ENDURANCE MOTO : MICHELIN SORT DEUX NOUVEAUX PNEUS DE COMPETITION POUR LES TEAMS PRIVES

 

  LA BMW CHAUSSÉE EN MICHELIN

 

 

Nous savons bien ici à Autonewsinfo, combien MICHELIN  s’implique dans la compétition et se nourrit des enseignements qu’elle apporte pour faire évoluer ses produits, dans un souci permanent de performance, d’économie et de respect de l’environnement.

A l’occasion des 24 heures du Mans moto, où MICHELIN  équipait outre  les trois Teams officiels : BMW N° 99, YAMAHA GMT 94 et YAMAHA YART N° 7, 8 équipes en catégorie EWC et 8 en catégorie Superstock, Nicolas GOUBERT Directeur technique de la compétition et  Tommy MAUSSIN, responsable pneumatiques Moto hautes performances, avaient convié la Presse pour présenter deux nouveaux pneus pour l’endurance, à savoir, un pneu avant le POWER Slick C et un pneu arrière, le POWER Slick D +.

Ces deux nouveautés disponibles à partir de janvier 2013, sont destinées aux équipes privées du championnat du monde d’endurance tant en catégorie EWC qu’en catégorie Superstock.

 

Nicolas GOUBERT Directeur technique chez MICHELIN

 

Lors d’un entretien avec Nicolas GOUBERT, ce dernier avait levé le voile sur ce lancement, en évoquant la réduction des consommations de pneumatiques lors des courses d’endurance. Il semble bien que ce nouveau pneu arrière aille totalement dans ce sens, puisqu’il est conçu pour effectuer deux relais.

Écoutons plutôt ce que nous disait le directeur technique sur cette question :

«  Sur cette question de la diminution de la consommation des pneumatiques lors des courses d’endurance, nous n’avons pas encore avancé  aussi vite que nous l’aurions souhaité avec la FIM. C’est un sujet sur lequel il faut qu’on avance. Il y a plusieurs intérêts à cela.  Des intérêts de développement technologique avec un transfert plus rapide vers les pneus commerciaux, et des intérêts budgétaires très forts. Le poste pneus  est un chapitre budgétaire très onéreux et ça, c’est  un moyen très efficace  pour diminuer ces coûts là. Par contre ce que nous voulons c’est partager ces idées avec la FIM et les autres manufacturiers. On souhaiterait que tout le monde travaille dans cette direction là, tout en restant confronté à nos concurrents directs. »

 

Tommy MAUSSIN responsable pneus moto  chez MICHELIN

 

Lors de la présentation officielle, Tommy MAUSSIN insista sur le fait que le terrain de la compétition était un accélérateur d’innovation et précisa notamment :

« Le MICHELIN Power Slick C et le MICHELIN Power Slick + D s’inscrivent dans la ligne stratégique de Michelin, laquelle consiste à associer sur un même pneu, le meilleur de plusieurs performances. Cette stratégie « MICHELIN Total Performance » permet, grâce aux hautes technologies développées, de marier des propriétés maximisées qui d’ordinaire s’opposent entre elles. Dans cette logique, ces deux nouveaux pneus délivrent plusieurs performances en même temps : ils offrent une mise en température rapide, un très fort grip sur angle ainsi qu’une excellente longévité offrant des performances constantes pendant au moins deux relais. »

Nicolas GOUBERT quant à lui, insista sur l’importance  de la collaboration établie avec 4 équipes de compétition engagées dans 5 championnats précisant à cette occasion que :

« Le croisement des championnats est une source d’inspiration pour la Recherche pour faire progresser l’innovation plus rapidement.»

On apprend à l’occasion que le championnat Moto 2 en Espagne a été le banc d’essai principal pour le pneu arrière et, l’on note que ces nouvelles montes doivent faire gagner du temps sur les relais, gagner de l’argent avec moins de consommation (au moins 2 relais) et réduire l’utilisation des ressources épuisables.

Le choix de la dimension de 17 pouces vise à renforcer la passerelle technologique entre les pneumatiques de compétition et ceux de série.

Ces pneus à gomme dure seront référencés de la manière suivante :

12/60 R17 POWER SLICK C F TL pour le pneu avant
20/69 R17 POWER SLICK + D R TL Pour le pneu arrière

 

Nouveaux slicks Michelin

 

 

Pour nos interlocuteurs ces nouveautés présentent les qualités suivantes :

–    Un chrono de sprint pour une course d’Endurance.
–    Une mise en régime rapide pour atteindre la température optimale de fonctionnement
du pneu.
–    Un grip maximum au freinage pour prévenir des décélérations tardives ou brutales et
des pertes d’adhérence.
–    Une longévité accrue pour réaliser des chronos réguliers du premier au dernier tour.

Pour avoir fait un peu le tour des Teams, il faut objectivement constater que la longévité en course des pneumatiques avec une constance de performances, fut bien au rendez-vous. Julien DIGUET sur la SUZUKI EWC N°2 nous a confié avoir connu avec son équipe  R2CL quelques difficultés de mise au point de la moto avec ces nouveaux pneumatiques, mais en course, ils purent apprécier ce choix en obtenant une honorable 14 ème place.

 

Monteur MICHELIN

 

En Superstock la victoire de la KAWASAKI N° 33 de Louit moto équipée avec ces nouveautés a ravi ce jeune équipage très prometteur.

Nous annoncions la guerre des pneus pour ces 24 heures du Mans. Michelin a bien remporté celle qui opposait les teams privés, justement avec ces nouveaux produits. Nul doute que la réduction de la consommation des pneumatiques lors des courses d’endurance va être de plus en plus à l’ordre du jour et à ce petit jeu, Michelin, comme souvent, a pris de l’avance.

 

Alain MONNOT
Photos : Alain MONNOT et MICHELIN

 

Michelin Moto - Endurance

About Author

gilles