CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES : REPRISE AU MONT BLANC

Le Rallye Mont Blanc – Morzine, le rendez-vous traditionnel de la rentrée du Championnat de France, présentera à partir de vendredi, de nouveau un plateau exceptionnel, fort cette année de 177 inscrits !

Avec neuf voitures WRC et autant de S2000.

Parmi eux, on retrouvera l’intégralité des postulants au Championnat Pilotes, au Championnat Junior, au Championnat Team, au Trophée Michelin, au Trophée Twingo R1 France et au Trophée Twingo R2 France.

Un tableau d’ensemble qui réserve à coup sûr, dans un cadre idyllique, tracé autour de Morzine et de Samoëns, d’intenses bagarres sportives !

1. LE TABLEAU DE BORD
Rallye Mont Blanc – Morzine
Sixième manche du Championnat de France des Rallyes 2012.
Engagés : 177 dont 73 inscrits en Championnat Pilotes et 36 en Trophée Michelin.
Parcours long de 485,00 km dont 217,28 km d’ES (11), répartis en deux étapes. Départ de Morzine (office du Tourisme) le vendredi 7 septembre à 8h00. Arrivée à Morzine le samedi 8 septembre à 18h44.
Compte pour le Championnat de France des Pilotes (sixiéme des huit manches), le Championnat desTeams,  celui des Juniors, le Trophée Michelin, le Trophée Twingo R1 France, le Trophée Twingo R2 France et la Coupe de France.

2. LES ENJEUX MAJEURS
FAVORIS POUR LE SCRATCH ET LE CHAMPIONNAT PILOTES
WRC :
Cuoq (Ford Focus), Sarrazin (Peugeot 307), Snobeck (Citroën C4), Comte (Citroën C4), Maurin (Ford Fiesta WRC), Roché (Mini JCW), Baud (307), Greiffenberg (Citroën C4).
S2000 :
Loix (Peugeot 207), Bouffier (207), Robert (207), Gal (207), Leandri (207),
GT+ :
Nantet (Porsche 997), Cosson (Porsche 997), Rouillard (Porsche 997), Bonfils (Porsche 997).

A NOTER
Avec 9 WRC, autant de Super 2000, 4 GT+… au départ, le suspense est d’ores et déjà garanti pour la victoire.
Leader depuis le Lyon-Charbonnières et vainqueur pour la première fois cette année, Jean-Marie Cuoq, fera tout pour confirmer et frapper un grand coup dans sa quête du titre.
Stéphane Sarrazin (307), Dany Snobeck (C4) et le régional de l’étape, Frédéric Comte (C4) devraient lui donner la meilleure réplique.

Du côté des pilotes sur des autos autres qu’une WRC, la bataille devrait de nouveau faire rage : en Super 2000 entre les 207 de Cédric Robert (Team Saintéloc Racing – Mister Auto), Freddy Loix (207) et Bryan Bouffier.

En GT+ entre les Poschistes du clan 2B Yacco (Gilles Nantet, Anthony Cosson et Michel Bonfils) et celui de la maison 2HP Compétition – veloperfo.com (Patrick Rouillard) ; en R3 entre les Citroën DS3 de Mathieu Arzeno (Team Saintéloc Racing Mister Auto, quatrième du Championnat ! ) et Quentin Gilbert , en groupe N avec Emmanuel Guigou (Team Chazel Marc de Passorio, Renault Mégane) et Jean-Nicolas Hot (Team 2HP Compétition – veloperfo.com).

Contraint à l’abandon le week-end dernier au Terre de Lozère suite à un problème mécanique, Nicolas Romiguière (le Champion de France Junior 2011) se frottera de nouveau au gratin de la discipline sur la Twingo R2 aux couleurs de Renault Sport.

Jérémy Beaux et Yann Bergues, lauréats de l’opération Rallye Jeunes FFSA, seront également de la partie aux commandes de Citroën DS3 R1.

Avant de se lancer sur les spéciales, les principaux protagonistes se sont confiés :

Jean-Marie Cuoq (Team Chazel by GT2i – Ëroik Drink, Ford Focus WRC, leader du Championnat)
Objectifs :
« Dans l’optique du Championnat, notre priorité sera de marquer des points. Mais si nous pouvons faire mieux…»
Atouts :  En confiance avec sa première victoire de la saison, à Rodez en juillet.
La question : une concurrence à nouveau très relevée.

Cédric Robert (Team Saintéloc Racing – Mister Auto, Peugeot 207 S2000, deuxième)
Objectifs :
« J’adore ce rallye. Vu le plateau, c’est clair qu’il devrait y avoir grosses bagarres. Nous allons faire au mieux, pour nous et pour le Team ! »
Atouts : l’expérience et le talent
La question : le plateau exceptionnel en S2000.

Freddy Loix (Peugeot 207 S2000, troisième)
Objectifs :
« Comme je vais découvrir ce rallye, ce ne sera sans doute pas facile.»
Atouts : le talent d’un ex-pilote professionnel.
La question : le plateau en Super 2000.

Mathieu Arzeno (Team Saintéloc Racing – Mister Auto, Citroën DS3 R3, quatrième)
Objectifs :
« Gagner le groupe R, engranger des points pour le Team et pour mon compte personnel en Championnat Pilotes. Voici nos objectifs !»
Atouts : des performances exceptionnelles (hors Terre de Lozère, suite à plusieurs crevaisons) ces derniers temps.
La question : le groupe R parait relevé.

Stéphane Sarrazin (Peugeot 307 WRC, cinquième)
Objectifs :
« Le niveau semble relevé. Nous allons essayer de faire au mieux et pourquoi de jouer les premiers rôles. »
Atouts : un niveau de performances très élevé sur tous les terrains.
La question : des fidèles du Championnat très performants (Cuoq, Snobeck…) et la participation du régional de l’étape, Comte.

Jean-Nicolas Hot (Team 2HP Compétition – veloperfo.com, Subaru Impreza, septième)
Voir plus bas dans la partie Trophée Michelin.

Dany Snobeck (Citroën C4 WRC)
Objectif :
«Cette épreuve m’a parfois réussi, parfois pas… Vu le plateau, ce sera encore une fois difficile. Nous verrons bien. »
Atouts : deux victoires sur ce rallye en 2008 et 2010.
La question : reste sur un abandon en Aveyron.

Frédéric Comte (Citroën C4 WRC)
Objectifs :
« Je reste sur deux déceptions lors de ce rallye. Mon objectif ? Me faire plaisir en compagnie de mon épouse et surtout de faire plaisir à nos partenaires. Je sais que les pilotes qui sont habituellement devant en Championnat, vont très, très vite ! »
Atouts : pilote régional de très bon niveau. Etait en tête l’an passé.
La question : le niveau de la concurrence en WRC.

Bryan Bouffier (Peugeot 207 S2000)
Objectifs :
« Mon but sera de gagner en Super 2000 et de faire du mieux possible au général face aux WRC. Je m’attends à une grosse bagarre. »
Atouts : pilote de haut niveau.
La question : beaucoup d’autres très bons pilotes en S2000.

Pierre Roché (Team FJ.com – Motul, Mini JCW WRC)
Objectifs :
« Ma référence, ce sera Julien Maurin qui dispose lui aussi d’une WRC nouvelle génération et que je n’arrive pas trop à suivre depuis le début de la saison. Nous allons nous accrocher. »
Atouts : en confiance depuis sa victoire au Cœur de France le week-end dernier.
La question : la très forte concurrence au départ.

Lionel Baud (Team BDS Racing – Excoffier, Peugeot 307 WRC)
Objectifs :
« Nous avons bien travaillé cet été, notamment aux côtés de Stéphane Sarrazin que je remercie sincèrement car il n’a pas hésité à nous faire partager son expérience. J’ai tiré beaucoup d’enseignements, sur le système de notes, par exemple. »
Atouts : en progression constante depuis le début de la saison. Evoluera sur ses terres.
La question : la concurrence en WRC.

Nicolas Romiguière (Renault Twingo R2)
Objectifs :
« Nous allons tout faire pour nous lâcher le plus vite possible ! Si nous sommes rapidement dans le bon rythme, alors nous nous mêlerons à la lutte en R2.»
Atouts : enchaine les rallyes au volant de la Twingo R2 aux couleurs de Renault Sport.
La question : une forte concurrence attendue en R2.

Premiers éléments de réponse, ce vendredi.

Le Rallye du Mont Blanc Morzine, empruntant les superbes routes qui mènent vers le Lac de Montriond, le Lindaret et les Cols de Joux Plan et de Joux Verte

 

Gilles GAIGNAULT
Photo : Gilles VITRY

 

Sport

About Author

gilles