WRC: LOEB ET ELENA, SACRES NONUPLES CHAMPIONS DU MONDE EN ALSACE

LOEB, ELENA ET CITROËN DE NOUVEAU SACRES CHAMPIONS DU MONDE : 9éme TITRE

 

Leaders depuis vendredi matin, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont remporté à Strasbourg leur 8éme victoire de la saison, et la 75éme de leur fabuleuse carrière.

Ils deviennent ainsi Champions du Monde des Rallyes pour la neuvième fois consécutive.

Record qui risque fort de tenir quelque temps !

Mais on avait dit la même chose à propos des cinq titres consécutifs de Makinen …

Mais entre cinq et neuf, il y a quand même une sacrée marge, non

Sur le podium, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen apportent les points qui scellent l’issue du classement Constructeurs.

 

 

L’équipe Citroën, décroche pour sa part, sa huitième couronne mondiale lors de ce Rallye de France. Beaucoup plus compacte que les deux journées précédentes, l’ultime étape du Rallye de France ne s’annonçait pas simple à négocier.

Tombée tout au long de la nuit, la pluie persistait au petit matin, ce qui coupait court à toutes les interrogations quant au choix des pneumatiques :

Les DS3 WRC du Citroën Racing, quittaient l’assistance chaussées de Michelin Pilot Sport tendres.

Dès les premiers mètres dans la spéciale dénommée ‘Vignoble de Cleebourg’, Sébastien Loeb mesurait le faible niveau d’adhérence…

Les yeux braqués sur les écrans diffusant les caméras embarquées et les images aériennes en direct, les ingénieurs de Citroën Racing, avaient quelques sueurs froides, en voyant la DS3 WRC n°1, tutoyer les bas-côtés.

 

 

Le leader, reconnaissait :

« Nous partions régulièrement en aquaplanage et comme il y avait de plus en plus d’eau sur la route, j’ai vraiment assuré dans les derniers kilomètres. A la rigueur, la victoire ne m’est pas indispensable pour remporter le championnat »

 

 

Mikko Hirvonen, ajoutait :

« J’ai retrouvé ce matin des conditions similaires à celles rencontrées lors du Rallye Vosgien, que j’avais disputé pour préparer cette épreuve »

Et il enchainait :

« Je suis vraiment prudent pour ne pas compromettre le résultat d’ensemble de l’équipe. A la régulière, je pense qu’il sera difficile de revenir sur Latvala. »

 

 

Après un regroupement organisé à Haguenau, la ville natale de Sébastien Loeb, les dix premiers étaient reclassés en ordre inverse pour les trois dernières spéciales.

Disputé sous le soleil mais sur la boue, le second passage dans ‘Vignoble de Cleebourg’ donnait lieu à l’attribution des points de la Power Stage.

Là encore, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen, ne cherchaient pas la performance pure, ces points n’étant pas nécessaires dans la conquête du titre ‘Pilotes’.

 

 

 

Gérant leur avance jusqu’au point stop final d’Haguenau, Sébastien Loeb et Daniel Elena pouvaient enfin relâcher la tension accumulée au cours de la semaine :

« Nous étions venus pour cela, revivre les sensations de 2010 en remportant la couronne mondiale ‘à la maison’. Cette année c’est encore plus fort puisque c’est sans doute le dernier. J’ai assuré ce matin, mais ce n’était vraiment pas facile à cause des conditions météo. Même lorsque la pluie a cessé, les routes étaient extrêmement boueuses. Il me restait deux rallyes pour être sacré, mais je suis vraiment très heureux d’offrir ce moment au public alsacien. »

 

 

Sur le podium pour la huitième fois de la saison, Mikko Hirvonen arborait un large sourire :

« J’avais déjà connu la joie de remporter un titre Constructeurs en 2007 et je me réjouis de revivre un tel moment avec Citroën. C’est ce qu’il faut retenir de ce week-end, mais pour ma part je suis également satisfait de ma progression sur asphalte. Je termine à la même place qu’en Allemagne, mais j’ai le sentiment d’avoir franchi plusieurs paliers sur ce rallye. J’ai hâte de vérifier cela en Catalogne, mais avant cela nous allons fêter ce grand moment ! »

 

 

Présent au cœur de l’équipe, Frédéric Banzet, Directeur général d’Automobiles Citroën, se mêlait avec plaisir à la liesse :

« Citroën fait du sport automobile pour gagner, et Citroën Racing vient une nouvelle fois de démontrer qu’elle est la meilleure formation du Monde. Ingénieurs, techniciens, équipages : tous ont réalisé un travail formidable cette saison. Ces succès appuient la démarche volontaire et énergique de la Marque. »

 

Christian COLINET
Photos : Jo LILLINI

 

QUELQUES PHOTOS SOUVENIRS

Sport WRC

About Author

gilles