QUAD : COUPE DU MONDE FIM, EMMA CLAIR, LA VRAIE NANA DES PODIUMS!

 

On aime bien vous montrer dans ces colonnes les nanas des podiums et des starting grids, qui n’ont que leur physique pour réussir…

Emma Clair, de ce côté ne manque de rien non plus.. mais en plus, elle est organisatrice de rallyes et patronne de NPO et court la Coupe du Monde des Baja en catégorie féminine, qu’elle mène, et aussi toutes catégories confondues, donc contre les mecs… et elle leur met des b…

 

BAJA DE HONGRIE:LA REINE DES MAGYARS…

C’est fin août, du 23 au 26, qu’Emma a roulé dans cette troisième manche de la Coupe du Monde des Baja TT de la FIM.

43 pilotes au départ, 23 à l’arrivée…

Et sur la troisième marche des quads FIM, monte Emma.

Ce qui fait d’elle, la leader de la Coupe féminine et la place en deuxième position toutes catégories confondues…

Pas mal!

C’est elle qui nous raconte sa course…

« J’ai 38,2°T… angine… je ne suis pas en conditions optimales, mais la super spéciale se déroule sans encombres, dans la poussière et sous une chaleur étouffante.

La première journée se termine avec une présentation des pilotes sur le podium officiel. L’engouement pour la catégorie Quads en Hongrie est phénoménale ! Cela se remarque par le nombre de participants en quads, très important comparativement aux motos pour cette épreuve.

La Baja de Hongrie est une épreuve sur 3 jours, composée d’une super spéciale de 5kms, puis 244kms de spéciale le samedi et 122kms de spéciale le dimanche. Au total, avec les liaisons, 780 kms..

Au départ de la 2ème journée, j’ai les jambes de laine, la fièvre n’est pas descendue…

 

 

Je pars dans la spéciale et misant tout sur la fiabilité et les performances de mon quad YAMAHA, pour compenser ma fragilité du jour ».

Euh… ici, le journaliste intervient. La fragilité, chez cette femme d’acier, c’est un scoop!

« Les terrains militaires sur lesquels se déroulent les spéciales sont très cassants. Il y a beaucoup d’ondulations, des passages sous bois dangereux indiqués en danger 3, des pistes empierrées,…

Les étapes s’enchainent et mes concurrents s’essoufflent, tombent, cassent,… Je poursuis mon chemin avec régularité.

 

 

A 10kms de l’arrivée de la dernière spéciale du jour, une grosse branche que je ne réussis pas à éviter vient taper dans mon carter moteur… Le quad  stoppe net et le voyant moteur s’allume…j’essaie de redémarrer, mais rien…
J’enlève la branche coincée, je regarde partout si il y a une fuite quelconque mais rien…
La première auto arrive à vive allure. Sur le bas côté je leur fais signe de ne pas me percuter…

Leur poussière passée, tout à coup, je vois la cosse du démarreur qui se balade. Je la replace, remets mon coupe-circuit en bonne position et HOURRRA ! le quad repart de plus belle…

Je termine aussi vite que possible la spéciale et l’étape du jour. Une quinzaine de mes concurrents en resteront là.

 

 DIMANCHE  26 AOUT, DERNIÈRE ÉTAPE 

 

Après une révision complète la veille, du quad par Manu de Nomade Racing, je repars pour les 2 dernières spéciales du jour.

Assurer ! c’est mon mot d’ordre du jour.
Les pilotes hongrois, russes, polonais, qui viennent ici depuis 9 ans, ont bien plus l’expérience de ce terrain et sont donc plus rapides. Je vais donc chercher à maintenir mon classement en Quads pour le championnat.

Avant l’arrivée, encore 5 abandons.

Même l’un des plus rapide du Monde en quad à mon sens, Oscar Romero Montoya, ne passera pas la ligne d’arrivée…

Pour ma part, côté Coupe du Monde, je termine la course à la 3ème place des quads FIM.

 

 

Prochain rendez-vous au Portugal début Novembre…

Par éthique, je ne participerai pas à la BAJA du Maroc du 14 au 16 octobre, étant organisatrice de cette épreuve ».

On rappellera comme le soulignait Gilles Gaignault, qu’au cours de l’été, Emma avait déjà brillé, remportant la Baja Espagna !

C’est sûr qu’à force de coller des baffes aux mecs qui roulent, la mauvaise foi eût pu faire surface, si Emma fait une place intéressante dans la course qu’elle organise.

C’est dommage!

Parce que cette nana, on adore la voir…rouler des mécaniques!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : TEAM

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis