ENDURANCE MOTO : 8 HEURES D’OSCHERSLEBEN : PREMIERS ESSAIS CHRONOS : AVANTAGE AU SERT .

 ENDURANCE MOTO : 8 HEURES D’OSCHERSLEBEN : PREMIERS ESSAIS CHRONOS :  AVANTAGE AU SERT .

 

Vous additionnez les trois premiers numéros des motos en tête de la première séance chronométrée officielle des 8 heures d’Oschersleben: 1, 99 et 7

Et, vous obtenez la date de naissance de ce circuit qui sera le théâtre de la quatrième et avant-dernière manche du Championnat du Monde d’endurance !!!

Lequel se conclura le 9 septembre à l’occasion des 24 Heures du Mans moto

 

 

La Suzuki N°1 du SERT, se retrouve en haut de l’affiche à la moyenne des temps (1’27 »002) de ses trois pilotes Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Yukio Kagayama.

Elle précède la BMW N°99 (1’27 »316) de Sébastien Gimbert, Damian Cudlin et Erwan Nigon et la Yamaha N°7 du Yart (1’27 »667) de Igor Jermann, Steve Martin, qui ont retrouvé leurs places sur la R1 et sont associés au Japonais Katsuyuki Nakasuga qui a été, lui, le pilote le plus rapide de la journée, en 1’26 »397.

 

 

La malchance rencontrée lors des Huit heures de Suzuka est le point commun de ces trois équipages qui ont soif de revanche mais leurs poursuivants immédiats que sont Yamaha France GMT 94 (1’27 »832) et Honda TT Legend (1’28 »301) seront encore une menace pour la conquête du titre Mondial.

La Yamaha GMT, forte de sa troisième place obtenue à Suzuka par David Checa et Kenny Foray, est ici en Allemagne, renforcée par Gwen Giabbani qui remplace Matthieu Lagrive, toujours convalescent.

 

 

Concernant cette séance, Dominique Méliand, rappelle :

 » La pole position est le fruit du travail bien fait entre les pilotes, ingénieurs et mécaniciens . Ils ont trouvé un bon compromis châssis et nous sommes bien servis au niveau des pneus qualifs et course par Dunlop. « 

Les mécaniciens du SERT, ont effectué un travail titanesque depuis un mois avec deux aller – retour à Suzuka et ces deux courses très éloignées et disputées en l’espace de deux semaines. Vous ajouter deux motos accidentées à re-conditionner, des caisses arrivées du Japon ce mercredi seulement et vous avez une vague idée du rythme de ces hommes pour qui le mot vacances n’a pas de sens en cette période estivale.

Tout sera remis en question des c vendredi, lors de la seconde séance chronométrée qui aura lieu entre 12h15 et 14h05 par une température en piste peut-être plus chaude et plus  favorable aux motos équipées en pneus pneumatiques Michelin.

 

Texte et photos:  Michel PICARD

 

Katsuyuki Nakasuga, le pilote le plus rapide de la journée jeudi, en 1’26 »397.

Sport

About Author

gilles