MOTOGP: SUZUKI DE RETOUR DES L’AN PROCHAIN?

LE PROTO 2014?

 

Nous avons écrit en long, en large et en travers, lors du GP de Brno, chez les Tchèques, que les patrons de Suzuli étaient venus rendre visite à ceux de la Dorna, les organisateurs des GP.

Bien sûr, tout ce beau monde peut se retrouver façon discrète partout dans le monde.

Si cela s’est fait sur un GP, c’est que l’on voulait que ça se sache…

Ce n’est pas une démarche… innocente !!!

 

UNE BELLE HISTOIRE…

kEVIN SCHWANTZ, CHAMPION DU MONDE 500 EN 1993

 

C’est en 1960 que Suzuki est arrivé en GP, et leur retrait a eu lieu en 2012, faute de résultats et officiellement faute à la crise.

En 1962, les premières victoires arrivent dans les petites cylindrées, et en 2012, il y en a 230 au compteur, dont 30 en 50cc, 35 en 125, 90 en 500 et MotoGP, 9 en 750 et encore 67 en side-cars.

Cinq titres pilotes dont l’inoubliable Texan, Kevin Schwantz et sept titres comme constructeur en 5oo, le dernier en 2000 avec Kenny Roberts Junior.

 

KENNY ROBERTS JUNIOR

 

On avait espéré avant le retrait de 2012, que la moto serait confiée à Randy de Puniet.

En 2013, Suzuki reviendra sur quelques GP grâce au système de la « wild card », puis sera officiellement en course en 2014.

Avec qui comme pilote?

On a aussi beaucoup glosé là-dessus, du retour de Bautista, le dernier de leurs pilotes en GP à Ben Spies.

En attendant, Satoru Terada, patron du projet MotoGP et  langue de bois de service a pondu cette interview d’un intérêt considérable… à nos confrères de Motosprint, un peu spécialistes du ramassage de feuilles mortes mais de temps en temps, il ya du frais dans le tas…

 

 

Terada San a donc dit ceci:

« Nous n’avons pas encore reçu la confirmation définitive, parce que la décision finale revient à la direction, car c’est de là que le budget vient. Ces décisions sont prises au plus haut niveau: les personnes travaillant dans le département de course ne peuvent rien faire. Cependant, après une année de réflexion, le top management, aussi, a compris que nous pouvons recommencer. Suzuki a une longue histoire en Grand Prix, nous avons pratiquement toujours couru, et personne n’a aimé la décision de suspendre le projet MotoGP à la fin de 2011 ». 

Façon élégante de dire que c’est en haut que cela se décide.

Parce que, probablement, chez Honda, Yamaha ou Ducati, ce sont les chauffeurs des camions des Teams de course qui décident…

Ce serait d’ailleurs parfois une bonne idée, ils en savent plus que les mecs qui touchent des milliards de yens/dollars/euros pour prendre des décisions à la con…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  MOTUL

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis