ENDURANCE WEC : LES ORECA 03 RETROUVENT LA COMPETITION

 

Cinq ORECA 03, seront ce dimanche au départ de la quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance.
Au vu des premiers rendez-vous de la saison, les quatre Teams engagés en LMP2, joueront assurément aux avant-postes.

Après Sebring, Spa-Francorchamps et Le Mans, les équipes engagées en Championnat du Monde d’Endurance, avec la ORECA 03, poursuivent leur tour de la planète.

Avant de se déplacer en Amérique du sud au Brésil puis dans le Golfe Persique à Bahrein, avant de rejoindre ensuite l’Asie et les lointaines Chine et Japon, place d’abord à la manche Anglaise du WEC.

Les écuries, ADR-Delta, Pecom Racing et Signatech-Nissan, avec deux autos, seront au départ des 6 Heures de Silverstone.

Ces trois équipes seront accompagnées par un habituel pensionnaire de l’ELMS (European Le Mans Series), Murphy Prototypes (photo).

 

Cette délégation très internationale tentera de poursuivre la moisson de podiums entamée depuis le lancement de la saison.

Deux mois après les 24 Heures du Mans, le Championnat du monde WEC, reprend enfin la piste.

Pour les ORECA 03 aussi, l’heure de la rentrée a sonné.

Un mois après les 6 Heures de Donington, seconde levée après l’épreuve disputée au printemps au Paul Ricard, de l’autre Championnat, l’ELMS où les formations, Thiriet by TDS Racing et Murphy Prototypes, s’étaient classés deuxième et troisième, derrière la Morgan OAK, c’est donc une nouvelle course en Angleterre qui attend les concurrents, sur le circuit de Silverstone cette fois.

Un tracé qui avait été synonyme de double podium l’an dernier.

Depuis, l’ORECA 03, a évolué, tout en conservant l’esprit de la catégorie LMP2.

Lorsque le bureau d’études avait travaillé sur la configuration 2012 l’hiver dernier, le circuit de Silverstone, composé de courbes rapides qui nécessitent une bonne charge aéro, avait d’ailleurs été pris en compte.
Les ingénieurs souhaitaient en effet améliorer les performances du prototype conçu dans les ateliers de Signes, sur cette piste.

ADR-Delta, Pecom Racing, Signatech-Nissan et Murphy Prototypes, auront l’occasion de vérifier les progrès escomptés avec une ambition :

Poursuivre la série en cours des châssis ORECA qui ont figuré sur le podium de chaque course disputée cette année.

Il faudra pour cela gérer plusieurs paramètres importants à Silverstone.

A savoir, le trafic, les lignes droites n’étant pas nombreuses, la météo, souvent capricieuse et les changements d’appuis dans les enchaînements célèbres comme Becketts.

La concurrence sera rude, la catégorie LMP2 étant la plus représentée avec pas moins de quinze autos qui représentent cinq constructeurs différents.

 

ADR-Delta vise la victoire !

 

Meilleur représentant ORECA, ADR-Delta, pointe actuellement au deuxième rang du classement LMP2, avec 61 points au compteur.

L’écurie britannique, qui effectue ses débuts dans la discipline, compte un podium à son actif, à Spa, et déjà deux poles, dont une aux 24 Heures du Mans.

Comme dans la Sarthe, John Martin et Tor Graves seront accompagnés par Jan Charouz, Champion Le Mans Series 2009 et pilote de réserve F1.

Le pilote Tchèque, apportera ainsi sa pointe de vitesse et son expérience à une équipe dont l’objectif est clairement annoncé :

La victoire.

 

Pecom Racing à la lutte pour le podium…

 

Troisième du classement WEC, à l’issue des 12 Heures de Sebring et sur le podium des 24 Heures du Mans, Pecom Racing, a réintégré le tiercé de tête LMP2 avec 59 points.

Le Team qui court sous bannière argentine, a l’avantage de garder le rythme de la compétition, de par son double programme.

Luis Perez Companc, Pierre Kaffer et Soheil Ayari, seront fidèles au poste et se relayeront au volant de la ORECA N°49.

Les écarts étant réduits au championnat, Silverstone peut s’avérer déjà être un tournant.

 

Double chance pour Signatech-Nissan

 

Champion Intercontinental Le Mans Cup en titre, l’écurie Signatech Nissan, pourra compter sur deux ORECA 03.

Une seule marque toutefois des points au classement Teams, la N°23, pilotée par le trio formé de Jordan Tresson, Franck Mailleux et Olivier Lombard.

En manque de réussite depuis le coup d’envoi de l’exercice 2012, l’équipage tricolore tentera d’inverser la tendance et de signer son premier podium.

Après une mise en route à Spa, la seconde voiture qui arbore le N°26, a obtenu un bon résultat aux 24 Heures du Mans.

Après leur quatrième position dans le double tour d’horloge, Pierre Ragues, Nelson Panciatici, ce dernier désigné, Prix Jean Rondeau au Mans, et Roman Rusinov, abordent cette rentrée dans une bonne dynamique.

 

Murphy Prototypes, un invité qui veut gagner !

 

Engagé à l’année en European Le Mans Series, Murphy

Prototypes, dans le but de préparer les 24 Heures du Mans, avait effectué ses premiers pas en WEC à l’occasion des 6 Heures de Spa en mai dernier.

Le Team Irlandais, s’était brillamment illustré, menant régulièrement l’épreuve pour finir finalement troisième.

Après une prestation remarquée pour ses débuts aux 24 Heures du Mans et une nouvelle troisième place aux 6 Heures de Donington, les protégés de Greg Murphy seront de nouveau présents aux 6 Heures de Silverstone.

L’ORECA 03 N°48, sera toujours confiée à Jody Firth, Warren Hughes et Brendon Hartley.

Un équipage solide qui pourra tirer son épingle du jeu.

Comme on le constate, il ne manquera pas d’équipes   motivées et ambitieuses et roulant avec des châssis Oreca pour viser la victoire…

Face à elles, le plateau proposera douze autres bolides dont les redoutables HPD ARX et autres MORGAN !!!

Les places sur le podium seront donc chères…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Patrick MARTIINOLI -Thierry COULIBALY – ORECA

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles