F1 : STÉPHANE CLAIR ‘’LE PAUL RICARD A UN PLAN B’’…. AU CAS OU !

 

Alors que le gouvernement Français et ce ne fut nullement une surprise, par l’intermédiaire de sa Ministre des Sports, Valérie Fourneyron, a confirmé ce que tous les vrais professionnels pensaient, à savoir qu’il n’apporterait point sa contribution pour soutenir une candidature à l’organisation d’un Grand Prix de France de Formule 1, celui du renouveau, après quatre ans de disette, le dossier n’en est pas pour autant clos, refermé et enterré !!!

Côté ‘’projet sudiste ‘’ en tout cas car les responsables de la candidature ‘’ nordiste ‘’ en l’occurrence ceux du dossier Magny cours, ne se sont pas encore exprimé ‘’ officiellement’’ depuis le véto d’état..

Après nous avoir et …à chaud, tard en début de nuit, mardi dernier accordé et en exclusivité ses toutes premières impressions et commenté la décision de Madame la Ministre, Stéphane Clair, est revenu avec nous sur l’affaire du GP de France du renouveau, ce dimanche matin.

En effet, alors que se déroulent ce week-end sur le circuit Provençal du Paul Ricard, la manche Française des WSR (World Séries by Renault) et que la firme au losange a délégué quelques-uns de ses représentants  en Grands Prix comme Romain Grosjean et Jean-Éric Vergne sans oublier Jérôme d’Ambrosio  – Charles Pic est lui aussi présent – pour piloter sur le célèbre tracé Provençal des monoplaces de GP et bien sur les Red Bull-Renault et Lotus-Renault avec ‘ cerise sur le gâteau’ également au volant un certain… Alain Prost, Stéphane Clair, s’est de nouveau confié en nous fournissant quelques informationscomplémentaires dignes d’intérêt !!!

 

« Tout d’abord,  premier point, je voudrais préciser que nous avons respecté la procédure vis-à-vis de la FFSA et souhaité par le ministère. Mais, nous n’avions nullement besoin de la garantie de l’état Français. Ici au Castellet, notre projet est complétement et totalement indépendant. Ensuite, je voudrais encore ajouter que nous disposons d’un plan B. »

Ah bon et de quel type ?

« Nous pourrions dans le pire des cas, tout à fait organiser une épreuve dénommée tout simplement Grand Prix d’Europe ! »

Pour les plus jeunes ou tout simplement les moins spécialistes, on rappellera qu’un circuit Français en sport automobile a déjà programmé une telle épreuve par le passé. Il s’agit du circuit Bourguignon de Dijon-Prenois, lequel avait organisé le dimanche 29 aout 1982, une manche du Championnat du monde.

Course qui avait permis de sacrer quelques semaines plus tard, le Finlandais Keke Rosberg

Un mois plus tard le 25 septembre, à l’occasion de l’ultime rendez-vous au GP de Las Vegas qui s’était couru sur le… parking du prestigieux Caesar Palace gagné par la Tyrell-Ford Cosworth de l’Italien Michele Alboreto, Rosberg devenait le nouveau Champion du monde et ce au détriment du Français, le regretté Didier Pironi, ‘’ Keijo ‘’ étant couronné avec 44 points grâce à sa 5éme place, Didier étant absent, indisponible depuis son terrible accident survenu lors des essais du GP d’Allemagne à Hockenheim, le samedi 7 aout

Plus récemment, il y a une petite dizaine d’années, une autre piste Française, celle de Pau-Arnos, a elle, mis sur pied un GP Moto d’Andorre.

Mais revenons à Stéphane Clair.

« Ayant scrupuleusement respecté le timing voulu par le ministère et la fédération, nous avons maintenant la voie libre et relancé nos contacts avec la FOM de Bernie Ecclestone. »

Mais tu imagines encore possible de vous voir attribuer une date pour 2013, sachant que le Conseil mondial de la FIA a entériné le projet de calendrier 2013 présenté et proposé par Bernie ?

« Parfaitement. Il existe dans ce projet une fenêtre. Chacun aura remarqué que le GP de Belgique a été avancé d’une semaine les 24 et 25 aout. Ce qui libère le week-end des 1er et 2 septembre avant le GP d’Italie prévu lui les 8 et 9 septembre. Pour nous ce serait un très bon créneau de relancer ce GP de France à la fin d’été. Ici au Ricard, on bosse dur pour y parvenir  »

OK, mais cela nous ferait trois GP en l’espace de trois semaines !

« Affirmatif. Mais je préciserais et à titre d’exemple que cette année,  on va avoir quatre GP en un mois et aux antipodes au bout du monde. Entre le GP du Japon le 5 octobre, celui de Corée le 12 octobre, puis la manche en Inde, le 26 octobre et enfin Abou Dhabi le 2 novembre. Cela nous fait bien quatre GP avec de surcroit de très gros transferts aériens… »

Et quid de la FFSA ?

« La FFSA reste bien présente. Elle suit attentivement notre dossier. On travaille, main dans la main car il nous faut l’aval de l’autorité sportive National. D’ailleurs son Président, Nicolas Deschaux a parfaitement réagi en déclarant, suite à la décision de Valérie Fourneyron, qu’on ne favorisait pas le sport automobile en France. Il a vraiment pris position pour défendre notre discipline »

Comme on le constate, Stéphane Clair avec Claude Sage et Henri-Louis Maunoir, les représentants du trust propriétaire des installations du plateau du Castellet (Circuit-Aéroport-Hôtels), ne lâchent RIEN …

A la suite de la publication du calendrier provisoire 2013 publié par la FIA et ou ne figure pas de date pour ce GP de France, au Paul Ricard, on ne baisse pas les bras, bien au contraire, on fait comme si…

Le projet tient la route

 

STÉPHANE ET JACQUES BIANCHI, PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU VAR

 

Mais si d’aventure, le label GP de France, ne pouvait être mis en avant, le projet ‘’ sudiste ‘’ prévoit de travailler sur deux tableaux avec en réserve le GP d’Europe.

Stéphane Clair, estimant que

« Pour 2013, c’est encore jouable »

Et il nous chuchote :

« Mais si nous devons patienter jusqu’à 2014, cela nous laissera plus de temps pour travailler. »

Avant de conclure, serein :

« Mais Gilles, tu verras le calendrier 2013 va encore bouger et évoluer… »

CLAUDE SAGE ET HENRI LOUIS MAUNOIR AVEC GILLES GAIGNAULT

 

Qu’ajouter ?

Stéphane a bien expliqué les choses.

Il ne reste plus qu’à patienter, pour connaitre la décision du grand manitou, du grand argentier, l’homme qui décide de TOUT, alias Tonton Bernie.

Bernie Ecclestone

Le personnage ‘’ central ‘’ de cette affaire du GP de France.

Car c’est lui qui impose à la FIA  le calendrier une fois les contrats financiers signés.

Eux qui précédent inévitablement le contrat sportif, secondaire en l’occurrence

Et comme le dossier du Paul Ricard dispose de soutiens privés de toute première importance, on évoque même en coulisses, un financement, un promoteur … estranger !!!

D’où un possible aussi, GP d‘Europe.

Stéphane Clair  à l’évocation de cette information s’étant contenté de sourire…

L’Affaire devrait logiquement maintenant être mené à son terme et aller au bout.

Et le GP de France renaitre !

Ce qui serait une formidable nouvelle et que des dizaines de milliers de fans attendent avec impatience…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : CBA – Valérie MAUREL et autonewsinfo

 

 

 

GP France F1

About Author

gilles