L’HOMME OISEAU FELIX BAUMGARNER A FRANCHI LE MUR DU SON…

Nous avons suivi cette tentative inouï du fin fond du désert Marocain sur les écrans des TV

Évidemment cela n’a rien, absolument RIEN  à voir avec les thèmes que traite quotidiennement autonewsinfo.

Mais L’EXPLOIT est tellement FABULEUX que nous ne pouvons pas ne pas  rendre hommage à ‘ l’HOMME OISEAU ‘’ l’Autrichien Félix Baumgartner qui soutenu ans son entreprise complétement folle par l’entreprise Red Bull

CHAPEAU mec et RESPECT

Ce que tu as tenté et réussi est GÉANT. Que dis-je GÉANTISSIME !!!

Car Baumgartner a tout simplement passé le mur du son

Felix Baumgartner a battu les records du plus haut vol en ballon et de la plus haute chute libre en s’élançant depuis plus de 39.000 mètres d’altitude.

Surtout, il a franchi le mur du son.

Une GRANDE première dans l’histoire.

Selon la vitesse estimée, l’Autrichien a atteint une vitesse de 1174 km/h, mais selon les premières déclarations de son équipe, Baumgartner a bien franchi le mur du son au cours d’une chute libre de 4 minutes 19 secondes.

Lors de la conférence de presse, Brian Utley, de la Fédération internationale aéronautique, a annoncé une vitesse maximale de 373 mètres par seconde, soit 1342,8 km/h

Une fois son parachute ouvert, Baumgartner a atterri comme prévu à Roswell, au Nouveau-Mexique.

Avant de s’envoler la haut, tout la haut, il avait confié :

«Quelquefois il faut aller très haut pour se rendre compte combien nous sommes petits»

De retour, il a lâché :

A un moment, j’ai vraiment cru que j’allais avoir des problèmes. Pendant quelques secondes, j’ai cru que j’allais m’évanouir. J’allais appuyer sur le bouton d’un parachute de secours mais je savais que dans ce cas, il n’y aurait pas de record.»

Avant de préciser :

« Je n’ai pas senti de mur du son. Je n’avais aucun moyen de savoir à quelle vitesse j’allais. J’étais surtout concentré sur le fait de garder le contrôle. Quand tu chutes à une telle vitesse et que tu passes par toutes les émotions, ce n’est pas facile. Tu es déshydraté, fatigué. Là-haut, c’est un autre monde. Le corps réagit différemment. Cela a été très difficile. J’ai senti beaucoup de pression au niveau du crâne mais je ne pensais pas à la mort.»

Et il a conclu :

« Voir la terre d’en haut te fait sentir tellement modeste.»

Cet exploit restera à coup sûr comme un grand moment pour l’homme dans l’espace.
A un degré moindre de Neil Amstrong le premier homme à avoir foulé le sol lunaire le 21 juillet 1969 à 3 Heures 56 du matin heure Française

Gilles GAIGNAULT
Photos :  Red Bull

 Le projet Red Bull Stratos aurait coûté 50 millions d’euros. Pour un résultat  médiatique Interplanétaire jugé exceptionnel

Evenements

About Author

gilles