F1 GP DE COREE: POLE POUR WEBBER, PREMIERE LIGNE TOUTE RED BULL

 

Bon, depuis qu’Alonso s’est fait à moitié tuer par Grosjean à Spa, on sent que Vettel a repris la main sur le Championnat, même si l’ibéro-ferrariste est encore en tête du mondial, pour quelques tous petits points.

C’est pourtant une autre victime de Grosjean (le jeu de l’année va finir par être… qui ne s’est pas fait arracher la gueule par Grosjean?), Mark Webber donc, vert de rage au GP précédent et incroyablement…  rouge de plaisir ce matin, après avoir piqué la pole à Vettel.

Première ligne entièrement soda- canettes qui empêchent de dormir donc…

C’est le deuxième doublé du Team Autrichien depuis le début de l’année.

 

DEUXIÈME LIGNE DE GUERRIERS…

ALONSO PEUT ENCORE VISER LE TITRE

 

Alors course facile pour les Red Bull boys?

Il ya derrière eux deux très vilains, Hamilton et Alonso…

Il est clair que s’ils arrivent à rester au contact, il peut y avoir une belle bagarre et une relance du Championnat.

Voilà donc une bonne raison de regarder le GP.

En revanche, pour les fans de Button, qui n’a pas pu participer au Q3, ce sera moins intéressant, il est onzième.

Romain Grosjean est septième, cela fait au moins six voitures qui ne se feront pas accrocher au premier virage…

Kobayashi, le héros il ya huit jours du GP du Japon, aura du mal cette fois ci à déchaîner les foules coréennes, d’abord parce que les Coréens ne peuvent pas encadrer les Japonais, ensuite parce qu’il partira treizième sur la grille…

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, expliquait au terme de la séance :

« Nous avons assisté à une séance qualificative très intéressante, qui a donné des indices sur les stratégies qui pourraient être adoptées demain. Avec environ 2 à 6 dixièmes au tour de différence entre les deux mélanges, nous nous attendons à voir deux arrêts en course, mais certaines équipes pourraient même essayer de ne s’arrêter qu’une fois grâce à la surface douce de la piste qui réduit l’usure des pneus. Nous pourrions voir des relais plus longs que prévu, le pneu avant étant le facteur déterminant ici. Une grande variété de contraintes est placée sur les pneus sur ce circuit, mais malgré cela, il n’y a pas un grand écart de performance entre les tendres et les supertendres, même après une série de tours lancés. Comme nous nous y attendions, nous avons vu un niveau d’évolution important en piste au fil de la séance, ce qui permet également de contrôler la dégradation. Malgré tout, faire monter les pneus à température sera crucial ici, particulièrement en raison du refroidissement engendré par les longues lignes droites ».

 

 

Auteur de sa 11éme pole depuis ses débuts en F1, Mark Webber, lâchait :

« Je suis heureux car ma pole à Monaco l’était par défaut Schumacher le véritable poleman rétrogradé  suite à l’incident provoqué à Valencia lors du GP précédentc’est donc ma première de l’année en piste. On avait été au coude à coude avec Fernando à Silverstone. La plupart des séances de qualification ont été très serrées cette année. Je suis très content d’avoir fait le job. J’ai fait un tour correct. Nous avons fait ce que nous avons pu en pneus option « super tendre ». Ça a été une épreuve très compliquée pour moi car auparavant je n’avais pas tourné en « super tendre » en Libres mais je suis très content d’être en pole. Depuis Suzuka, nous sentons que nous avons amélioré un peu la voiture. Nous avons une monoplace maniable et le staff technique a très bien travaillé. »  

 

Son équipier avec qui il partagera la 1ére ligne, Seb Vettel, confiait :

« Dans l’ensemble, nous pouvons être contents. Nous avons été rapides en Q1 et Q2, puis j’ai bien commencé la Q3. Je ne veux pas mettre en cause Felipe Massa, qui était devant moi dans le dernier secteur. Je pensais qu’il rentrait au stand, mais ce n’était pas le cas il était en train préparer un tour rapide, ce qui m’a poussé à lever le pied, et rouler sur la partie sale de la piste. »

Et de préciser qu’il s’était adressé à son ingénieur en ses termes en regagnant son box :

« Pourquoi tu ne m’as rien dit pour Massa ?

Et, Guillaume Rocquelin de lui répliquer :

 « Qu’est-ce que j’étais supposé dire ?  »

Puis, Vettel poursuivait :

« Néanmoins, mon second tour n’a pas été assez bon. J’ai perdu dans le secteur 2, qui avait été convenable tout le week-end mais quand le circuit est arrivé à son meilleur, je n’ai pas pu en profiter. Deuxième ça reste une très bonne position, surtout ici où il y a des grandes lignes droites après le départ »

Petit rappel avant le départ:

Alonso en tête au général avec 194 points, devant Vettel 190.

Comme il ya cinq points entre le premier et le deuxième de chaque course, si Vettel gagne devant Alonso, il prend aussi la tête du Championnat.

Derrière, au général, viennent Raikkonen avec 157 points, Hamilton 152, Webber 134.

Bref, l’enjeu de ce GP à Yeogam,  est ni plus ni moins qu’une grosse option sur le titre…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  TEAMS

 

La grille de départ…

1. Mark Webber, Red Bull.  2. SebastianVettel, Red Bull.  3.Lewis  Hamilton, Mc Laren. 4.  Fernando Alonso, Ferrari. 5. Kimi Raikkonen,Lotus. 6. Felipe Massa, Ferrari. 7. Romain Grosjean, Lotus. 8. Niko Hulkenberg,Force India. 9. N.  Rosberg, Mercedes. 10. M. Schumacher, Mercedes. 11.Jenson  Button, Mc Laren. 12. Sergio  Perez, Sauber. 13. K.  Kobayashi, Sauber. 14. P. Di Resta, Force India. 15. P. Maldonado, Williams. 16.D.  Ricciardo, Toro Rosso. 17. JE. Vergne, Toro Rosso. 18. B. Senna, Williams,. 19. V. Petrov, Caterham. 20. H. Kovalainen, Caterham. 21. Charles Pic, Marussia. 22. T. Glock, Marussia. 33. P. De la Rosa, HRT. 24. N. Karthikeyan, HRT.

F1 Sport

About Author

jeanlouis