F1 : FERNANDO ALONSO ‘’ ROMAIN GROSJEAN ROULE DANS SA TETE COMME EN GP2 ‘’

 

Après avoir mis quelques minutes à s’extraire seul de la carcasse de sa monoplace, juste après l’accident survenu lors du départ du Grand Prix de Belgique, à Spa et ayant laissé sur le carreau outre sa Ferrari, la Mc Laren-Mercedes de Lewis Hamilton et la Sauber-Ferrari du Mexicain Sergio Perez, sans oublier la Lotus-Renault, du fautif à l’origine du carambolage, Romain Grosjean, Fernando Alonso, rejoignait dans un premier temps son stand où il se détendait dans un fauteuil sans prononcer aucune déclaration

Le GP de Belgique une fois terminé, le leader du Championnat qui a surement perdu gros dans l’affaire, lâchait enfin ses premières paroles sur ce qui s’était passé.

Une analyse sage mais qui en fait explique vraiment bien la situation :

« Je ne suis pas vraiment remonté et en colère contre Romain, aucun pilote ne peut commette une telle action exprès. Lewis et lui étaient en bagarre et ce sont deux pilotes agressifs au départ. Cette fois, c’est moi qui me trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais, il faut aussi reconnaitre et il est vrai qu’en douze courses, Romain a eu sept accrochages au départ. »

Et, l’ancien double Champion du monde de poursuivre :

«  Ce week-end, on a assisté à beaucoup d’accidents en GP2, GP3 et en F1. C’est aux pilotes d’avoir du bon sens et du respect pour les autres. Romain a visiblement dans sa tête encore la culture du GP2, où les jeunes pilotes prennent des départs parfois vraiment dangereux. Il faut commencer par les éduquer avant qu’ils ne débarquent en F1. »

Et le pilote Ferrari, d’ajouter :

«  La FIA devrait profiter de ces accrochages pour modifier sa vision des faits en se montrant beaucoup plus sévère »

Et de se faire plus précis :

« C’est maintenant l’occasion et le bon moment. Il y a eu des accidents à répétition de la part de certains pilotes, et une autre approche des responsables de la Fédération Internationale, pourrait être une solution. Et ce même ce qui semble spectaculaire à la télévision sera en fait difficile à éviter en réalité, à cause de la vitesse, du temps et des distances. »

 

 

Pour ce qui le concerne, Stefano Domenicali, le Team principal de la Scuderia, enchaine :

« Ce serait  franchement bien que dès les formules de promotion, les règles du comportement en piste des jeunes espoirs soient plus sévères, de façon à avoir des pilotes aussi bien préparés que possible quand ils arrivent dans la catégorie reine. Trop souvent, on voit dans les autres catégories des pilotes se montrer très agressifs et tenter des manœuvres impossibles. »

Et de conclure :

«  Il devient essentiel de se montrer très strict dès que les apprentis pilotes débutent en carrière. »

 

Concernant la sanction infligée au fautif de ce qui aurait pu beaucoup plus mal se terminer, fasse que sa suspension pour le prochain Grand Prix dimanche prochain, à Monza lui serve à bien réfléchir et de bonne leçon !

Car suspendu pour un seul GP, en cas de récidive lors de son retour en piste à Singapour, pas sûr que les commissaires sportifs se montrent aussi indulgents…

Car franchement, on a eu droit et assisté à un miracle dimanche au virage de la Source à Francorchamps, quand on visionne au ralenti TOUTES  les images.

Le casque de Fernando Alonso étant en fin de carambolage et de toupie en l’air, à quelques centimètres seulement au-dessous de la monoplace de Grosjean !

Et, un miracle étant déjà rare, que dis-je rarissime… on ne peut que souhaiter que pareil carnage au départ, ne se reproduise plus

Un homme averti en vaut…

A bon entendeur…

Gilles GAIGNAULT
Photos : Teams

 

F1

About Author

gilles