WORLD SERIES RENAULT : ROBIN FRIJNS REPREND LE LARGE A BUDAPEST

En devenant, ce samedi sur le tracé de Moryogod au nord de Budapest en Hongrie, le premier homme de la saison à remporter trois victoires en Formula Renault 3.5 Series, Robin Frijns du Team Fortec Motorsports, réalise un bon coup dans l’optique d’une virctoire finale au Championnat.

Leader de bout en bout, sur le circuit du Hungaroring, vainqueur devant Kevin Magnussen de Carlin et le Français Jules Bianchi de l’équipe Tech 1 Racing de Simo Abadie, le lauréat de l’Eurocup Formula Renault 2.0  en 2011, compte désormais seize points d’avance sur Jules Bianchi, passé deuxième et vingt-neuf sur le jeune Britannique Sam Bird d’ISR.

Frijns totalisant désormais 156 Points contre 140 au tricolore et 127 à l’anglais.

Au terme d’une séance qualificative ultra-disputée, Robin Frijns devenait le troisième pilote de l’année à compter trois pole positions, après Kevin Magnussen et Jules Bianchi, qualifiés cette fois respectivement deuxième et troisième.

Le soleil répondait enfin présent  ce samedi lorsque les vingt-six monoplaces s’installaient sur la grille de départ, animée par un impressionnant show aérien.

Robin Frijns réagissait le mieux à l’extinction des feux et virait en tête devant Kevin Magnussen, Jules Bianchi, Arthur Pic et Antonio Felix da Costa.

Robin Frijns, cravachait en début de course, afin de creuser rapidement l’écart sur ses adversaires.  Kevin Magnussen tenait le rythme du leader tandis que Jules Bianchi perdait, lui, peu à peu le contact.

Quatrième, Arthur Pic menait un groupe de chasse compact, suivi par Antonio Felix da Costa, Nico Müller, Carlos Huertas, Marco Sorensen et le jeune Américain,Alexander Rossi.

Au huitième tour, alors que Kevin Magnussen commettait une petite faute, lui faisant perdre le contact avec Robin Frijns, Antonio Felix da Costa débordait Arthur Pic, pour le gain de la quatriéme place.

A mi-parcours, l’avance de Robin Frijns sur Kevin Magnussen, se stabilisait autour de deux secondes, écart qui séparait également le Danois de Jules Bianchi.

La fin de course était assez limpide pour les hommes de tête.

Leader de bout en bout, Robin Frijns s’imposait pour la troisième fois de la saison. Kevin Magnussen, deuxième, renouait pour sa part avec les points, après un score vierge à Silverstone.

 

Troisième, Jules Bianchi revenait ainsi à la deuxième place du classement général, à seize unités de Robin Frijns. Sam Bird, seulement dixième, réalisant, lui, la plus mauvaise opération du jour.

A sa descente du podium Robin Frijns, expliquait :

« C’est une journée parfaite, avec une belle qualification et une victoire. En course, cela n’a pas été simple, car il a fallu gérer Kevin Magnussen. Seize points c’est une bonne avance, mais ce n’est pas suffisant. Depuis le début de la saison, j’ai souvent manqué de réussite dans une des deux courses et je sais que Jules Bianchi et Sam Bird, ne lâchent rien. Donc il faut une deuxième bonne journée demain dimanche afin que ce week-end soit réussi. »

A ses côtés, Kevin Magnussen, enchainait :

« Globalement, j’ai manqué de constance cette année. Parfois cela se passe très bien, avec deux victoires notamment, mais d’autres fois cela va moins bien, comme deux abandons à Silverstone. Alors maintenant mon but est de concrétiser et de ramener des points à chaque course. Je suis donc content de cette deuxième place. »

Quant à Jules Bianchi, tout juste débarqué vendredi de ses trois journées d’essais en F1, avec les équipes Ferrari et Force India, à Magny cours, lui, il confiait:

« Le championnat reste ouvert, mais Robin Frijns, a encore fait du super boulot aujourd’hui. Cela ne va pas être facile s’il continue sur ce rythme. Pour ma part, nous étions dans le rythme en qualifications mais pas en course. J’ai fait quelques erreurs, car je n’arrivais pas à suivre le rythme, nous devons donc travailler pour nous refaire demain. »

On remet cela ce dimanche pour la seconde manche.

 

Aurélie ELBAZ

Photos : WSR

Sport

About Author

gilles