DTM : A VALENCIA VICTOIRE DE LA BMW DE FARFUS. ADRIAN TAMBAY EXCELLENT SECOND

PREMIER PODIUM EN DTM POUR ADRIEN TAMBAY AVEC FARFUS ET EKSTTROM

 

DTM. VICTOIRE de la BMW du jeune Brésilien Augusto Farfus ce dimanche à Valencia devant l’Audi du jeune Français Adrien Tambay et une seconde Audi, celle du Suédois Mattias Ekstrom.

Suivent,  deux autres Audi, d’Albuquerque et de Mike ‘ Rocky ‘ Rockenfeller.

Le Franco-canadien Bruno Spengler se classe sixième avec sa BMW M3 DTM devant Rahel Frey.

Et comme Gary Paffett a abandonné, Spengler fait la bonne opération au Championnat

Le week-end a été en tout point impeccable et parfait pour le Brésilien Augusto Farfus.

 

 

Lequel après plusieurs saisons en WTCC et aussi en endurance en ALMS, réussi le week-en exceptionnel car après avoir décroché samedi la pole sa toute 1re en DTM, il récidive de dimanche sur le circuit Espagnol de Valencia,  ajoutant sa toute 1ére victoire en DTM, acquise au volant de sa BMW M3 DTM du Team RBM.

A l’arrivée, Farfus précède deux Audi A5 DTM, dont celle du jeune espoir Français Adrien Tambay qui n’a pas tardé à confirmer sa très belle  séance des qualifications  ou il avait obtenu le 4éme chrono. Signant ainsi son meilleur résultat dans la discipline depuis son arrivée au printemps dernier

 

 

Jusqu’alors, le fils de l’ancien Champion que fut son père, le très attachant Patrick Tambay, inoubliable pilote de GP des années 80 qui fit les beaux jours des plus grandes écuries comme Ferrari, McLaren et Renault, remportant plusieurs Grands Prix, comme celui de San Marino, à Imola ou d’Allemagne à Hockenheim, avait pour meilleur résultat, une 4éme place décrochée tout dernièrement à Oschersleben.

Alors grimper sur la seconde marche du podium ce dimanche récompense le travail que l’apprenti-champion a effectué cette saison pour se hisser au niveau de pilotes tous beaucoup plus expérimentés que lui qui entame tout juste une carrière naissante  et qui s’annonce prometteuse.

Adrien, nous l’avons connu tout gosse, alors que gamin il débutait en karting à l’École Laffite système de Ballainvilliers,  près de Montlhéry, a depuis gravi au fil des ans tous les échelons qui mènent vers une carrière professionnelle.

 

 

Sur que Patrick, devenu un formidable consultant pour les commentaires sur les GP sur les ondes de RMC en compagnie du très professionnel, Jean Luc Roy, l’animateur de Motors et d’Antoine Arlot, doit être fier de Junior.

Tout comme sa maman, la très passionnée Dominique Chesnais qui en a passé des heures à accompagner le gosse sur les pistes de karts

Quoiqu’il advienne dans une discipline féroce, Adtien se faie son chemin et on peut d’ores-et-déjà affirmé qu’il a parfaitement réussi son examen de passage pour sa première saison en DTM

Ce dimanche en prenant une appréciable deuxième place, il  s’offre tout de même le luxe s’il en est de devancer Mattias Ekström, troisième et ancien Champion DTM !

 

 

Et excusez du peu, Adrien précède quelques figures tous pilotes d’expérience chez Audi comme Filipe Albuquerque, ou chez BMW comme Bruno Spengler, sixième.

Un Spengler qui fort des points de cette 6éme place relance incroyablement le Championnat car ce week-end au nord de l’Andalousie à Valencia, les pilotes des Mercedes ont été inexistants aux essais  – le meilleur se retrouvant … 14éme sur la grille – comme en course !

A tel point que le leader Gary Paffett a même dû abandonner, ne marquant donc aucun point. Laissant ainsi Spengler en profiter et se rapprocher pour tenter de lui ravir le leadership et le titre lors de l’ultime course le 21 octobre prochain à Hockenheim!!!

 

 

Ce dimanche, la meilleure Mercedes Class-C, celle de Jamie Green, ne finit qu’à une bien modeste dixième place !

Et si le malheureux et infortuné Paffett conserve la première place, totalisant toujours 127 points,  il ne possède plus que trois petits points d’avance sur Bruno Spengler, deuxième aujourd’hui  et qui n compte 124 points.
Green occupant la troisième place avec 109 points.

Et Gary peut s’en vouloir car dès le 1er tour, il a ruiné sa course après un double contact avec la BMW de Joey Hand puis avec la Mercedes de Christian Vietoris.

Parti depuis la pole, la BMW de Farfus était suivie d’une impressionnante  meute composé non vous ne rêvez pas de …. Une, deux, trois, quatre, cinq, six et même sept Audi, avec dans l’ordre, Mortara, Albuquerque, Tambay, Rockenfeller, Ekström, Scheider et Molina.

 

 

C’est alors que le Franco-canadien Bruno Spengler recevait un ‘stop and go’ pour départ anticipé ! Lorsqu’il rejoignait  la piste, il se positionnait juste devant la Mercedes du leader du Championnat, son plus sérieux adversaire pour le titre DTM 2012, Gary Paffett.

Après que tous les hommes de tête se soient arrêtés pour leur pit-stop obligatoire, nouveau coup de théâtre car aprés Spengler, c’était au tour de Gary Paffett de se voir attribuer et infliger un stop and go, les commissaires sportifs, lui infligeant deux secondes de pénalisation  et ce à cause de l’incident de l’accrochage du premier tour.

Une fois tous les arrêts effectués, Farfus figurait toujours en tête devant cinq Audi. Celles de Mortara, Tambay, Ekström, Albuquerque et Rockenfeller.

Pour sa part, Bruno Spengler était pointé au dixième rang.

On semblait s‘acheminer vers un podium Farfus, Mortara, Tambay, lorsqu’au 39ème tour, Edoardo Mortara partait à la faute, offrant ainsi au jeune ‘’ Rookie ‘ Tambay une sensationnelle seconde place amplement méritée

Finalement les positions ne bougeront plus. Farfus l’emportant devant Tambay et Ekstrom

 

 

L’issue du Championnat DTM 2012 se jouera donc le 21 octobre prochain à Hockenheim pour une Finale qui s’annonce assurément explosive  entre Gary Paffett et Bruno Spengler.

Entre BMW et Mercedes.

BMW qui pour sa 1ére saison se retrouve en position de décrocher le gros lot et le titre de Champion DTM

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : DTM et Teams

 

 ADRIEN AVEC EKSTROM

DTM Sport

About Author

gilles