MOTOCROSS FEMININ MONDIAL : LA DOUBLE VICTOIRE DE LIVIA LANCELOT

LIVIA (NO 114) FAIT LE HOLESHOT

 

C’était donc en Allemagne, dans un coin imprononçable pour les nons-barbares, à Teutschenthal, j’ai mis plus de temps à écrire le nom de l’endroit qu’à écrire le papier…

Livia n’a pas fait la totalité du Championnat féminin, appelé officiellement « WMX », pour Women Motocross, et elle est quand même classée septième au général!

Mais surtout, en ce week-end final de tous les GP, puisque toutes les catégories y couraient, MX1, MX2,, MX3, WMX, ce qui est rarissme, devant donc un public considérable, Livia ne voulait pas rater sa rentrée…

 

 UN VRAI GP…

VICTOIRE AU GP D’ANGLETERRE 2012

 

Auparavant, à la  création du WMX, les filles couraient en même temps que les très célèbres GP de MX1 et MX2.

Autrement dit, ce Championnat faisait partie des grands rendez vous de l’été, avec directs en TV, journalistes par centaines, spectateurs par dizaines de milliers, tous avantages qui attiraient les sponsors et surtout justifiait les frais d’inscription énormes au calendrier.

LIVIA LANCELOT INVINCIBLE!

Puis, décision a été prise de coupler les Championnats féminins à la seule catégorie MX3, celle des motos les plus puissantes, qui ne fait plus recette. Depuis longtemps,  avec le passage au quatre temps, une phrase a fait florès, « Small is beautiful », autrement dit contrairement à ce qui se passe en MotoGP, la catégorie favorite du public est devenue le MX1, avec celle des pilotes juniors, le MX.

Et donc, Livia a décidé de ne plus faire en totalité ce Championnat qu’elle avait gagné en 2008.

Cette année 2012, elle a participé à quelques courses,  et s’est concentrée sur le Championnat de France, qu’elle a gagné, et les X Games aux USA, où elle a terminé médaille de bronze.

Elle a quand même gagné au passage le GP d’Angleterre et le GP de France…

En revanche, la finale allemande, avec toutes les cylindrées, ça, elle ne pouvait pas le rater.

D’une façon générale d’ailleurs, Livia est une fille qui assure quelles que soient les circonstances, les deux photos ci-dessous en attestent.

 

LIVIA LANCELOT EN ACTION

LIVIA LANCELOT EN SOIRÉE

 

Et en Allemagne, elle  n’a rien raté.

Et pourtant, elle a dû affronter, façon guerrière, un certain nombre de jeunes pilotes prêtes à tout et surtout au contact, mais le métier compte aussi dans les batailles rangées…

Une jeune australienne, Kat Meghan Rutledge d’abord, qui a fini au tas et une pilote plus capée, l’allemande Larissa Pepenmeier, qui roulait devant son public, mais  n’a rien pu faire, voyant s’éloigner devant elle  la silhouette – jolie d’ailleurs- de la jeune Française.

LIVIA LA GUERRIERE

Au total donc, une septième place au général du Championnat du Monde (avec seulement trois participations…) , mais surtout une double course allemande  totalement fracassante.

Un gros smack ça c’est sûr pour notre amazone favorite mais surtout un superbe bravo au talent.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Organisation Youthstream et site Livia Lancelot – Xavier Leroux, Pascal Haudiquert, Roman Borak

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis