ENDURANCE WEC : JRM VEUT CONFIRMER SES BONS RESULTATS ET …

 

Le Team JRM Racing vient d’ effectuer deux jours d’essais sur le circuit de Motorland  Aragon, en Espagne, ces mardi 14 et mercredi 15 Août

L’équipe, se préparant pour sa course à domicile qui se déroulera à Silverstone la semaine prochaine et ce après avoir terminé sixième au Mans

Avant de remonter en Angleterre, le Team-manager, Nigel Stepney ex Ferrari, s’est confié et a fait le point sur les deux journées de test, portant un regard sur les courses à venir.

 

 

Vous avez eu deux jours d’essais à Aragon, quel était le but de ce test ?

« Cela fait presque deux mois que les 24 Heures du Mans sont terminées et bien que nous n’ayons pas vraiment été ralenti çà l’atelier, cela faisait longtemps hors course et il fallait retravailler ensemble pour maintenir le Team motivé. Le premier matin – mardi – le but était vraiment de remettre tout le monde, les pilotes comme les mécaniciens dans l’univers de la compétition. David et Pierre avaient  déjà tournés à l’Aragon avant, mais pour Karun, la piste était à découvrir. Donc, il lui a fallu une petite phase d’apprentissage. »

 

Comment  s’est déroulé ce test ?

« Vraiment bien en fait. C’était vraiment nos deux premiers jours d’essais avec la voiture que nous avons seulement eu à temps pour la course de Sebring, puis nous avons disputé un jour de test après l’épreuve de Spa. Il a été globalement très positif dans l’ensemble, car nous n’avons pas rencontré de problèmes et nous avons pu faire beaucoup de roulage et permettre à nos trois pilotes de bien rouler sur les deux jours. Nous avons fait plus de 800 km et chaque pilote a obtenu de bons chronos. Nous avons aussi cherché à comprendre le comportement des pneus à très haute température. Michelin avait apporté le pneu de développement qui sera présenté à Bahreïn plus tard cette année. Avec une température de piste de plus de 50 ° C, c’est un bon échauffement pour cette course chaude – on ne verra pas de telles conditions à Silverstone ni non plus lors de la manche de Sao Paulo au Brésil, en septembre! »

 

Il a s’est écoulé deux bons mois depuis Les 24 H du Mans, qu’est-ce que l’équipe a fait ?

«  La voiture a été renvoyé à notre atelier à Rye, la semaine suivante et ensuite a été complétement démonté et dépouillé. Et ce afin de tout vérifier. Et toutes les pièces ont été analysées de manière approfondie, nettoyés et réparés si nécessaire. L’accumulation du boulot après Spa  et avant Le Mans était assez difficile car nous n’avons pas eu beaucoup de temps entre les deux épreuves car il y a eu aussi  le pré-test du Mans, puis la semaine de la course elle-même.  Après Le Mans on en a également profité pour prendre quelques jours de congé. Après notre retour il on s’est immédiatement remis directement dans  le bain pour préparer le test, en Aragon. De là, nous rentrons à notre QG et devons préparer lavoiture pour Silverstone la semaine prochaine.»

 

 

L’équipe a eu un résultat fantastique au Mans. Était-ce difficile à atteindre ?

« Le Mans est l’une des courses les plus difficiles au monde. Que vous ayez dix ans d’expérience ou que ce soit votre première fois, parvenir à la fin après 24 heures de course est un sentiment extraordinaire. Je me sentais vraiment fier de l’équipe et des pilotes car c’était  finir est un effort d’équipe complet. »

 

Silverstone est pour vous comme la majorité des Teams Anglais la course à domicile, quels sont vos sentiments ?

« C’est notre course à domicile et nous aimerions tous y obtenir un bon résultat sur notre propre terrain. Tout de même, c’est une course ou nous devons bien figurer. Nous sommes deuxièmes au classement provisoire avec 24 points de retard sur l’équipage Rebellion avec Prost-Jani et Heidfeld. Donc nous avons vraiment besoin de combler l’écart. C’est l’objectif maintenant. Mais le  Championnat est encore long car il reste après Silverstone quatre manches (Brésil-Japon-Bahreïn-Chine) Donc, rien ne sera joué à Silverstone mais le but et l’objectif seront de rester au contact du leader avant la suite.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY- ROLEX

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles