ENDURANCE WEC. OAK RACING DE RETOUR EN LMP1 A FUJI VISE AUSSI LE PODIUM LMP2

 

La septième épreuve du Championnat du Monde FIA d’Endurance se déroulera ce 14 Octobre sur le circuit de Fuji au Japon.

L’équipe Française OAK Racing engagera deux prototypes :

Une Morgan-Nissan 2012 LMP2 et une OAK-HPD LMP1.

En effet après une interruption de trois épreuves, la LMP1 n°15, équipée dorénavant du moteur développé par HPD (Honda Performance Development), renouera avec la compétition, avec à son volant un « enfant du pays », le pilote Japonais Takuma Sato, ancien pilote de F1, actuellement concurrent du Championnat Américain Indycar.

Takuma Sato a fait ses premières armes à bord du prototype sur le circuit de Magny-Cours en France, le 27 septembre dernier, au cours du déverminage de la voiture, suivi d’une journée de roulage le lendemain.

La journée d’essais du 10 octobre sur le circuit Japonais sera l’occasion de tester la voiture ‘en situation’ avec ses co-équipiers, Bertrand Baguette et Dominik Kraihamer.

 

 

L’équipe espère bien figurer parmi les écuries privées avec ce nouveau package, châssis OAK, moteur HPD et pneus Dunlop, dont OAK Racing est l’équipe exclusive de développement en LMP1.

De son côté,la Morgan 2012 LMP2, n°24, retrouvera son équipage habituel. Jacques Nicolet, pilote de catégorie ‘silver’ et propriétaire du Team, toujours épaulé par Matthieu Lahaye et Olivier Pla.

Fort de deux podiums en WEC depuis le début de la saison, l’équipage aura à cœur de concrétiser les excellentes performances de la LMP2, dessinée et réalisée par le département constructeur de l’équipe Onroak Automotive.

 

 

Questionné Sébastien Philippe, Team Principal, explique :

« Les 6 Heures de Fuji verront le retour de la LMP1 OAK en Championnat du Monde. Ce sera également la première course sur un prototype de Takuma Sato, que nous sommes très fiers d’accueillir au sein d’OAK Racing. »

Et, il enchaine :

« Quant au team, il découvrira le circuit que personnellement j’ai beaucoup pratiqué au cours de ma carrière de pilote et que je retrouverai avec plaisir. Je ne doute pas que ses caractéristiques, et en particulier la très longue ligne droite de presque 1,5 km, jouent en notre faveur et celui de la Morgan-Nissan 2012 LM P2 qui bénéficie d’une bonne vitesse de pointe. Nous sommes tous impatients de voir comment la OAK-HPD va se comporter face à la concurrence, les LMP1 de Strakka Racing, JRM ou Rebellion. Une concurrence qui effectue ses deux dernières courses alors que nous attaquons nos deux premières. Cependant les tests de Magny-Cours se sont bien passés et nous permettent d’aborder cette épreuve si ce n’est avec une totale sérénité du moins sans trop de stress ! »

 

 

Takuma Sato, pilote de la OAK-HPD LMP1, confiant  pour sa part :

« Le shakedown et la journée d‘essais à Magny-Cours se sont bien déroulés et je suis donc encore plus enthousiaste à l’idée de courir au Japon avec OAK Racing. Je pense que l’équipe a fait la meilleure préparation possible compte tenu des délais et j’aborde l’ensemble de cette opération du team avec une impression très positive. Les ingénieurs étaient satisfaits car selon eux la voiture a réalisé des performances intéressantes. Aussi je pense que nous serons compétitifs sur le circuit de Fuji.  Ce sera très excitant et très intéressant ce week-end à la fois pour le Championnat du Monde d’Endurance et pour les fans. Le tracé a des caractéristiques uniques. Il dispose de l’une des plus longues lignes droites de circuits permanents ainsi que des secteurs techniques assez complexes, ce qui implique que le set-up devra être un bon compromis. J’espère que le package aéro que nous avons testé à Magny-Cours nous donnera une bonne vitesse. Je suis prêt à relever un nouveau challenge et j’ai hâte de commencer le travail avec le team, tout autant que de retrouver mes fans japonais. »

 

 

Matthieu Lahaye, pilote de la Morgan-Nissan 2012 LMP2, poursuit :

« Je garde un excellent souvenir de mon expérience au Japon avec OAK Racing et de notre victoire sur le circuit d’Okayama en 2009. Cela nous avait plutôt réussis ! De plus, on imagine mal en Europe à quel point le public japonais est passionné par le sport auto, les 24 Heures du Mans, et l’endurance en général, et je retrouverai avec bonheur cette ambiance particulière et l’enthousiasme des nombreux fans. C’est aussi toujours intéressant de découvrir un nouveau circuit. Je l’ai un peu pratiqué sur console et sur simulateur, et il me semble plus adapté que Bahreïn ou Sao Paulo aux qualités de la voiture. Nous aurons de toute façon une journée de roulage pour nous familiariser avec le tracé avant les premiers essais libres et nous  aurons à cœur, en étant passé plusieurs fois à côté du résultat que nos performances nous permettaient d’espérer, d’aller chercher la victoire. »

 

Christian COLINET
Photos : Team DPPI et Bernard BAKALIAN

 

Horaires des 6 Heures de Fuji (heure locale-En France – 7heures) :

Vendredi 12 octobre :
11h00 – 12h30 : Essais libres 1
15h30 – 17h00 : Essais libres 2

Samedi 13 octobre :
09h25 – 10h25 : Essais libres 3
14h00 – 14h20 : Séance qualificative LMP1 & LMP2

Dimanche 14 octobre :
07h55 – 08h15 : Warm-up
11h00 – 17h00 : Course

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles