WORLD SERIES RENAULT : BIANCHI, FRIJNS ET BIRD JOUENT DEJA LE TITRE !

 

La pause estivale est déjà loin pour les pilotes de Formula Renault 3.5 Series, de retour aux affaires depuis quelques semaines à Silverstone.

Au Royaume-Uni, la situation s’est resserrée en tête, à l’issue de deux courses mouvementées.

Robin Frijns du Team Fortec Motorsports, Sam Bird d’ISR et Jules Bianchi de l’équipe Française Tech 1 Racing, ne se tiennent qu’en … six points.

Aucun de ces trois pilotes ne peut désormais se permettre le moindre faux pas. Il faudra donc être solide au Hungaroring.

La saison 2012 de Formula Renault 3.5 Series, marquée par l’arrivée d’une nouvelle monoplace encore plus proche de la Formule 1, est décidément exceptionnelle à bien des égards. Avec sept vainqueurs différents, quatorze pilotes sur le podium et vingt-six ayant inscrit des points, le plateau affiche un niveau rarement atteint.

Après onze confrontations et à six courses du but, les trois premiers du Championnat ne sont séparés que par six unités. Si Sam Bird et Robin Frijns, se relayent en tête du classement général, Jules Bianchi court après les points perdus depuis la manche d’ouverture.

Les trois hommes ont chacun remporté deux victoires mais Frijns (photo) et Bianchi sont montés une fois de plus que Bird sur le podium.

 

 

Pour sa première saison à ce niveau de la compétition Robin Frijns, vainqueur de la Formula BMW Europe en 2010 puis de l’Eurocup Formula Renault 2.0 en 2011, ne doit pas se laisser impressionner par l’expérience de Sam Bird et Jules Bianchi.

Ces deux pilotes arriveront affûtés en Hongrie puisqu’ils viendront de boucler les essais de Formule 1 réservés aux jeunes pilotes sur le circuit de Magny-Cours.

Bird pour le compte de l’écurie Mercedes.

Bianchi (photo), ayant été convié et invité lui à tourner et dans la Ferrari et dans la Force India

 

 

La problématique est désormais double pour ces trois garçons, ils doivent s’observer, mais également tenir compte de leurs autres adversaires qui ne vont pas se priver pour tenter de remporter d’autres succès.

Nick Yelloly de Comtec Racing, Marco Sorensen de Lotus, Arthur Pic de Dams et Kevin Magnussen de Carlin, se sont également imposés cette saison. Mathématiquement ils peuvent encore jouer le titre, mais plus vraisemblablement leur premier objectif sera donc de gagner à nouveau.

Nico Müller d’International Draco Racing, est lui aussi dans la course et fait tout pour remporter son premier succès, tout comme Antonio Felix da Costa d’Arden Caterham, arrivé en cours de saison mais qui réalise des débuts remarqués.

 

 

Animateurs de la saison dernière, Kevin Korjus (photo) de Tech 1 Racing et Alexander Rossi d’Arden Caterham, sont à la recherche d’un second souffle. Les deux hommes seront à surveiller de près car ils sont condamnés à l’exploit en cette fin d’année.

A ce sujet, l’Estonien Korjus sur décision de ses commanditaires,  l’entreprise Luxembourgeoise Gravity, propriétaire de l’écurie de Formule 1, Lotus-Renault, a en début de semaine; annoncé qu’il quittait l’équipe de Simon Abadie pour terminer la saison avec  et c’est au fond logique… le Team Lotus !!!

Gravity a probablement estimé et considéré que chez Tech1, on misait tout sur Jules Bianchi  !

Du mouvement  encore ailleurs avant cette manche de Budapest !

Voici, outre Korjus, les changements annoncés.

Chez BVM Target :

Pal Kiss remplace Daniel Zampieri. Chez  Tech 1 : Daniel Abt prend la place de Kevin Korjus. Chez Lotus  donc, Kevin Korjus récupére le volant de Nigel Melker.

Et, chez RFR : Aaro Vainio s’installera dans le baquet d’Anton Nebilitskiy

En Hongrie, en plus de l’intensité de la lutte pour le titre, le public aura la chance de voir évoluer Tamás Pál Kiss au sein de la structure BVM Target, premier hongrois à disputer une épreuve de Formula Renault 3.5 Series. Troisième de la Formula Renault 2.0 UK en 2010, le jeune pilote de 21 ans, né à Miskolc, avait déjà soulevé les foules lors de sa participation à l’Eurocup Formula Renault 2.0 au Hungaroring cette année-là.

S’il devra avant tout découvrir Formula Renault 3.5, Tamás Pál Kiss tentera également de se faire remarquer devant un public totalement acquis à sa cause.

Les quelques jours précédents le rendez-vous hongrois  de Moryogod, ont été placés sous le signe de la Formule 1 pour plusieurs pilotes.

A l’invitation de Renault Sport F1 et de Renault Sport  Technologies, Robin Frijns, Nick Yelloly, Arthur Pic, Marco Sorensen, Nico Müller et le pilote d’Eurocup Formula Renault 2.0 Stoffel Vandoorne se sont rendus à Monza, dans le cadre du Grand Prix de Formule 1 d’Italie.

Une partie de l’effectif des pilotes de Formula Renault 3.5 Series, a fait  un détour par la base de Red Bull Racing à Milton Keynes et ce juste avant la manche hongroise des World Series by Renault, afin de vivre deux jours en immersion au sein d’une équipe de Formule 1.

Formidable expérience pour ces  ‘ apprentis-champion ‘

 

Aurélie ELBAZ

Photos : WSR

 

Sport WSR

About Author

gilles