ENDURANCE WEC : TOYOTA VIENT POUR GAGNER LES SIX HEURES DE SILVERSTONE !

 

L’équipe TOYOTA Racing a fait ses grands débuts avec la nouvelle TS030 HYBRID, lors des dernières 24 Heures du Mans, les 16 et 17  Juin

Des débuts plus qu’encourageants, les deux bolides qui débutaient pourtant en course, de surcroit dans l’épreuve, considérée à juste titre comme la plus exigeante, ayant réellement provoqués la surprise et ce en tenant la dragée haute à l’ogre Audi !

Maitre incontesté et incontestable de la discipline et qui règne sur l’endurance et donc les 24 Heures du Mans depuis une bonne décennie…

Les Toyota filant le train des quatre Audi et se permettant même peu après 19 Heures soit après cinq heures de course de se retrouver en tête !!!

Menant ainsi et franchement un peu à la surprise générale, sa toute première course.

 

 

Avant qu’un malencontreux accident entre la N°7 que pilotait alors le Britannique Anthony Davidson et l’une des Ferrari de la Scuderia AF Corse, ne soit victime d’un terrible accrochage lors du freinage au virage de Mulsanne, mettant fin prématurément à ce qui se présentait comme une formidable opération, Toyota occupant le commandement devant les Audi !!!

La belle aventure pour Toyota allait malheureusement vite se terminer.

Car la seconde voiture, alors aux mains d’un Nakajima transformé en … kamikaze, en panne de cervelle, trop occupé par l’enjeu, allait d’abord à la suite d’un safety car, elle aussi à son tour s’accrocher avec la très performante DELTWING

Ruinant sa course et aussi et surtout celle du beau projet Américain !!!

Dont on ne connaitra jamais l’issu. Mais jusqu’à cet incident stupide, bête et regrettable, Nakajima slalomant et zigzaguant au cœur d’un peloton regroupé, ayant fait preuve d’impatience pour ne pas lâcher un mètre à l’Audi de tête.

Oubliant qu’il n’était pas seul en piste !!!

Par la suite, une fois réparé et revenue en pise, la seconde Toyota allait hélas elle aussi devoir se retirer et abandonner.

 

 

 

Quoiqu’il en soit, en Sarthe, l’équipe Toyota a eu l’occasion, malgré son manque de préparation et de compétitions – suite à l’accident survenu en test au Paul Ricard en avril et qui a considérablement retardé son programme – surtout à ce niveau de la course, de démontrer son savoir-faire et l’excellence de la préparation et de la performance de ses deux TS030 HYBRID.

Deux mois se sont écoulés depuis l’épreuve mancelle.

Et ce week-end, retour en piste à Silverstone.

Mais, et on le regrette, l’équipe Japonaise basée à Cologne, ne sera présente qu’avec une seule et unique voiture, la N°7. Contre deux au Team Audi

TS030 HYBRID que se partageront Alex Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima.

Le local, ‘’ régional de l’étape’’ le Britannique Anthony Davidson, qui se remet bien après son accident du Mans, apportant sa connaissance des lieux et son soutien à l’équipe nipponne pendant le week-end.

Alex et Nicolas se sont bien préparés pour ces Six Heures de Silverstone, ayant disputé une séance d’essais de deux jours (14-15 Août) sur le circuit Espagnol de Motorland Aragon en Espagne, où un package aérodynamique a été mis à jour et à l’épreuve.

 

 

Cette mise à jour a été développée en utilisant une combinaison de technologies de simulation étudiées dans les souffleries de Toyota Motorsport GmbH (TMG), port d’attache de l’équipe à Cologne, en Allemagne.

Cela concerne l’aérodynamisme modifié par rapport au Mans et adapté au 5,891 km du circuit du Northamptonshire d’une part et les courses restantes du Championnat du monde (Brésil-Bahreïn-Japon-Chine), offrant plus d’appuis par rapport à la spécification du circuit Sarthois.

Alex et Nicolas ont donc peaufiné la version révisée de la TS030 HYBRID en vue de Silverstone.

Non sans avoir au préalable participé à des séances de simulateur de conduite chez TMG, recréant avec précision le comportement de la voiture.

Rappelons qu’il y aura quatre zones désignées de freinage à Silverstone, où le TS030 HYBRID permet de récupérer jusqu’à 500Kj de l’énergie, stockée dans des super condensateurs pour la libération automatique en tant que puissance pour se relancer plus tard dans le tour.

La reprise commence à Silverstone, ce vendredi 24 Août avec deux séances d’essais de 90 minutes (11H30 et 16H00).
Rebelote le samedi matin (11h00 à 12:00) avant la séance des qualifications prévue pour les LMP1 et LMP2 (15h20-15h40).

Dimanche matin, le warm-up sera matinal (08 heures 55-09h15) La course des Six heures, commençant elle à midi avec un départ lancé.

 

Avant de rejoindre l’Angleterre, Yoshiaki Kinoshita, Président de l’équipe Toyota, s’est confié:

« Nous sommes impatients de retourner à la compétition, après la longue pause après Le Mans. Ainsi que la récupération de nos énergies après les longues semaines ou ce fut très rude pour récupérer notre retard et préparer Le Mans. Nous avons utilisé ce temps pour préparer une mise à jour de notre TS030 HYBRID et cela a bien fonctionné lors de nos essais de la semaine dernière en Espagne. »

Et le boss, poursuit :

« Nous avons beaucoup appris de notre expérience du Mans qui a montré que nous avons le potentiel pour nous battre à l’avant du peloton. Donc nous nous rendons à Silverstone très motivés pour obtenir un bon résultat. Et, nous sommes prêts à reprendre la compétition et je suis impatient et ne peut plus attendre pour voir et découvrir comment notre technologie hybrid va se comporter sur cette piste.»

 

 

 

Côté pilotes, là aussi on affiche sérénité et ambitions.

Ainsi, le grand Alex Wurz:

« C’est une saison d’apprentissage pour Toyota Racing et nous espérons pouvoir prendre des mesures dans la bonne direction à Silverstone. Nous avons eu un test encourageant en Espagne la semaine dernière qui nous a donné beaucoup de données sur le package aérodynamique révisé. Nous avons utilisé cette séance de roulage ainsi que les expériences que nous avons eu sur le simulateur de conduite chez TMG, pour bien préparer Silverstone. »

Et, Alex enchaine :

« Mais il n’existe aucun remplacement à la course. Nous devrons donc faire le maximum des séances d’essais de vendredi et samedi. Nous savons que nous devrons faire face à une opposition très difficile à battre, donc ce ne ne sera pas facile, mais nous allons continuer à pousser et j’espère que nous pourrons monter sur le podium ce dimanche.»

 

Pour ce qui le concerne, Nicolas Lapierre, nous précise:

« Il semble loin le temps depuis Le Mans, mais mes souvenirs d’avoir pris la tête sont encore très présents. Ce fut une expérience formidable et cela peut nous inciter à donner tout ce que nous avons à Silverstone. D’après le travail que j’ai fait dans le simulateur de conduite chez TMG, en plus de notre test à Aragon, je pense que nous pouvons être vraiment compétitifs. »

Et, Nico, reprend :

« Il est impossible de juger exactement où nous en sommes par rapport à nos principaux concurrents mais nous sommes constamment en développement pour  apprendre, nous perfectionner et nous améliorer. Notre objectif est de continuer nos progrès ce week-end et nous espérons à nouveau donner à nos supporters des moments excitants.»

Quant au troisième larron, celui qui a joué avec le feu en terre mancelle, Kazuki Nakajima,  lui il conclut :

« Silverstone ?  C’est une piste que je connais bien. J’y ai mes habitudes et c’est l’un de mes circuits préférés, Bien que je n’ai pas couru là depuis le nouveau tracé dont le développement a été achevé en 2010. Il sera intéressant de découvrir le nouveau dessin  mais je suis le plus heureux de conduire l’HYBRID TS030 et de rouler dans Maggotts et Becketts sur la partie ancienne de la piste. Ces courbes rapides devraient bien convenir à notre voiture. »

Revenant sur les 24 Heures, il lâche :

« Bien sûr, il fut décevant de ne pas finir la course au Mans après que nous ayons débuté si fort, mais Silverstone est une autre course et nous y allons avec une humeur optimiste ! »

 

Quoiqu’il en soit, a vu de la prestation en Sarthe, on peut s’attendre à une lutte intense et serrée avec les deux Audi.
Dommage que Toyota n’ait inscrit qu’une seule auto !

Il est vrai que l’équipe Japonaise, est en année d’apprentissage, préparant réellement la saison 2013…
Néanmoins, la TS030 HYBRID est bien présente pour gagner ces Six Heures de Silverstone…

Qu’on se le dise !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY

 

 

Sport WEC Championnat du monde

About Author

gilles