LOLA CARS EN DEPOT DE BILAN …

 

 

Le département compétition de Lola, Lola cars qui avait été placé en liquidation judiciaire, au printemps risque maintenant le dépôt de bilan.

Le célèbre constructeur de châssis  basé à Huntington cherche encore et toujours des investisseurs pour éviter la faillite définitive.

Mais désormais, les jours sont comptés…

La survie n’est plus assurée.

Lola Cars, fondée en 1958 par Eric Broadley et qui appartient depuis plusieurs années à l’ancien pilote Martin Birrane, qui l’a racheté en 1999 à son créateur, se trouve sérieusement frappé et par la crise économique et aussi bien évidemment eu égard à la conjoncture, par la diminution des subventions en Grande-Bretagne.

 

 

Résultat ?

Placé au cours du printemps en mai dernier en liquidation, Lola peine à trouver des repreneurs.

A l’époque, Lola cars avait expliqué :

« Cette décision va ainsi permettre au conseil d’administration de continuer à discuter avec de potentiels investisseurs et éventuels acquéreurs pour tenter de sauver la firme et assurer la continuité de Lola. De son staff. Et de proposer une garantie à ses créanciers et à ses  clients »

Sauf que l’été s’est écoulé. Les mois ont passés et Lola n’a rien vu venir..

 

 

Du coup, les clients, de nos jours, essentiellement les écuries d’endurance (Gulf Middle East-Rebellionen WEC et Dyson en ALMS aux USA) ne sont plus approvisionnées en pièces…

Et Lola qui brillait autrefois il n’y a pas si longtemps dans toutes les disciplines (F1-Indycar-F3000-F3), n’est plus que l’ombre de la grande firme, qu’elle fut !

A tel point, qu’à Silverstone, nos confrères Anglais évoquaient tout simplement la mort et la disparition de  la marque Lola …

On rappellera encore qu’il n’y a pas si longtemps les châssis Lola qui équipaient les Aston Martin avaient remportés de belles épreuves en endurance en LMS , s’offrant même le titre des, Le Mans Séries il y a trois ans, gagnant encore le titre l’an passé, grâce au Team Rebellion qui aligne des Lola

 

 

Qu’ajouter ?

Qu’une belle page de l’histoire de la course automobile, risque fort de se tourner et que la dernière page de ce qui fut un magnifique album? est en train de se refermer.

Définitivement, cette fois.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI

 

LOLA : UNE BELLE HISTOIRE QUI S’ACHÈVE ???

LES MONOPLACES LOLA

 

About Author

gilles