LE CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS EST DANS LE ROUGE !!!

SPA-FRANCORCHAMPS: CHOU VERT ET VERT CHOU, MAIS DES CHIFFRES ROUGES COMME SON CÉLÈBRE VIRAGE DE L’EAU ROUGE !!!
___________________________________________________________________________________________________

 

Comme le rapporte le journal financier Belge, L’ECHO, le plus célèbre virage du Championnat du Monde de la F1, le redoutable EAU ROUGE du circuit de Spa-Francorchamps, a manifestement déteint sur les chiffres d’exploitation de la nouvelle Société Anonyme de droit public « CIRCUIT DE SPA- FRANCORCHAMPS » !

 

Cette dernière, créée en 2011 après absorption des deux société parallèles « ISF » (Intercommunale de Spa-Francorchamps) et
« SPCSF » (Société de Promotion du Circuit de Spa-Francorchamps) accuse en effet une perte cumulée de 16,6 Millions d’€

Et ce, selon le bilan déposé auprès de la Banque Nationale de Belgique.

 

JM HAPPART ET Y BACQUELAINE, DEUX GESTIONNAIRES DES ANCIENNES SOCIÉTÉS

 

La perte opérationnelle se chiffre à 794.101 € mais en absorbant les deux sociétés citées ci-avant, la nouvelle société a automatiquement « héritée » des pertes reportées des anciennes sociétés se chiffrant à 15,78 Millions d’€ au 31/12/2010.

Celà représente selon les experts, quelque 2,36 Millions d’€ au kilomètre du célèbre circuit Ardennais !

Et boum patatras, Ah que en voilà une mauvaise nouvelle pour une société fraîchement créée dont l’objectif est de réduire sensiblement les coûts générés par les deux anciennes sociétés dissoutes.

 

TAUX D’OCCUPATION MAXIMAL.
___________________________

 

Avec un taux d’occupation équivalant à 221 journées, le circuit de Spa-Francorchamps est arrivé à saturation compte tenu que durant pratiquement 4 mois, aucune activité « piste » ne s’y déroule entre la mi-novembre et la mi-mars en raison des rigueurs hivernales qui y règnent dans cette période.

Ou la neige recouvre d’ailleurs parfois la piste

 

 

 

Le chiffre d’affaires ainsi réalisé  atteint les 6,741 Millions d’€ auxquels viennent s’ajouter des subsides publics d’exploitation de quelque 3,858 Millions d’€ .

En main d’œuvre, le circuit de Spa-Francorchamps occupe quelque 36 employés-ouvriers, en équivalant temps plein.

Quant au passif, celui-ci s’élève à 31,3 Millions d’€ dont 25 Millions d’€ représentent des travaux d’infrastructure et garantis par la Région Wallonie-Bruxelles.

A signaler également que la nouvelle société de gestion du Circuit de Spa-Francorchamps traîne dans son sillage une série de litiges dont certains l’oblige à prévoir des fonds de réserve compte tenu des procédures judiciaires en cours et des dommages et intérêts éventuels qui en découleront.

 

Comme on peut le constater, la nouvelle société a déjà du plomb dans l’aile juste après son décollage et même si les dirigeants gardent leur optimisme, ce ne sera qu’après la publication des résultats de l’exercice en cours, arrêté au 31 décembre prochain , que l’on pourra juger si le premier bilan après intégration des anciennes sociétés déficitaires, laissera apparaître une lueur d’espoir quant à réduire la dette reportée ou pas.

 

 

Gageons que le nouveau Président de la désormais S.A. CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS, François CORNELIS, ex-numéro 2 du groupe TOTAL et Président du RACB (Royal Automobile Club de Belgique) et à qui, le Vicomte Étienne DAVIGNON, va incessamment passer la main sous peu, en sa qualité d’excellent gestionnaire trouvent les solutions permettant, à ce fabuleux tracé qu’est Spa-Francorchamps, d’éviter la sortie de piste….

 

Texte et Photos: Manfred GIET (Publiracing Agency)

 

LE FAMEUX ET CÉLÈBRE VIRAGE DE L’EAU ROUGE N’A JAMAIS SI BIEN PORTE SON NOM…

 

Circuits

About Author

gilles