MOTOGP: RETOUR DE KAWASAKI QUI REVIENT AUSSI ?

 

On a dit ici que Suzuki a quasiment officialisé son retour en MotoGP, l’an prochain sur quelques courses et en 2014 à plein temps…

C’est drôle, mais il est envisageable que Kawasaki, ait aussi une petite idée en tête.

Le déroulement de l’hypothèse est compliqué mais ça tient…

 

ARRIVÉE DE DAVID SALOM 

DAVID SALOM EN WSBK

Kawasaki est déjà en MotoGP, à travers l’écurie CRT Avintia, qui, à vrai dire, ne fait pas beaucoup parler d’elle.

Deux motos roulent pour ce Team, celle de Yoni Hernandez et celle d’Ivan Silva.

Ivan Silva qui est avant-dernier au classement général du Championnat du Monde…

Yoni Hernandez, lui, a quand même été premier CRT à Indianapolis…

On rappelle que les CRT (Claiming Rules Teams) sont pour l’instant des ‘sous-motos’ de GP, disposant au minimum de trente chevaux de moins que les compé-clients…

 Bref, ces motos n’ont même pas les performances des Superbikes…

Mais petit à petit, la Dorna, qui organise les GP, veut réduire l’écart.

On parle par exemple de réduire à 15 000 t/m, le régime moteur maximum…

Du coup, BMW, Aprilia et Kawasaki sont revenus, de façon très discrète mais très peu chère, sur les GP.

Or, on apprend que Ivan Silva sera remplacé par David Salom, qui court actuellement en Championnat du Monde de Superbike sur une …Kawa privée.

Un signe que peut-être, Kawa, a envie de revenir pour de vrai ?

Il est clair que si Kawa avait voulu faire un grand coup, ce sont soit Loris Baz soit Tom Sykes, qui auraient été envoyés en MotoGP.

Ils sont les pilotes officiels de la marque mais il est vrai aussi que Sykes, se bat pour le titre mondial WSBK…

Quand même, le fait que l’on tente d’améliorer les résultats des motos roulant avec des mécaniques Kawa en GP est peut-être un signe que la marque verte pourrait revenir.

Rappelons que Kawa avait quitté les GP500, fin 2008.

Son retour serait évidemment une très belle histoire, et le MotoGP redeviendrait peut-être ce qu’il était à l’époque des 500, avec les autres japonais…

Plus les usines européennes qui aujourd’hui tiennent, parfois, la dragée haute aux japs, cela ferait enfin une course d’exception, ce qu’elle est mais entre maximum trois pilotes, le plus souvent deux…

Le retour de Kawasaki serait d’autant plus intéressant qu’en GP Moto, ses derniers titres remontent aux années 80, avec l’Allemand Anton Mang.

Les années 80 ou KAWA brillait en GP en 250cc et 350cc avec, outre Mang, le Sud Africain Kork Ballington, l’Australien Greg Hansford et le Français Jean-François Baldé,

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

 

  

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis