WEC : PODIUM LMP2 POUR LE OAK RACING A SAO PAULO

 

L’équipe Française OAK Racing, renoue avec le podium aux Six Heures de Sao Paulo

OAK Racing, accroche au Brésil son deuxième podium à l’occasion des Six Heures de Sao Paulo, la cinquième épreuve du Championnat du Monde FIA d’Endurance qui s’est disputée sur la piste d’Interlagos.

Après vingt premières minutes de course difficiles qui ont vu la Morgan 2012 LMP2, la n°24, subir deux accrochages et perdre plus d’un tour, Olivier Pla, Matthieu Lahaye et Jacques Nicolet, ont réussi à terminer troisième d’une compétition pourtant vraiment très relevée en catégorie LMP2.

En revanche la voiture sœur, la n°35 de l’équipage formé de Bertrand Baguette et Dominik Kraihamer , renforcé pour la circonstance par le jeune Britannique Alex Brundle, après une dure bataille pour la victoire avec la HPD, n°44 du Starworks Motorsports, a dû abandonner, aux trois quarts de la course et ce, à cause d’un problème de pression d’essence.

Après être sorti sans trop de mal d’un premier accrochage dans le tour de formation puis d’un autre vingt minutes plus tard, Matthieu Lahaye a entamé sa remontée depuis la huitième place. C’est en cinquième position qu’il a ensuite passé le volant à Olivier Pla, après son double relais.

Olivier est alors revenu dans le trio de tête et a maintenu sa troisième position, malgré une période de safety car.

 

L’abandon de la n°35, a alors permis à la n°24, de la remplacer à la deuxième place. Malheureusement, et malgré une bonne avance, la n°24 est redescendue à la troisième place après les deux pénalités que Jacques Nicolet a subi pour vitesse excessive à l’entrée des stands.

Néanmoins eu égard à l’importance et à la qualité du plateau en LMP2, ce podium revêt une réelle importance car il permet de scorer de précieux points au Championnat du monde

Sébastien Philippe, Team Principal, expliquait :

« J’étais confiant après les qualifications car je ne doutais pas de nos performances en course et nous l’avons prouvé. Seule l’ HPD de Starworks a été plus rapide que nous en course, sur un relais, mais c’est Olivier qui a réalisé le meilleur tour. Les trois pilotes de la n°35, ont été très performants et c’est une grosse déception d’avoir dû abandonner. Quant à la n°24, Matthieu et Olivier ont été très rapides comme toujours et Jacques a fait un relais fantastique, sans doute le meilleur en terme de vitesse pure. Naturellement, il est très déçu d’avoir été pénalisé pour vitesse élevée à l’entrée des stands. Mais l’essentiel c’est que nous avions le potentiel pour atteindre la victoire. C’est ce que nous devons surtout retenir du week-end. »

 

Olivier Pla, pilote de la Morgan 2012 LMP2, n°24, poursuivait :

« Si on considère tout ce qui s’est passé en début de course, une troisième place est un très bon résultat. Matthieu a été coincé au début, mais il a réussi ensuite une très belle remontée avec des pneus usés. Quand j’ai pris la suite, les gommes neuves m’ont bien aidé à augmenter le rythme. En fin de compte même si c’est décevant de ne pas terminer deuxième, on s’en sort plutôt bien par rapport au début de course ! »

Quant à, Matthieu Lahaye, lui il racontait :

« Le moins qu’on puisse dire c’est que mon premier relais ne s’est pas passé sans mal. Au début, j’ai été poussé  ce qui m’a fait faire un tête à queue, et a provoqué une crevaison. Ensuite j’ai été touché par l’ADR Delta, ce qui a entraîné un deuxième tête à queue ! Heureusement, mon second relais s’est beaucoup mieux passé et je suis remonté à la cinquième place, malgré des pneus qui commençaient à se dégrader. L’erreur de Jacques a eu pour conséquence de nous priver de la deuxième place, mais nous pouvons être content de ce podium, compte tenu des difficultés du début. »

Jacques Nicolet, enchainant :

« Je suis vraiment déçu pour le team d’avoir perdu la seconde place à cause des deux pénalités dues à mes excès de vitesse dans la pitlane. Je m’en veux beaucoup car tout le monde, dans le stand ou sur la piste, a réalisé un travail fantastique et méritait un meilleur résultat. Nous avons, chacun à notre niveau, très bien roulé. Mes erreurs me contrarient autant en tant que pilote qu’en tant que propriétaire du team même si nous ne pouvions pas imaginer terminer deuxième après notre début de course si difficile. Le point positif, c’est que j’ai offert cette deuxième place à une équipe sympathique ! »

Bertrand Baguette, l’un des pilotes de la Morgan 2012 LMP2, n°35, lâchait :

« Le côté positif aujourd’hui, c’est que nous étions performants. J’ai été poussé sur les vibreurs au départ ce qui m’a fait perdre une place, mais j’ai pu refaire mon retard et revenir en tête. Alex et Dominik ont continué à faire du bon travail. Aussi c’est d’autant plus frustrant de devoir abandonner quand on est bien installé en deuxième position! »

Son équipier, Dominik Kraihamer, ajoutait :

« La voiture était très agréable aujourd’hui et très performante après le bon résultat en qualification hier. Tout se passait très bien et nous avions une bonne avance sur le troisième, mais une fois encore la chance n’était pas avec nous. Bahreïn sera une nouvelle expérience pour moi et conjurera enfin, j’espère, le mauvais sort! »

Pour sa part, le nouveau venu dans le ‘ clan’ OAK, Alex Brundle, concluait :

« Je suis monté dans la voiture après que Bertrand ait fait un excellent double relais et pris la tête en doublant Enzo Potolicchio. Ensuite nous avons joué de malchance avec le safety car. Non seulement il a permis à la HPD de Starworks de rattraper son retard, mais de plus il m’a obligé à défendre ma position en demandant beaucoup à des pneus déjà dégradés. J’ai tout de même pris beaucoup de plaisir et nous étions à une solide deuxième place quand le problème de pression nous a stoppés. C’était la première fois que je roulais dans la Morgan 2012 LMP2 et j’ai été ravi de cette expérience, spécialement sur un circuit comme Interlagos. »

Le Championnat du Monde FIA d’Endurance reprendra avec la sixième manche à Bahrein des le 29 septembre.

Ce weekend, se déroulait également une course en ALMS en Virginie. autonewsinfo s’en est déjà fait l’écho dans nos colonnes samedi dernier  mais rappelons que La Morgan 2012 LMP2 de Conquest Endurance, réalisée comme les n°24 et 35, par Onroak Automotive, le département constructeur de OAK Racing, a terminé deuxième de la catégorie et quatrième au général grâce aux efforts combinés de David Heinemeier Hansson et de Martin Plowman.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Team -DPPI

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles