24 HEURES TOUT TERRAIN DE FRANCE: C’EST PARTI ET CELA FAIT VINGT ANS!

Les 24 heures Tout terrain de France, c’est 98 autos au départ ce samedi à 14 heures, sur le circuit de Chevannes. Un prodige que réalise depuis 20 ans, et avec un succès considérable, notre ami Loulou Dronne. Après une préparation dantesque, le terrain, construit à partir de rien, est même muni d’arroseuses en cas de poussière, reçoit une organisation au petit poil, une course devenue grande classique, une bande de potes qui sont devenus des afficionados et un succès « popu » absolu.

 DEUX DEPARTS EN UN…

EN POLE, LA PANTHERA PORSCHE DU TEAM ASMO DE LAURENT POLETTI

Loulou Dronne est un mec plein d’idées, ainsi s’étant rendu compte que sur une course d’endurance, ce qu’il ya de mieux c’est le départ, il en fait plusieurs.

Quante étalés sur huit jours pendans ses 24 heures du Maroc, et même sur quatre circuits différents, et en France, là où le terrain idoine est plus difficile à préparer, deux départs sur le même circuit, un à quatorze heures, un autre de nuit à 23 heures… 

JEAN LOUIS DRONNE

Loulou Dronne est un enthousiaste incroyable… « « Si les deux premières éditions ont eu lieu à Bannost Villegagnon, nous revenons à Chevannes pour la 18ème fois. C’est toujours un plaisir renouvelé de se retrouver en septembre pour cette course incroyable .Incroyable aussi que six pilotes puissent ajouter cette 20ème édition aux dix-neuf qu’ils avaient au compteur. Jean-Claude Chervier, Jean-Jacques Deverly, Yves Tartarin, Thierry Michau, Jean-Pierre Cotteret et Mario Gugglielminetti forment ce « club des six » que l’organisation qualifie amicalement de… vieux du stade ! « 

Des favoris? A la pelle!  Jean-Louis Schlesser aura attendu ses 64 ans fêtés le 12 septembre pour se lancer à l’assaut de ce nouveau défi sportif. Sur le Buggy Clamens, associé aux deux excellents pistards que sont Olivier Pernaut et Geoffrey Dellus avec André Alessandria valeur sûre du tout-terrain, le « Schless » sera l’un des phares de l’épreuve (il avait donné le départ l’an dernier).

Mais évidemment les projecteurs seront d’abord braqués sur l’Evo 2 du JMS Racing. Vainqueurs en 2011, Nicolas Clerget, Stéphane Barbry et Serge Finkelstein visent la passe de deux avec le renfort de Jean-Marc Schmit qui n’est autre que le team-manager et le concepteur-réalisateur du Buggy.

Quatre fois vainqueur de l’épreuve, Georges Lansac qui a la particularité d’avoir aussi gagné les 24 Heures du Portugal et les 24 Heures du Maroc (4 fois 6 heures), fait partie des très nombreux inconditionnels qui n’auraient manqué pour rien au monde, cette 20ème édition que « Les 4’zelles » abordent avec… une pêche d’enfer !

Et puis, il ya le charme… un carré de reines, patronné par Jean Luc Reichmann.

 

Cécile Douchez, Nadège Oboeuf, Adeline Jallet et Nathalie Lecoultre forment le seul équipage 100% féminin. « Nous sommes novices mais très déterminées ». Leur objectif premier, « nous faire plaisir et être à l’arrivée ».  Cet après-midi à l’occasion des vérifs, on a  apprécié la coupe de champagne « grand cru 20 ans d’âge » offerte par l’organisation.

Le schéma des courses…

14 h :  Départ des 24 heures
21 h :  Arrêt de course
22h :  Feu d’artifice
23 h :  2ème départ (dans le sens contraire) donné par Nicolas Deschaux, Président de la FFSA.

Dimanche 16 heures : arrivée de la 20ème édition.

Voilà une pure tranche de plaisir… Au fait, il fait beau ce week end, on imagine que toute la nuit sera une fête et que demain sera à l’avenant…

C’est le moment de chercher Chevannes sur le site www.tt24.fr

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALIAN ROSSIGNOL/DESERT RUNNER ET ARNAUD DELMAS MARSALET

 

Sport

About Author

jeanlouis