WTCC A SONOMA. VICTOIRES DE MULLER ET DE HUFF EX-AEQUO AU CHAMPIONNAT !!!

 

 

A SONOMA en Californie, victoire d’Yvan Muller devant Huff dans la 1ére course et de Rob Huff lors de la seconde ou le pilote Français, a été contraint à un drive through qui le pénalise car il ne termine que 14éme et donc hors des points.

Du coup, les deux pilotes Chevrolet quittent la Californie à égalité de points, totalisant tous deux 315 points.
Menu en compte 267 et Tarquini, lui, 193.

La première manche revient donc à la Chevrolet Cruze d’Yvan Muller qui triomphe au terme des 13 tours en 23’39’’813 devançant son partenaire de l’équipe officielle Chevrolet, le Britannique Robert Huff d’un souffle sur la ligne, l’écart n’étant que de 0’’564 !

Le podium étant complété par la BMW 320 TC de Nobert Michelisz, 3éme à 5’’444.

Ensuite, on trouve la SEAT Léon WTCC de l’ancien Champion du monde, l’Italien Gabriele Tarquini, 4éme à 8’’847.

Lequel précède la Chevrolet Cruze ‘ privée ‘ du Team Anglais Bamboo, du jeune Alex MacDowall, qui finit à 11’’803

Suivent, dans l’ordre Tiago Monteiro avec sa Seat Leon WTCC à 12”422, Franz Engstler et sa BMW 320 TC à 15”707 puis deux autres BMW 320 TC, celles de Tom Coronel  qui se classe à 16”341 devant celle de Stefano D’Aste à 17”304.

Tom Boardman qui conduit une Seat Leon WTCC du Team STR, complétant le TOP 10 à 25”823

 

 

La seconde manche est de nouveau remportée par une Chevrolet Cruze, celle de Rob Huff qui après avoir couvert les 15 tours en 29’19’’776, triomphe également d’un rien, 0’’320 le séparant de la BMW  de son dauphin, Norbert Michelisz.

Gabriele Tarquini avec la SETA Léon WTCC du Team Sunred, les rejoignant sur le podium, finissant à la 3éme place à 1’’199.

Les places d’honneur revenant dans l’ordre à la Cruze d’Alain Menu – classé dix-huitième à 4 tours lots de la 1ére course – qui se classe 4éme à 3’’718 devant la BMW qui se classe 4éme à 3’’718 devant la BMW20 TC du Hollandais Tom Coronel qui finit à 7’’571

Le TOP 1O est complété par Tiago Monteiro à  8”207, Alex MacDowall à 12”682, Tom Boardman à 13”847, Stefano D’Aste à 14”220 et  Franz Engstler à 15”643

Yvan Muller finissant seulement 14éme à 23”467 suite à son arrét pour cause de ‘ drive through ‘

A l’arrivée, le pilote Anglais expliquait :

« J’essaie de recoller à Yvan depuis le début de la saison. J’y suis enfin parvenu ! Je suis content pour l’équipe, gagner ici c’est excellent. J’avais mal démarré ce week-end mais gagner cette deuxième course, c’est extraordinaire. »

Et il ajoutait :

« Je ne veux pas penser à la fin de saison, a ajouté Huff. Je vais prendre les courses les unes après les autres, donner le meilleur de moi-même et essayer de remporter le championnat. »

 

 

Quant à Muller, auteur d’un excellent départ après s’être élancé depuis le huitième rang – suite à la grille inversée – sa Chevrolet pointait déjà  à la cinquième place au premier virage. Il poursuivait sa formidable remontée se retrouvant troisième dès le second tour derrière les deux BMW du Marocain Mehdi Bennani et de l’Allemand Franz Engstler.

Bennani abandonnant au cours du tour suivant, dehors, Muller cherchait à doubler Engstler. L’Alsacien pensant trouver l’ouverture lors du cinquième tour, tentait de le sauter à l’intérieur d’un virage à gauche. Hélas la manœuvre étant limite, la Chevrolet heurtait l’arrière de la BMW et Engstler, ne pouvait éviter de se retrouver en tête à queue.

Après une très courte réflexion rapide, les commissaires sportifs décidaient d’infliger un drive-through à Muller, lui ôtant toute chance de glaner quelques précieux points

Pour sa part, le triple Champion du monde en quête d’une quatrième couronne mondiale en WTCC, lâchait :

«  C’était une course difficile. J’ai pris un bon départ en 1ere manche même si ma position au premier virage n’était pas la meilleure. Ensuite j’ai saisi chaque opportunité pour essayer de ramener une victoire à domicile pour Chevrolet.

Et il concluait :

«  C’était serré jusqu’au bout avec Rob. C’est toujours difficile de créer des écarts car nous sommes dans la même équipe et il connait mes réglages.»

Huff, enchainant :

 « J’ai suivi Yvan quand il a passé Menu. Mais après c’est compliqué parce qu’il s’agit de votre équipier. En plus, ce n’était pas facile de dépasser ici.»

Il reste encore tros épreuves à disputer et donc six manches :

A Suzuka au Japon le 21 octobre. Puis à Shanghai le 4 novembre et enfin dans l’Ile de Macao au sud de Hong Kong face à Zhuhai le 18 novembre

Épreuves qui promettent de forts belles empoignades entre les deux leaders qui survolent cette saison le Championnat avec de temps à autre des coups d’éclats de Tarquini et Menu.

 

Peter GRISWOLD

Photos : Team

 

Sport WTCC

About Author

gilles