MONDIAL DE L’AUTO DE PARIS 2012 : ALORS, HYBRIDE OU ELECTRIQUE ????

LA ZOE DE RENAULT

 

Quel casse-tête pour le profane de tout comprendre…

 

Avant-Salon : Électriques, hybrides diesel, essence ou hydrogène, range extender ?….

 

D’autant plus que les marketeurs, voulant tous positionner leurs produits à la pointe de la technologie, n’aident pas à décoder les différents principes qui définissent ces nouvelles générations de véhicules…

Alors tâchons d’y voir un peu plus clair

Et posons quelques principes : une voiture électrique est une voiture dont la chaine de propulsion est assurée par un ou plusieurs moteur(s) électrique(s).

Une voiture thermique dispose, elle, d’un ensemble de propulsion à moteur à essence ou diesel.
Une voiture hybride enfin, est un véhicule qui combine deux modes de propulsion : électrique-essence, électrique-diesel ou encore électrique-hydrogène.

Tout le monde maintenant connait bien le véhicule électrique.

 

 

PSA, Nissan, Renault, avec une véritable gamme complète ou encore, aux extrémités de l’échelle, Mia pour les citadines et Tesla pour les sportives, proposent de telles voitures.

Le moteur électrique est alimenté en énergie par des batteries, embarquées à bord, soit sous le plancher soit derrière les sièges.

 

LA MIA

 

Ces voitures sont d’une simplicité d’emploi désarmante car on met le contact, on appuie sur un bouton pour sélectionner la marche avant ou la marche arrière et il suffit dès lors d’appuyer ou de relâcher la pédale d’accélérateur pour accélérer ou ralentir.

Durant cette phase de ralentissement, le moteur régénère de l’électricité, qui sera réinjecté dans les batteries.

Dans la circulation des villes, en adoptant une conduite un tant soit peu anticipée, on se passe quasiment de la pédale de frein, qui n’est là du coup que pour les situations d’urgence.

Et le silence de déplacement du mode électrique incite à une conduite douce.

Hélas, à ce bilan idyllique et plein de promesse, il faut bien mettre un bémol :

L’autonomie de ce type de véhicule !

Elle est comprise, le plus souvent, entre 80 et 150 km, voire 200 km dans le meilleur des cas. Et encore, à condition de n’utiliser ni chauffage, ni climatisation.

Certes le kilométrage moyen quotidien des automobilistes est inférieur à 80 km, mais tout de même, cela inquiète !

 

LA TESLA UNE SPORTIVE ATTRAYANTE

 

 

Les progrès des batteries sont assez lents et il ne faut pas compter, dans les 5 ou 10 ans à venir, disposer de batteries qui permettront d’avoir une autonomie comparable à celle d’un plein d’essence permettant lui d’effectuer largement plus de 500 km minimum.

Et plus pénalisant encore car l’indispensable recharge de ces batteries prends du temps…

Selon que l’on dispose de prises de courant classiques ou de chargeurs rapides, on passera de 8 heures à une demi-heure environ…

Mais en aucun cas on ne pourra faire le plein en 5 mn comme avec nos bons vieux réservoirs d’essence.

 

LA DS5 CITROEN HYBRIDE 4 ROUES MOTRICES

 

Parallèlement à l’arrivée des véhicules électriques, les ingénieurs ont pensé qu’il serait intéressant de combiner un moteur électrique au traditionnel moteur thermique.

Sont alors arrivés les premiers véhicules hybrides.

Le but véritable n’est pas le même pour tous.

Chez Toyota par exemple, avec la Prius, ou encore chez Honda avec la Insight, il s’agit d’aider le moteur thermique à essence afin de diminuer la consommation globale du véhicule.

 

LA HONDA INSIGHT

 

La récupération d’énergie au freinage est alors utilisée pour recharger un système électrique, qui vient en soutien du moteur thermique lors des ré-accélérations.

On peut ainsi diminuer la taille des moteurs –downsizing – tout en conservant un bon niveau de prestations.

Chez d’autres, et l’on pense à Porsche, Infiniti, Lexus etc., le système hybride permet d’améliorer les performances et ou d’augmenter la puissance sans pour autant augmenter la cylindrée de ces voitures haut de gammes de luxe ou de sport.

 

Le constructeur reste ainsi dans des valeurs de consommation et d’émission de CO2 ‘raisonnables’ tout en continuant d’attirer le passionné par des puissances de plus en plus élevées.

Diverses méthodes sont utilisées.

Si toutes utilisent un moteur électrique, le stockage de l’énergie se fait suivant des moyens divers :

Peugeot et Infiniti par exemple utilise des batteries, mais Porsche propose une 918 et une Cayenne avec un volant d’inertie tournant à 40 000 tr/mn et qui converti cette inertie en électricité et ce au moment opportun.

Les plus fameux exemples de ces véhicules hybrides se trouvent en compétition :

Le SREC – système de récupération d’énergie cinétique – ou Kers en anglais, des Formules 1 ou encore la Toyota TS 030 Hybride en endurance, laquelle vient d’enlever les 6 heures de Sao Paulo.

 

Quelques constructeurs ont cherché à faire bénéficier certains de leurs modèles (Peugeot 508HY, Citroën DS5HY ou Porsche Cayenne et 918) d’un mode 4 roues motrices en positionnant le(s) moteur(s) électrique sur un train différent de celui animé par le moteur thermique.

On évite ainsi une traditionnelle transmission 4×4, avec moult différentiels, lourde et couteuse tant en place qu’en consommation.

Les deux chaines de tractions (thermiques et électriques) peuvent alors fonctionner simultanément ou séparément.
Coté compétition, c’est le cas de l’Audi e-tron Quattro qui a remporté les dernières 24 heures du Mans.

Enfin, pour contourner la question vue plus haut de l’autonomie des véhicules purs électriques, les techniciens ont eu l’idée d’utiliser un moteur thermique, non plus relié aux roues via une transmission, mais qui entraîne directement un gros alternateur lequel produit du courant à destination du (ou des) moteur(s) électrique(s) lorsque les batteries sont épuisées.

En utilisant de petits moteurs thermiques, réglés pour tourner à des régimes économiques (faibles frottements, couple maximum…) on peut produire du courant à un coût minimum en carburant.

C’est le principe du ‘range extender’, ou prolongateur d’autonomie en bon français.

La Chevrolet Volt et de sa jumelle européenne l’Opel Ampera font figure de pionnières.

De son coté, Audi a présenté lors du lancement de l’A1, un prototype A1 électrique dont le ‘range extender’ était constitué d’un moteur… rotatif à l’encombrement minimum, y compris l’alternateur…

Avec ce type de voiture, on peut rouler en ville en mode totalement électrique et n’utiliser le ‘range extender’ que lorsqu’on est dans des zones moins polluées.

 

 

LA GREEN GT, MOTEUR A HYDROGÈNE

 

Et ce que l’on fait avec un ensemble moteur thermique-alternateur, on peut également le faire avec d’autre systèmes pour générer du courant, comme la pile à combustible (PAC) appelée aussi par certains spécialistes, moteur à hydrogène.

Et la plus besoin de batteries.

La production de courant de la PAC s’adapte à la demande en fonction de la pédale d’accélérateur.

Certes, là on reste encore un peu dans le domaine de la prospective (coût, volume des réservoirs d’hydrogène), mais beaucoup de constructeurs travaillent sur le sujet et ont montré des prototypes :

 

 

GM  avec qui nous avions essayé il y a déjà deux ans un 4×4 hydrogène pour autonewsinfo.com, Mercedes ou Toyota.
Nissan montrera au Mondial le TeRRA ainsi propulsé.

Et côté compétition, n’oublions pas la Green GT dont autonewsionfo.com suit avec attention le développement et qui sera engagées aux 24 heures du Mans 2013.

En fin de semaine prochaine, il est déjà annoncé bien des modèles électriques et hybrides sur la très grande majorité des stands au Mondial de l’Automobile, lequel ouvrira ses portes au public le samedi  29 septembre au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Il sera intéressant de voir l’évolution des présentations et des offres par rapport à la précédente édition de ce Mondial il y a deux ans !

Car si tous les constructeurs ne pensent pas nécessairement pareil, ils sont dans l’ensemble tous à, la chasse des nouvelles technologies pour satisfaire une clientèle qui pense écologie même si dans les faits, ce n’est pas la principale préoccupation lors de leurs achats d’une nouvelle automobile …

 
Patrick MARTINOLI
Photos : Patrick MARTINOLI

 

 

LE CHÂSSIS DE L’HydroGen4

CHÂSSIS MERCEDES ÉLECTRIQUE

LA LEXUS

LA MERCEDES FUEL CELL

Salons Sport Véhicules électriques

About Author

gilles