WORLD SERIES RENAULT : JULES BIANCHI EN GRANDE FORME A SILVERSTONE !!!

JULES BIANCHI A SOIF DE VICTOIRE…

 

Jules Bianchi de l’équipe Française Tech 1 Racing, entame du bon pied, la seconde partie de saison en se mettant en évidence lors des deux séances d’essais collectifs, lesquelles se sont déroulées ce vendredi à Silverstone.

Deuxième de la première séance courue très tôt en matinée, derrière Antonio Felix da Costa de l’équipe Arden, puis premier à l’issue de la seconde en milieu d’aprés-midi, avec de surcroit, cerise sur le gâteau comme on dit, le meilleur chrono du jour en poche, le pilote de réserve de l’écurie Sahara Force India en F1, sera naturellement l’homme àn battre et à surveiller attentivement, ce week-end.

Après quelques semaines de pause estivale, les choses sérieuses reprenaient ce vendredi à Silverstone, avec deux séances d’essais collectifs d’une heure chacune.

Deux nouveaux pilotes rejoignaient le plateau de la Formula Renault 3.5 Series :

Daniel Zampieri, une des stars montante du Grand Tourisme, signait son retour au sein de l’équipe BVM Target, tandis que Nigel Melker, effectuait lui, sa toute première apparition dans la discipline, chez Lotus.

 

KEVIN MAGNUSSEN

 

Kevin Magnussen de l’équipe Carlin, Sam Bird d’ISR et Nico Müller d’International Draco Racing, étaient les plus prompts à entrer en action.

Avec un tour en 1’44’’318, Sam Bird était le premier à effacer des tablettes le record de la piste en Formula Renault 3.5 Series, détenu jusque là par Jon Lancaster. Nico Müller, franchissait à son tour, ensuite un nouveau palier, en passant sous la barre des 1’44 !

Puis, Kevin Magnussen s’installait en haut de la hiérarchie avec un chrono de 1’42’’610.

Jules Bianchi, prenait alors les choses en mains, établissant un chrono de 1’41’’841 , tandis que son équipier, Kevin Korjus, endommageait, lui, sa monture sur un vibreur.

En toute fin de séance, Antonio Felix da Costa, vainqueur d’une course ici-même en GP3 Series cette saison, bouclait le tour le plus rapide de la matinée en 1’41’’841.

Il pointait en tête de cette première séance devant Jules Bianchi, Nico Müller, Mikhail Aleshin, le Russe du Team RFR et le leader du Championnat, le jeune Hollandais Robin Frijns de chez Fortec Motorsports.

 

ROBIN FRIJNS

 

Quelques gouttes de pluie apparaissaient à l’heure où la seconde séance d’essais collectifs était lancée dans l’aprés-midi. Cela n’empêchait pas les 26 concurrents de mener à bien leur programme, car la piste restait sèche.

Les pilotes Arden, Alexander Rossi et Antonio Felix da Costa, se mettaient immédiatement en évidence, puis Kevin Magnussen, le pilote de Carlin, s’invitait en haut du classement.

Avec un tour bouclé en 1’41’’297, il était le premier à améliorer le meilleur temps du jour.

En fin de séance, la riposte venait finalement de Jules Bianchi. Le jeune espoir Français, bouclait la journée avec la meilleure performance du jour en 1’41’’241, devant Kevin Magnussen et Antonio Felix da Costa, également dans le rythme.

Visiblement satisfait de sa journée, Jules Bianchi, confiait :

« Nous venons d’effectuer deux bonnes séances, c’est positif, mais il y a encore des choses à améliorer, aussi bien sur la voiture que sur moi. C’est un circuit rapide, que j’ai toujours apprécié. Avec cette voiture c’est vraiment sympa, car il y a beaucoup de grip aéro. En cette fin de saison je n’ai pas droit à l’erreur, il me faut de gros résultats. »

Pour ce qui le concerne, Nick Yelloly, expliquait :

« Nous ne sommes pas les champions du monde des essais collectifs, alors je suis assez satisfait de nos résultats. Roly Vincini nous a rejoint. Il a une grande expérience et connaît très bien la Formula Renault 3.5 Series. Je crois qu’il va nous apporter beaucoup. Il sait comment remporter des titres. »

Quant au débutant, Nigel Melker, lui il racontait :

« C’est une monoplace intéressante à piloter, avec beaucoup d’appui. J’ai besoin de plus de roulage pour parfaitement en comprendre le fonctionnement, mais c’est une bonne expérience. Pour l’instant il est prévu que je participe à ce week-end puis à celui de Budapest. »

Cependant que le revenant, Daniel Zampieri, concluait en précisant:

« C’est plus facile de passer de la monoplace au GT que du GT à la monoplace. Il faut que je reprenne mes marques et que j’adapte ma façon de piloter, notamment dans mon attaque des freinages. »

Ce samedi matin , la qualification  de la 1ére des deux courses se déroulera très tôt, entre 9.30 et 10 Heures.  Cette première course, devant se courir à partir, de 13 Heures.

Comme les World Séries, se disputent exceptionnellement dans le cadre de la 4éme manche du Championnat du monde,  la seconde séance des quantifications de la deuxième épreuve qui se disputera elle ce dimanche matin à partir de 9 Heures 40, se déroulera ce même jour, samedi et ce, entre 17 Heures et 17 Heures 45 ( local time)

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI – Teams

 

WSR

About Author

gilles