WORLD SERIES RENAULT : SUCCES DE FELIX DA COSTA AU HUNGARORING


Auteur d’une course parfaite, Kevin Magnussen du Team Britannique Carlin, se dirigeait tout droit ce dimanche vers sa deuxième victoire de la saison, en Formula Renault 3.5 Series.

Mais dans le dernier tour, le jeune Danois immobilisait subitement sa monoplace, suite à une fuite d’huile de boite de vitesses.

 

 

Antonio Felix da Costa d’Arden Caterham, héritait donc de la victoire, sa première dans la discipline. Marco Sorensen de Lotus, terminait deuxième et Will Stevens de Carlin troisième, formant ainsi un podium 100% Rookies.

Cinquième,  le Hollandais Robin Frijns du Fortec Motorsports, confortait son leadership et repartait du Hungaroring,  avec un solide capital, atteignant ce dimanche soir 24 points d’avance sur Jules Bianchi.

 

Pour sept millièmes d’avance sur Kevin Magnussen, Robin Frijns, plus tôt en matinée, s’adjugeait sa quatrième pole position de la saison, au terme d’une séance où 16 pilotes pointaient en moins d’une seconde.

Arthur Pic, le pilote Dams et Antonio Felix da Costa composaient la deuxième ligne. Jules Bianchi de Tech 1 Racing et Sam Bird d’ISR, les principaux adversaires de Frijns au championnat, se classaient respectivement 7éme et 9éme.

 

A l’extinction des feux, Robin Frijns restait collé sur la grille de départ !

Kevin Magnussen en profitait et prenait les commandes de la course devant Antonio Felix da Costa, Will Stevens et Sam Bird. Marco Sorensen occupait la 5éme place devant Arthur Pic.

Robin Frijns rétrogradait pour sa part au 7éme rang, juste devant Jules Bianchi. La situation évoluait au 3éme tour quand Jules Bianchi se faisait déborder par Kevin Korjus. Robin Frijns gagnait une position au tour suivant en dépassant Arthur Pic. Le leader du championnat remontait ainsi à la 6éme place.

Avant le passage obligatoire par les stands, Robin Frijns revenait au contact de Marco Sorensen. Sam Bird était le premier des hommes de tête à rentrer changer de pneus. Robin Frijns effectuait son arrêt un tour plus tard, en même temps qu’Arthur Pic. Le Néerlandais ressortait néanmoins derrière le Français.

 

Une fois tous les pilotes passés par les stands, Kevin Magnussen conservait logiquement les commandes de la course devant Antonio Felix da Costa, Marco Sorensen, Will Stevens, Sam Bird, Arthur Pic et Robin Frijns. La situation entre les deux premiers était assez limpide. Kevin Magnussen gérait parfaitement sa course et maitrisait l’écart face à Antonio Felix da Costa.

Si les jeux semblaient être faits en tête, la fin de course était palpitante pour le gain de la 5éme place. Plus les tours défilaient, plus Robin Frijns se montrait impatient derrière Arthur Pic et Sam Bird. Robin Frijns profitait d’une erreur du jeune Français pour s’emparer de la 6éme place.

 


En fin de course, la tension était palpable du côté du Team Carlin car une fumée blanche suspecte s’échappait de la monoplace de Kevin Magnussen…

Dans le dernier tour, le Danois garaitd’ailleurs  sa monoplace, victime d’une fuite d’huile de boite de vitesses. Antonio Felix da Costa héritait donc de la victoire devant Marco Sorensen et Will Stevens.

 

 

Sam Bird terminait quatrième, juste devant Robin Frijns. Ce dernier conservait les commandes du championnat avec vingt-quatre points d’avance sur Jules Bianchi, aujourd’hui seulement neuvième.

Redescendu du podium, Antonio Felix da Costa, lâchait :

« J’hérite de la victoire suite à l’abandon de Kevin Magnussen, je suis désolé pour lui mais c’est la course, cela m’est arrivé la semaine dernière en GP3 Series. Première victoire pour moi et première victoire pour Arden Caterham, c’est forcément un grand jour pour nous. Ce n’est pas mon circuit préféré, mais c’est vrai que j’ai gagné les deux courses ici en GP3 et maintenant ma première victoire en Formula Renault 3.5 Series. »

Marco Sorensen, enchainait :

« J’ai eu mon lot de malchance, notamment à Silverstone où une crevaison m’a couté la victoire, je suis donc heureux d’être de retour sur le podium. Nous avons un peu loupé nos qualifications ce week-end. Il faut donc travailler de nouveau ce point pour espérer gagner une des dernières courses. »

Quant au jeune Will Stevens, lui il confiait :

« Bien entendu je suis désolé pour Kevin. Me concernant, j’apprends à chaque fois que je monte dans la voiture, car je viens directement de l’Eurocup Formula Renault 2.0. Au fil des courses je hausse le rythme, ce podium est donc une récompense de tout le travail que nous faisons avec Carlin. »

La prochaine étape mènera la meute des pilotes des World Séries sur le circuit Français du Paul Ricard, dans deux semaines, à la fin du mois de septembre

 

Aurelie ELBAZ

Photos : WSR -DPPI -Julie SUEUR

 

JULES BIANCHI DEVRA CRAVACHER AU PAUL RICARD POUR REMONTER SON HANDICAP

Sport WSR

About Author

gilles