneur, tout honneur, avec deux IVECO, le team De Rooy part avec les faveurs du pronostic. Vainqueur du dernier Dakar, Gerard De Rooy ne manquera pas de concurrence, à commencer par celle de son célèbre équipier, l’ancien champion du monde des rallyes, l’Italien Miki Biasion, lauréat de l’édition 2011 du Rallye OiLibya du Maroc.

Mais gare aux DAF de Van Den Bosch, Beckx et Van Eerd comme, d’ailleurs au MAN de la Portugaise Elisabete Jacinto, troisième de ce même Rallye Oilibya du Maroc l’an dernier.

A noter dans cette édition 2012 la présence de nombreux « nouveaux venus » :

Pas moins de 40 équipages ou pilotes.

Parmi eux, des Teams amateurs et des pilotes venus des 5 continents, pour s’initier et découvrir ce merveilleux sud Marocain, qui débute pour tous avec le sourire et dans une ambiance très conviviale ! Ce Rallye OiLibya du Maroc 2012 promet certes de belles batailles dans toutes les catégories et à tous les niveaux, mais tous les participants s’accordent à dire qu’ils sont là aussi pour se faire plaisir sur ce beau tracé concocté par l’équipe NPO.

 

INTERVIEWS MOTO

 

Marc Coma (Espagne-KTM 450 Factory Team n°1):

“Il ne s’agit pas d’un mini-Dakar, mais d’une course à part entière avec toutes les difficultés inhérentes à l’Afrique et à ce terrain marocain particulièrement varié. Tout le monde est au départ, donc aucune erreur ne sera permise…”

Cyril Despres (France-KTM 450 Factory Team n°2):

“Je suis particulièrement heureux de retrouver le Maroc avec ses paysages, ses décors et ses parfums particuliers. Ce ne sera pas une course facile. Je suis très heureux que la concurrence se renforce, plus on est de fous, plus on s’amuse. Ce sera une étape importante dans la préparation pour le Dakar. Au moins, à la sortie de ce rallye, nous aurons une idée plus claire des forces en présence…”

Helder Rodrigues (Portugal-Honda CRF 450 Rally n°3):

“Je suis particulièrement fier d’avoir été choisi comme fer de lance du nouveau team officiel Honda. La moto a été parfaitement préparée par les ingénieurs de HRC au Japon et effectuera ici son premier et dernier test grandeur nature avant le Dakar. Et si j’essayerai, bien sûr, de confirmer ma victoire de l’an dernier, mon objectif est avant tout de bien préparer la moto avant le grand rendez-vous de la fin de l’année.

Felipe Zanol (Brésil-Honda CRF 450 Rally n°11):

“Il s’agit de mon tout premier rallye en Afrique et donc je découvre complètement les pistes marocaines. Pour moi il s’agira avant tout d’apprendre cette navigation particulière qu’exige ce terrain et qui change fort les données au niveau de la course…”

Olivier Pain (France-Yamaha 450 YZF n°9):

“Il s’agit de mon premier rallye depuis le Dakar. J’ai donc passé de longs mois à soigner l’épaule que je m’étais abîmée l’an dernier. Avec le moteur version 2013, nos Yamaha sont très compétitives, mais pour moi, ce rallye OiLibya du Maroc sera avant tout une préparation en vue du mois de janvier…”

Frans Verhoeven (Hollande-Yamaha 450 YZF n°15):

“Je suis soutenu par Yamaha Europe, mais j’intègre le team au côtés d’Olivier Pain et de David Fretigné. Ce Rallye OiLibya du Maroc est un rendez-vous particulier car tout le monde est là. On se croirait au départ du Dakar! “

Joan Barreda (Espagne-Husqvarna 450 Speedbrain n°8) :

“J’arrive en pleine confiance, moins de dix jours après ma première victoire en Championnat du Monde en Egypte. Notre Husqvarna 450 du team Speedbrain marche vraiment du tonnerre de dieu. Mais ici, au Maroc, ce sera une tout autre histoire. Tous les meilleurs sont au départ. Je vais donc me concentrer pour commettre le moins d’erreurs possible. Si j’y parviens, je ne devrais pas terminer loin du podium… “

Thierry Picco (France-Yamaha 450 YZF n°51) :

“Il s’agit de mon tout premier rallye africain. Ayant été atteint d’un cancer il y a deux ans, j’ai choisi de fonder une association nommée « Deux roues contre le cancer » qui me permet de remercier les médecins et tout les gens qui m’ont aidé et de contribuer à la lutte contre ce fléau…”

Vincent Albira (France-Quad Honda n°200) :

“L’année dernière j’étais en tête du rallye en quad lorsque mon moteur a rendu l’âme. Nous avons donc beaucoup travaillé là-dessus pour éviter que cela se reproduise. Nous sommes fin prêts, mais la lutte sera acharnée car la concurrence sera féroce.”

Dimitry Pavlov (Russie-Quad Honda n°270) :

“Comme l’année dernière, je suis là pour gagner. Mais je ne suis pas le seul à viser la victoire. Il faudra donc être régulier et rouler juste durant six jours…”

 

INTERVIEWS AUTOS

 

 

Leonid Novitsky (Russie-Mini All4Racing n°301) :

“Je suis là pour faire oublier notre déconvenue de l’an dernier. Ce Rallye OiLibya du Maroc constitue la préparation idéale en vue du Dakar et, après une semaine d’essais intensifs, ici au Maroc, nous allons pouvoir valider les toutes dernières évolutions sur la voiture. Je suis particulièrement heureux de retrouver mon navigateur et ami Oleg Tyupenkin qui, vous le savez avait été victime d’un grave accident, voici trois ans en Tunisie…”

Krzysztof Holowczyc (Pologne-Mini All4Racing n°303) :

“La voiture a subi pas mal de modifications, notamment au niveau du moteur et des suspensions. Mais nous venons d’effectuer des essais et tout va bien. De plus, puisque je roule sur la voiture de réserve, j’aurais moins de stress. Il s’agit également de mon premier rallye africain avec mon nouveau navigateur Filipo Palmeiro. S’il arrive à s’en sortir ici, au Maroc, il sera vraiment paré pour l’Amérique du Sud que je considère comme plus facile en navigation…”

Leonid Ogorodnikov (Russie-Toyota Hilux Pickup n°306) :

“Je rêvais de rouler sur cette voiture depuis plusieurs mois. Hier nous avons eu l’occasion de la tester et je peux vous assurer que c’est une véritable voiture de course. Mon objectif est donc d’arriver à l’apprivoiser tout au long des six étapes de ce Rallye OiLibya du Maroc. ”

Geoff Olholm (Australie-Toyota Hilux Pickup n°311) :

”Nous avons voyagé durant 3 jours pour venir d’Australie. Il s’agit de notretout premier rallye en Afrique et dans les dunes. Il va donc falloir s’acclimater à toutes ces nouvelles données afin de préparer au mieux le prochain Dakar. ”

Szimon Ruta (Pologne-Toyota Hilux Pickup n°318) :

”Étant plutôt spécialiste des rallyes sur route en Pologne je découvre vraiment cette discipline dans laquelle je compte m’investir dans les années à venir. Ce Rallye OiLibya du Maroc est ma première expérience en la matière et je suis donc content de pouvoir m’appuyer sur l’expérience de Laurent Lichtleuchter, mon navigateur afin de me conduire à bon port…”

Miki Biasion (Italie-IVECO De Rooy n°400) :

”Je n’ai plus roulé depuis le dernier Dakar, donc je démarrerai en mode mineur afin de ne pas prendre le moindre risque. En tant qu’ancien pilote de rallye, je n’ai pas eu à souffrir de la transition vers le camion, car nos engins sont tellement puissants que nous sentons à peine la différence…”

Gerard De Rooy (Hollande-IVECO De Rooy n°401) :

”La grosse modification sur nos camions se situe au niveau des amortisseurs. Nous profitons donc de ce Rallye OiLibya du Maroc pour effectuer un test grandeur nature. Car il s’agit d’être prêt pour le Dakar dans un peu plus d’un mois…”

Elisabete Jacinto (Portugal-MAN n°402) :

”Suite à l’Africa Eco Race 2012, nous avons décidé de relever le réservoir afin d’améliorer les capacités de franchissement de notre MAN. Nous l’avons également allégé en installation un nouvel arceau de cabine. Bien sûr, j’aimerais encore figurer sur le podium final au terme de ce Rallye OiLibya du Maroc, mais ce ne sera pas facile de suivre le rythme des camions de tête au volant de mon MAN de série…”

Comme on le constate, cela représente un saré plateau de vedettes du monde du Rallye-raid…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Alain ROSSIGNOL- Arnaud DELMAS -NPO

 

LES MINI X RAID GRANDISSIMES FAVORITES …

Sport

About Author

gilles