ESSAIS GP DE FI A MONZA: LE RATAGE D’ALONSO,LE TRIOMPHE DE MC LAREN

 

Le circuit de Monza, où se déroule le Grand Prix d’Italie, n’est pas surnommé le Temple de la Vitesse pour rien. Car Monza reste le circuit le plus rapide du calendrier, celui qui attire annuellement des dizaines de milliers de tifosi, tous acquis à la gloire de la Scuderia.

Plus des trois quarts des 5,793 kilomètres s’effectuent à pleine charge et la vitesse de pointe dépasse les 330 km/h à quatre reprises par tour.

Ce tracé est un véritable défi pour les moteurs où la performance et la fiabilité sont mises à rude épreuve. Cela en fait un des rendez-vous les plus compliqués à aborder.

Ce circuit peut être comparé à un ovale, avec de longues lignes droites entrecoupées de deux chicanes.
Avec seulement deux courbes, Lesmo et la Parabolique, la principale problématique pour les motoristes est d’obtenir une bonne accélération ainsi qu’une vitesse de pointe élevée.

A ce petit jeu, ce sont les deux McLaren-Mercedes qui se sont montrées les plus rapides, Hamilton et Button, les deux anciens Champions du monde offrant le doublé à leur écurie !

 

HAMILTON QUI RIT. ALONSO QUI GRIMACE…

 

On imaginait avec des frissons d’avance une lutte sans merci entre Hamilton et Alonso, elle n’aura pas lieu.

Alonso qui a été sublime en Q1 et Q2 et a tout foiré en Q3 après a voir raté une fumeuse stratégie à la con. Hamilton et Button prennent donc les deux meilleurs temps.

L’autre chose étonnante du jour est la mauvaise performance des Red Bull-Renault, qui manquent de vitesse de pointe sur un circuit où l’on roule à 260 km/h de moyenne et on on frôle les 330 en pointe!

 

Q1,ALONSO EST « IL CAPO » LE CHEF…

 

 

En Q1, les 24 pilotes ont donc 20 minutes pour être dans les dix-sept meilleurs temps… Premier malheureux, Hulkenberg, qui casse sa boîte de vitesse dans le premier tour!

Hamilton, qui a montré les dents tout le début du week-end, est en guerre avec Alonso, dont il est évident qu’une victoire ici, à Monza, en Italie, sur Ferrari, serait un coup légendaire…

Au sortir des essais libres, il ya un MILLIEME de seconde entre les deux pilotes…

Et cela continue en Qi des essais qualifs.

Alonso fait le tour parfait, Hamilton est juste derrière, à 36 millièmes.

Button fait le troisième temps…

Mauvais débuts en revanche pour Vettel et Webber, les deux vendeurs de canettes qui empêchent de dormir sont 6 et 13èmes…

Vettel est à presque une seconde d’Alonso!

Jérôme D’Ambrosio, le  » pigiste  » de l’équipe Lotus-Renault, remplaçant au pied levé Romain Grosjean suspendu, est … le dernier qualifié, dix septième temps, de cette session Q1.

Éliminés, Kartikeyan, Kovalainen, De La Rosa, Hulkenberg, Petrov, Glock et Pic.

 

 Q2: ALONSO TOUJOURS INTOUCHABLE…

 

Q2, c’est un quart d’heure et il faut entrer dans les dix meilleurs temps pour continuer… et jouer la pole!

Hamilton sort dans les derniers, alors qu’Alonso se déchaîne et refait un meilleur temps.

Bilan, Button et Di Resta sont devant l’Anglais, Lewis  est quatrième temps, ce dont il se fiche, c’est le chrono du Q3 qui compte!

D’Ambrosio est seizième temps et ne passe donc pas le Q3.

Schumacher est toujours là, avec un septième temps, malgré un passage dans l’herbe…

L’Allemand est en forme, il est  vrai que les circuits rapides, la Mercedes adore ça…

Mauvais plan chez les Red Bull… Webber, treizième temps, n’ira pas en Q3 et Vettel y va tout juste, à toujours presque une seconde d’Alonso.

Q3: TRIOMPHE MC LAREN

 

Q3 est parti… Pour la pole, vitale à Monza, circuit le plus rapide de l’année…

Alonso sort le premier, Massa juste derrière, il laisse passer son coéquipier ceci pour qu’il fasse le deuxième temps, ce qui protégerait Alonso de la meute vorace des Mc Laren.

C’est assez finement joué, à condition que dans les tours suivants, Alonso fasse la pole…

Ce qui est évident, il pulvérise tout le monde depuis le début des qualifs…

Et ça marche, Massa profite de l’aspiration d’Alonso et fait un temps canon.

Mais le reste foire.

Alonso rate ses deux tours de qualif et se retrouve avec le dixième temps.

Autant dire, course quasiment perdue pour dimanche.

En revanche, Hamilton et Button, eux ne font pas de stratégie à la con et prennent les deux meilleurs temps. Offrant un magnifique doublé à leur équipe!

 

BON SURSAUT DE MASSA BIEN AIDE PAR ALONSO !!!

 

Massa, troisième temps, sera la seule Ferrari devant.

Quel ratage chez les rouges!

Celui qui brille aussi se nomme Paul di Resta. Au volant de sa Force India-Mercedes, il s’offre tout simplement le … 4éme chrono ! Malheureusement, le pilote Écossais n’en tirera point bénéfice car son équipe lui ayant changé sa boite samedi matin, il reçoit la pénalité d’usage : Reculer de cinq places sur la grille …

Avec Hamilton et Button devant et Schumi juste derrière, preuve a été donné de la puissance des moteurs Mercedes.

 

VETTEL, EST TOUJOURS AUSSI SOUCIEUX

 

Vettel, lui, fait un dégueulasse sixième temps mais il est devant … Alonso.

Pour la course au titre, c’est évidemment très important, suite à l’accrochage de Spa, Alonso n’a pas fait de points et son avance sur Vettel diminue considérablement.

Schumacher a le quatrième temps! On l’annonce chez Ferrari à la place de Massa… Alors qu’il partira juste derrière lui …

L’histoire de la F1 est comme les tragédies grecques, d’une cruauté parfois inouïe!

Quoiqu’il en soit, ce dimanche Seb Vettel, le double Champion du monde en titre qui connait ette année une saison franchement difficile, tentera de remonter quelques places pour grignoter de précieux points, face à Alonso, un peu en difficulté…

N’ignorant pas que c’est ici dans l’Arène de Monza qu’il remporta il y a de cela déjà quatre ans, sa toute première victoire en Grand Prix, au volant de la pourtant bien modeste Toro Rosso !!!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Teams – Pirelli

 

BUTTON COMME HAMILTON EN PREMIÈRE LIGNE

La grille de départ de Monza

 

1. Lewis Hamilton, MCLAREN. 2. Jenson Button, MCLAREN.3. Felipe Massa,FERRARI.4 Michael  Schumacher,MERCEDES. 5. Sebastian Vettel,RED BULL. 6. Nico Rosberg,MERCEDES. 7. Kimi Raikkonen,LOTUS. 8. Kamui Kobayashi, SAUBER. 9 Paul Di Resta, Force India. 10 Fernando Alonso,FERRARI. 11.Mark Webber,RED BULL. 12.Pastor Maldonado,WILLIAMS. 13.Sergio Perez,SAUBER. 14.Bruno Senna,WILLIAMS. 15.Daniel Ricciardo,TORO ROSSO. 16.Jérôme D’Ambrosio,LOTUS.17.Jean-Eric Vergne,TORO ROSSO. 18.Heikki Kovalainen,CATERHAM. 19.Vitaly Petrov, CATERHAM. 20.Timo Glock,MARUSSIA. 21.Charles Pic,MARUSSIA.22.Narain Karthikeyan,HRT. 23.Pedro De La Rosa,HRT, 24. Nico Hulkenberg,FORCE INDIA.

 

F1 Sport

About Author

jeanlouis