RALLYE OILIBYA DU MAROC : LE TEAM X-RAID PRÉPARE DÉJÀ LE DAKAR

 

 

 

Le Team Monster Energy X-Raid, victorieux de la dernière édition du Dakar le 15 janvier dernier à Lima au Pérou, est de nouveau présent au départ du Rallye Oilybia.

L’équipe de Sven Quandt, y a, en effet, engagé, deux Mini All4 Racing et une BMW X3 CC

L’écurie ne chôme pas et la voilà déjà de retour en piste, toujours juste une semaine après qu’un  autre de ses pilotes, Khalifa Al Mutaiwei, ait remporté en Égypte le Rallye des Pharaons avec sa Mini All4 Racing

L’équipe basée à Trebur, dispute donc le OiLibya Rallye du Maroc, qui représente l’épreuve finale de préparation, dans le désert avant le Dakar.

Dans la bataille contre la chaleur et le désert, les couleurs X-raid seront donc bien représentés par les deux MINI All4 Racing et une BMW X3 CC.

 

 

Le Polonais Krzysztof Holowczyc, assisté de son navigateur, le Portugais Filipe Palmeiro et l’équipage Russe, formé de Leonid Novitskiy et Oleg Tyupenkin, piloteront les deux Mini All4 Racing, cependant que le Chilien Boris Garafulic avec son co-pilote Français Gilles Picard disputeront,  eux, l’épreuve, avec une BMW X3 CC.

 

Pour Novitskiy et Tyupenkin, il s’agira du premier rallye commun depuis trois ans. En 2009, le couple disputait le Rallye de Tunisie, où Tyupenkin, a subi des blessures graves à une main.

 

 

Suite à sa victoire dans la Baja en Pologne avec sa MINI All4 Racing, Holowczyc, lui va courir son deuxième rallye-raid, cette saison, en plus du Dakar.

De son côté, Garafulic se déplace également au Maroc avec une confiance renforcée.

En Juillet dernier, il a fini en troisième position dans l’épreuve dénommée Litoral Desafío , laquelle s’est déroulée en Argentine, organisée par ASO.

Dès ce lundi 15 Octobre, l’Oilibya débutera à Erfoud

Le Rallye durera six jours et se terminera en fin de semaine à Zagora après un kilométrage total de 2074 km, dont 1544 d’entre eux, seront disputés en spéciales. Et répartis en six étapes du 15 au 20 octobre.

 

Six étapes en boucles autour de deux bivouacs, l’un autour d’Erfoud, l’autre de Zagora, attendent les 200 concurrents.
Les trois premières épreuves spéciales seront disputées autour d’Erfoud, puis l’épreuve filera cap au sud, vers Zagora.

L’imposante caravane du Oilibya, empruntera des pistes sablonneuses à souhait, des pistes rapides, des shots, des traversées de canyon, d’oueds, de dunettes et ainsi bien sur de grandes et imposantes dunes de sable…

Mais très peu de cailloux !

Ils ne seront présents en effet que sur 15 des… 2074 km que compte ce Rallye Oilibya.

Parmi les nouveautés de ce parcours 2012, on peut noter une traversée d’Erg inédite en Rallye-raid et un changement de configuration de l’étape finale désormais courue en ligne, sans boucles !!!

Mais, n’oublions pas des difficultés de navigation représentant les principales caractéristiques du Rallye à travers le Maroc, et qui figurent également au programme concocté par Emma Clair-Dumont et ses équipes de NPO.

Néanmoins, les concurrents rouleront aussi également sur des portions rapides.

Nous aurons l’occasion d’en reparler…

 

 

Ce samedi matin, nous avons néanmoins, eu un aperçu de ce qui attend la caravane, lors de notre vol, effectué en hélicoptère entre Marrakech et Erfoud.

Trois heures à survoler des paysages fantasmagoriques mais révélant de sérieuses difficultés…dans le grand sud !

Mais la très grande majorité des participants, étant, il est vrai, constituée d’habitués, qui sillonnent le sud Maroc depuis tant d’années, ces derniers connaissent par cœur, le type de terrains empruntés…

Par conséquent, pour les meilleurs, cela sent la routine !

En fait, pour tous, anciens comme néophytes, le but de leur présence ici est essentiellement de se remettre dans le grand bain, et ce, avant de se retrouver le 5 janvier prochain, au départ du Dakar, à Lima, la capitale Péruvienne.

Et d’avaler ainsi du pilotage dans le désert, en veux-tu, en voilà, pour se présenter fin prêt en Amérique du sud.

 

 

Parmi les ‘ anciens ‘ chevronné s’il en est et qui compte pas moins de 110 départs en rallye-raid, l’ami Gilles Picard. Ce dimanche autour de la piscine de l’hotel BELERE d’Erfoud, il nous confiait :

« Le Maroc, je commence à bien connaitre. Figures-toi que je suis venu ici au rallye qui s’appelait alors Rallye de l’Atlas pour la toute première fois en… 1981 ! Et c’est une épreuve que j’ai jamais encore remporté.»

Gilles, fidèle co-équipier de Luc Alphand et qui a tout gagné notamment deux Dakar, un Silk Way, un Tunisie, avait pris du recul après le retrait du Team Mitsubishi, en 2009.

Par pure passion, de temps à autre, il revient à ses amours  » bouffer  » du désert et du sable, à qui mieux mieux…

Après avoir l’an passé, répondu favorablement à l’appel de Nani Roma, Gilles revient cette année au Maroc pour épauler un amateur plutôt doué et qui sait tenir un cerceau sur les pistes défoncées et au cœur des dunes, le Chilien Garafulic qu’il connait bien.

 

Il raconte :

« Avec Nani, j’ai roulé sur le Dakar 2011  sur un Nissan Pick-up du Team Overdrive de Jean Marc Fortin et on a malheureusement cassé le moteur vers Copiapo au Chili à mi-course. Ensuite, lui a signé avec X-raid et il lui a fallu rouler avec Michel Périn l’ex navigateur de Guerlain Chicherit  – qui venait d’être remercié, après sa bévue lors de la journée de repos sur le Dakar où il avait bêtement accidenté sa MINI –  et donc il n’a pu m’imposer. Et là, s’est alors présenté l’opportunité Garafulic, croisé sur le Dakar 2011 alors qu’il roulait lui aussi chez Overdrive »

Gilles, enchaine :

«  C’est notre 4éme rallye-raid ensemble. J’ai roulé ici l’an passé ou nous avions fini 3éme. Ensuite on a fait le Dakar avec une bonne perf pour un privé car nous finissons à une excellente 11éme place. Et l’été dernier on a fini également 3éme en Argentine du Desafio Litoral. Boris apprend vite. Il ne se prend pas pour un cador. Il sait qu’il sera toujours un bon privé mais il a envie de progresser. Il m’écoute bien et courre intelligemment avec sa tête. Il s’éclate et se fait plaisir. »

Après le Maroc, l’équipage sera une nouvelle fois reconduit sur le prochain Dakar qui s’élancera depuis Lima le 5 janvier prochain.

 

 

A ce sujet, Gilles vient de passer une semaine en essais avec tout le Team X-raid, ici dans la région d’Erfoud.

Il nous explique :

« Le but de cette semaine de roulage était de finaliser  les réglages des suspensions  en vue du Dakar. Nani Roma et Steph Peterhansel, étaient là aussi. En plus des trois autos du Team X-raid présentes sur ce Maroc pour faire du roulage avec les Mini. »

Et Gilles de préciser :

« Cette semaine, c’était franchement incroyable. Il y avait encombrement sur les pistes avec bon nombre de voitures de camions et de motos tous là pour tester avant et ce rallye du Maroc et le futur Dakar pour certains qui ne roulent pas l’épreuve NPO qui s’élance ce lundi. Il y avait notamment, outre notre équipe X-raid et de nombreux concurrents du Oilibya Maroc,  les buggies SMG de Philippe Gache »

Avec ou sans Peter et Roma, ses deux fers de lance, le Team X-raid espère bien néanmoins briller sur ce Rallye Oilibya du Maroc avec ses deux  brillants » privés  » que sont Krzysztof Holowczyc et Leonid Novitskiy.

Premier élément de réponse des ce lundi.

Au programme, une courte liaison longue de 442 km suivi d’une spéciale de 271 km autour d’Erfoud

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : NPO X-RAID et autonewsinfo

 

Sport

About Author

gilles