LA MINI PACEMAN, LA VERSION COUPE DE LA COUNTRYMAN

MINI COOPER ROADSTER – MAXI PLAISIR

 

 

Depuis le retour de la marque anglaise en 2001, le succès de MINI était loin d’être assuré.

Beaucoup des nostalgiques de la marque criaient au scandale face aux nouvelles  lignes et dimensions de l’auto. Malgré le scepticisme autour de ce « come-back », la nouvelle Mini a su s’imposer rapidement auprès d’une clientèle particulièrement ciblée.

Pour s’assurer d’un succès dans la durée, MINI a multiplié les modèles et a donc élargi sa gamme. Cette diversité au sein de cette gamme permet au client d’évoluer parmi les véhicules mais aussi d’attirer de nouveaux clients.

 

 

C’est ainsi qu’est née la MINI Cooper Roadster, déclinée en trois modèles : de base, la S et la John Cooper Works Roadster. Mini par la taille certes mais MAXI par le plaisir.

Après avoir présenté la MINI Coupé bi-place, la Mini Cooper Cabriolet (6ème modèle de la gamme) fait son apparition et propose un toit rétractable souple.

C’est sur les routes de Corse, entre Porto Vecchio et Bonifacio, que nous avons été invité pour tester ce très joli cabriolet, mignon tout plein.

Cette Mini, c’est une évidence, fera à coup sur craquer les femmes !

Le choix d’un matériel souple a été dicté par le choix de maintenir le prix de la MINI en dessous des 30.000 € mais également imposé par un délai de développement très court.  C’est pourquoi – Mini appartenant au Groupe BMW – de nombreux éléments du toit souple de la Z4, ont été repris pour la MINI.

A noter d’ailleurs que le Mini Roadster, ne bénéficie pas d’une capote électrique de série. Il faudra pour cela investir dans le Pack Always Open (capote semi-électrique, filet anti-remous, sièges chauffants) à 1.200 euros.

Au niveau du style, l’allure générale du Roadster change peu de celle du Coupé bien qu’elle soit plus longue de 7 mm mais moins haute de 30 mm. Bien qu’elle soit une stricte deux places, elle bénéficie d’une habitabilité tout à fait satisfaisante. A l’intérieur, on retrouve toujours la planche de bord atypique, à la fois élégante et sportive.

Notons enfin l’arrivée d’une planche de bord garnie de cuir (en option).

 

Malgré sa petite taille (3,73 m de long), le Mini Roadster bénéficie de pas mal d’aspects pratiques. Grâce à la disparition des sièges arrière, le logement situé derrière les sièges permet de faire glisser un petit sac ou une veste. De même, et s’il perd 40 litres par rapport au Coupé, le coffre et ses 240 litres s’avère assez profond et bénéficie même d’une trappe à skis.

Présentée comme une stricte deux places que ce soit dans sa version de base, S ou John Cooper Works, la version S séduira les plus nombreux grâce à une mécanique revisitée et qui affiche près de 60 chevaux supplémentaire par rapport à la version de base pour 4 000 Euros de plus.

La John Cooper Works exige, elle, de dépenser 7 000 euros de plus que la S pour un gain de 27 chevaux.

Au chapitre des déclinaisons des moteurs, la version de base renferme un moteur atmosphérique de 1,6 litre développant une puissance de 121 chevaux et 160 Nm de couple à 4 250 tr/min.

 

La Cooper Roadster S, offre plus de pep grâce à son moteur turbo compressé, portant sa puissance à 181 chevaux. Ce chiffre peut paraitre ridicule face aux standards actuels mais comparé au poids peu élevé de l’auto, la Mini Cooper Roadster S se transforme en vrai bolide et peut s’avérer redoutable devant des sportives actuelles.

Que ce soit la version de base ou S, elle peut être équipée d’une boîte manuelle à six rapports ou automatique en option.

Au sommet de la gamme, la MINI John Cooper Works propose 208 chevaux développés à 6 000 tr/min et un couple de 192 lb-pi, accessible entre 1 850 et 5 600 tr/min.

Le 0-100 km/ est établi en seulement 6 »5, ce qui est une vraie performance pour une voiture vendue à 34700 €  

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jean François MEUNIERautonewsinfo

 

En résumé :

Mini Cooper Roadster (modèle de base)23 350 euros
Moteur : 4 cylindres essence, 1 598 cc
Puissance : 122 ch
Couple Max : 160 Nm à 4 250 tours/min

Mini Cooper S Roadster – 28 050 Euros
Moteur : 4 cylindres essence, 1 598 cc
Puissance : 184 ch à 5 500 tours/min
Couple Max : 240 Nm à 5 500 tours/min
0-100 km/h : 7 secondes
Vitesse max : 227 km/h
Consommation : 6 l/100 km
Dimensions : 3 734 mm x 1 683 mm x 1 390 mm

Mini John Cooper Works Roadster – 34 700 euros
Moteur : 4 cylindres essence, 1 598 cc
Puissance : 211 ch à 6 000 tours/min
Couple max : 260 Nm à 1 850 tours/min
0-100 km/h : 6,5 secondes
Vitesse max : 237 km/h
Consommation : 7,3 l/100 km
Dimensions : 3 758 mm x 1 683 mm x 1 391 mm

 

Constructeurs Sport

About Author

gilles