WORLD SERIES RENAULT : REPRISE A SILVERSTONE

 

La trêve estivale s’achève pour les pilotes de Formula Renault 3.5 Series.

La deuxième partie de saison, qui les emmènera de Silverstone à Barcelone, en passant par le Hungaroring et le circuit du Paul Ricard, s’annonce palpitante.

Robin Frijns de l’équipe Fortec Motorsports, mène les débats et caresse l’espoir d’être le premier Rookie titré depuis Robert Kubica en 2005.

Mais Sam Bird (ISR), Jules Bianchi (Tech 1 Racing), Marco Sorensen (Lotus), Nick Yelloly (Comtec Racing) et bien d’autres sont là, pour contrarier ses plans.

Avec sept vainqueurs différents en neuf courses, douze pilotes sur le podium et vingt-trois à avoir marqué des points, la première partie de la saison 2012 de Formula Renault 3.5 Series s’est avérée plus que disputée.

Il reste huit confrontations afin de départager les vingt-six pilotes alignés dans la discipline reine des World Series by Renault.

Les hostilités reprennent à Silverstone, dans le cadre du Championnat du Monde d’Endurance (WEC).

Sur la lancée du succès de la Grande-Bretagne aux Jeux Olympique de Londres, les sujets de Sa Majesté la Reine Elizabeth II seront à surveiller, les trois pilotes Sam Bird, Nick Yelloly et Will Stevens (Carlin), tout comme les cinq Teams, Carlin, Fortec Motorsports, P1 Motorsport, Comtec Racing et Arden Caterham.

 

 

Seulement, le leader de la Formula Renault 3.5 Series est Néerlandais et s’appelle Robin Frijns.

Après avoir effectué ses premiers tours de roues en Formule 1 au volant de la Red Bull-Renault RB6 au Moscow Raceway, le pilote Fortec Motorsports a eu le privilège de partir en vacances en tête du championnat, avec dix points d’avance sur Sam Bird.

Vainqueur de l’European Formula BMW en 2010 puis de l’Eurocup Formula Renault 2.0 en 2011, Robin Frijns, qui a célébré ses 21 ans début août, aura fort à faire dans les semaines à venir pour accrocher un troisième titre en trois ans.

Avec deux pole positions, deux victoires et trois troisièmes places, il s’affirme performant et régulier mais il faudra qu’il soit solide pour résister à Sam Bird et Jules Bianchi, deux pilotes très expérimentés avec déjà un pied en F1.

Sam Bird compte dix points de retard sur le leader du classement général. A domicile, son objectif majeur sera de devancer Robin Frijns lors des deux courses du week-end, afin de lui ravir la première place au Championnat.

Jules Bianchi, avec 26 points de retard sur Robin Frijns, peut également espérer repartir de Silverstone en tête. Le Français apprécie tout particulièrement ce tracé où il s’est imposé en GP2 Series la saison dernière et où il a participé, sous le déluge, à la première séance d’essais libres du Grand Prix de Grande Bretagne 2012 au volant d’une monoplace Sahara Force India F1 Team.

Comme Sam Bird, Jules Bianchi court après sa deuxième victoire de la saison.

 

Marco Sorensen, Nick Yelloly, Arthur Pic (Dams) et Kevin Magnussen (Carlin) se sont également déjà imposés cette saison et ont encore toutes leurs chances au Championnat.

Nico Müller (International Draco Racing), Kevin Korjus (Tech 1 Racing), Walter Grubmüller (P1 Motorsport) et Alexander Rossi (Arden Caterham) doivent pour leur part s’imposer le plus tôt possible s’ils veulent garder une chance de figurer en haut de la hiérarchie en fin de saison.

Disputé dans le cadre du Championnat du Monde d’Endurance, le format du rendez-vous de Silverstone sera un peu différent.

Le samedi sera une journée chargée puisque les pilotes effectueront la première séance qualificative à 9h30, la première course à 13h00 puis la seconde séance qualificative à 17h15.

La deuxième course du week-end est programmée dimanche à 9h40 et contrairement au reste de la saison, il n’y aura pas de changement de pneus obligatoire durant la course 2.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Teams

Sport

About Author

gilles