ECONOMIE : VW SE LANCE DANS LE LOW COST !!!

 

ÉCONOMIE .

Le constructeur Allemand Volkswagen, géant de l’automobile, Numéro un Européen, envisage de lancer d’ici deux ans un modèle   » low cost  ».

Un véhicule à bas prix du type Dacia.

 

 

La nouvelle vient d’être annoncé par un porte-parole du Groupe VW  au journal économique Handelsblatt.

 » Nous avons besoin pour les pays émergents d’une voiture bon marché qui coûterait entre 5.000 et 10.000 euros »

Ces propos sont ceux de Bernd Osterloh, le Président du comité d’entreprise de VW, précisant qu’un modèle de ce type pourrait être prêt d’ici deux ans.

Et il précise :

 » Pour y parvenir, pas besoin de réinventer la roue  »

 

 

Le groupe qui détient à ce jour la bagatelle de douze marques parmi les quelles outre VW bien sur, on note Audi, Seat et Skoda sans oublier les marques prestigieuses telles que Bugatti, Bentley ou Lamborghini, pourrait facilement piocher et avoir recours à des composants de ses multiples modèles existants.

Et le Secrétaire général du CE d’ajouter que Volkswagen pourrait même proposer en Chine et en Inde différentes variantes de cette future voiture

Si l’on en croit Handelsblatt, un groupe d’experts devrait assez vite proposer présenter avant la fin de l’année, au directoire de VW, ce projet de voiture à bas coûts, un des très rares segments ou le Groupe VW est totalement absent.

Selon de nombreuses études récentes, en effet il se confirme bien ce qu’avait bien anticipé Carlos Ghosn , patron du Groupe concurrent Renault-Nissan, l’énorme potentiel pour ce types de voitures !

Et notamment sur les continents ou l’automobile n’est pas encore devenu indispensable.

En Afrique, en Europe de l’Est, en Asie et en Amérique du Sud.

 

 

Ce nouveau créneau qui intéresse VW, pourrait permettre au Groupe Volkswagen de compléter sa gamme. Laquelle est vraiment déjà très étoffée

Et dans le haut de gamme (Bentley, Porsche, Bugatti, Lamborghini), le Premium (Audi), les poids lourds (VW, MAN, Scania) et les petites voitures populaires (Volkswagen, Seat, Skoda).

Et ce d’autant que les dirigeants de la firme, souhaitent devenir tout simplement  »Numéro 1 » mondial d’ici 2018.

Pour y parvenir, il sera néanmoins indispensable de recourir à la fabrication  de voitures ‘ Low cost ‘

A ce sujet, on a eu confirmation au Mondial de l’Automobile de Paris que le constructeur Sud-Coréen Hyundai, a déjà lancé sur le marché Indien, son modèle Eon, vendu 4.000 euros.

Dacia, marque propriété du groupe Français Renault-Nissan, est lui aussi en avance sur ce créneau en plein développement avec son modèle Logan, proposé lui, autour de 7.000 euros

 

Christian COLINET

Photos : Gilles VITRY et Constructeurs

 

Sport

About Author

gilles