ENDURANCE WEC. BENOIT TRELUYER EST PRÊT POUR UN NOUVEAU DÉFI !!!

Benoît Tréluyer, double vainqueur des 24 Heures du Mans, reprend la compétition ce week-end lors des 6 Heures de Silverstone, 4éme manche du Championnat du monde d’endurance.

C’est un pilote reposé et très motivé qui s’apprête à relever de nouveaux défis avec l’équipe Audi Sport.

Avec ses équipiers André Lotterer et Marcel Fässler, Benoît Tréluyer a permis à Audi de devenir le premier constructeur à remporter la plus grande course d’endurance au monde avec la technologie hybride et quatre roues motrices.

La R18 e-tron quattro, No.1 ayant triomphé lors de la 80ème édition des 24 Heures du Mans ou la marque allemande, a même réalisé à nouveau, un superbe triplé.

Depuis cette victoire historique, le dimanche 17 juin dernier, Benoît a continué de travailler et de développer le prototype LMP1 hybride, tout en prenant quelques vacances bien méritées.

Reposé et motivé comme jamais, il est maintenant impatient de reprendre la compétition dès ce week-end.

 

 

Benoit, raconte :

« Nous avons préparé cette course en faisant des essais, en évaluant de nouvelles pièces et en développant plusieurs choses sur la voiture. Ce travail a été très intéressant et je pense que nous avons obtenu les améliorations escomptées.»

Et, il poursuit :

« Je me suis aussi reposé en famille et avec quelques amis en Provence. Pour la première fois depuis douze ans, j’ai pu profiter de ma nièce et de mon neveu pendant un mois et c’était vraiment très sympa. Je me suis également bien entraîné physiquement et ce break de deux mois aura été très positif. Cela fait souvent du bien de prendre le temps de souffler loin des circuits et permet de revenir mieux affûté. »

Ce sera donc un Benoît radieux qui participera à la quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) sur le circuit Britannique de Silverstone ce week-end (24-26 août).

Ce sera aussi et surtout la toute première visite du pilote Français sur ce circuit célèbre mais, pour autant, cela ne sera pas un saut dans l’inconnu, lorsqu’il prendra la piste pour la première fois vendredi.

 

 

Benoit, confie :

« Je n’ai jamais roulé à Silverstone mais j’ai eu la chance de pouvoir apprendre le tracé sur mon simulateur Ellip6. J’ai fait beaucoup de tours et je commence à très bien connaître le circuit. Je me suis concentré sur des conditions de piste sèches, mais au vu de la météo anglaise cet été, je crois que je vais devoir me mettre aux réglages pluie ! »

Quelles que soient les conditions de piste, l’objectif de Benoît à Silverstone sera d’augmenter l’avance d’Audi au Championnat du Monde des Constructeurs.

Après une course palpitante dans la Sarthe en juin et quelques passes d’armes fabuleuses, le pilote Français est également impatient de retrouver la concurrence sur le circuit du Comté de Northampton.

LE TRIO VICTORIEUX EN SARTHE AVEC LE DR ULLRICH ET LEENA GADE

« Que ce soit Leena, notre ingénieur de piste, tous les mécaniciens, André, Marcel ou moi-même, nous sommes tous très motivés et nous voulons devenir Champions du monde. Nous allons donc faire le maximum pour placer l’Audi R18 e-tron quattro sur la plus haute marche du podium à la fin de la saison. Il est très important pour nous d’atteindre cet objectif et cela nous permettra de remercier de la plus belle des manières toute l’équipe pour leur travail et leur engagement.»

Et, Benoît, enchaine :

« C’est avec plaisir que nous allons retrouver à Silverstone la deuxième Audi mais aussi la Toyota. Nous savons que sur une course de 6 heures, la Toyota sera une rivale très sérieuse et cela promet une fin de saison passionnante. »

Après la manche britannique de ce week-end, le championnat sera très chargé avec quatre manches outre-mer (Brésil, Bahreïn, Japon et Chine) sur une période de seulement sept semaines !

 

 

Il n’est pas surprenant d’apprendre que Benoît attend avec impatience le déplacement sur le circuit de Fuji.
C’est en effet au Japon que le Français a débuté avec succès sa carrière de pilote professionnel, y remportant les titres en Formule 3, Formula Nippon et Super GT !

« Je vais faire mon maximum lors des cinq prochaines courses et je suis évidemment très impatient de rouler à Fuji. Ce sera fantastique de revenir au Japon et de retrouver mes amis et mes supporters. Et pour la première fois là-bas, je vais partager la même voiture avec André avec qui nous étions à l’époque rivaux. »

Pour le moment, Benoît est concentré sur la manche de Silverstone et il aura pour objectif de marquer le maximum de points au championnat du monde.

Avec un doublé au Mans – victoires en 2011 et 2012 – et les derniers développements techniques de l’équipe Audi, Tréluyer aura à cœur de réaliser une belle performance au Royaume-Uni.

 

 Gilles GAIGNAULT
Photos : Patrick MARTINOLI- Thierry COULIBALY

LES HORAIRES  (heure locale. Plus 1 heure en France)
 
Vendredi 24 août
11h30 – 13h00: Essais libres 1
16h00 – 17h30: Essais libres 2
 
Samedi 25 août
11h00 – 12h00: Essais libres 3
15h20 – 15h40: Essais qualificatifs

Dimanche 26 août
08h55 – 9h15: Warm-up
12h00 – 18h00: Course

 

 

 

FIA WEC

About Author

gilles