GT : TOMAS ENGE SUSPENDU PAR LA FIA

TOMAS ENGE SUSPENDU PAR LA FIA

Suspendu de toute compétition sportive depuis un contrôle anti-dopage survenu à l’occasion de la manche Espagnole de Navarra comptant pour le Championnat World GT1, où il tournait au volant de la Lamborghini Gallardo de l’écurie Reiter Engineering, le pilote Tchèque Tomas Enge, vient d’être suspendu par décision de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et ce pour une longue période de 18 mois.

La sanction pet paraitre lourde mais il y a récidive pour l’infortuné pilote Tchèque, lequel avait déjà été reconnu coupable de pareil fait il y a plusieurs années, ce qui avait eu pour conséquence de lui faire perdre son titre de Champion de Formule 3000, à l’orée de lla saison 2002, ce dernier revenant alors sur tapis vert à son dauphin qui n’était autre que le Français Sébastien Bourdais !

Côté tricolore, on rappellera que Tomas Enge a disputé 3 Grands Prix chez Prost GP, en Formule 1, ou il remplaça le Brésilien Luciano Burti, après son accident survenu en Belgique en 2001

Questionné sur sa suspension de licence, Tomas Enge, explique  :

« Je rappelle et comme je l’avais déjà indiqué après la course Espagnole de Navarra, que des substances interdites ont été trouvées dans mon organisme. La semaine derniére, j’ai assisté à une audience devant la Commission disciplinaire anti-dopage de la FIA. Aujourd’hui, la Commission a rendu son verdict en me suspendant 18 mois de toute compétition sportive. Les experts ont toutefois montré que les substances CHC trouvées n’avaient rien de dopantes. Cependant, la législation stricte indique que les athlètes doivent répondre de quelque chose qui peut être pris même par négligence. Il était prévu deux ans de suspension, mais compte tenu que la substance a été prise par négligence et non intentionnellement, la punition a été réduite. Pourtant, je pense que cette sanction est sévère. Je rejette toute faute importante et je pense que c’est un malentendu. Après avoir consulté un avocat, suite à la décision de la FIA, j’ai décidé de faire appel. Je souhaite rassurer mes fans comme quoi je n’ai rien pris d’interdit. Je sais ce que signifierait l’ingestion de ce genre de substances pour moi et comment cela a influencé ma carrière dans le passé en tant que pilote de course. J’ai déjà demandé à la FIA de me permettre de prendre des médicaments contenant une substance interdite pour le traitement de problèmes cardio-vasculaires. J’espère que la Cour d’Appel sera en mesure de confirmer mes dires. Merci de votre soutien. »

Qu’ajouter ?

Vrai ou faux ?

Une chose est sure. Il y a RECIDIVE pour le pilote Tchèque !!!

Situation qui n’a surement pas joué et plaidé en sa faveur…

 

Aurélie ELBAZ
Photos : Gilles Vitry  – Oneshooting

GT

About Author

gilles