MOTOGP A LAGUNA SECA: STONER EST UN LION INDOMPTABLE PARFOIS…

 

Incroyable GP, incroyable circuit!

Stoner et Lorenzo en bagarre à quelques dixièmes l’un de l’autre à chaque séance du week end, et même au warm up, avec un millième de seconde de différence pour Stoner, une course jouée au cinquième tour… et qui se rejoue à l’inverse dans les cinq derniers!

Stoner est arrivé avec un paquet de points de retard, trente huit,  au général sur Lorenzo, il repart avec un écart réduit à 32 points et cette quatrième victoire de l’année, lui redonne le moral…

 

 GP MOUVEMENTE!

LAGUNA SECA

Sur un circuit qui se tortille comme un serpent à sonnettes, avec une enfilade de pifs pafs en dévers surnommée le Cork screw, le tire bouchon, le paquet de pilotes du premier tour, est une image énorme.

Lorenzo est parti en tête, devant Pedrosa et Stoner. Spies est quatre mais il est tout de suite, loin.

Deux tours plus tard, Stoner passe Pedrosa, qui perd le rythme au fil des minutes qui passent, et Stoner se retrouve derrière Lorenzo, entre trois et cinq dixièmes, mais sans jamais pouvoir l’attaquer.

Derrière, lutte entre la Yamaha usine de Spies, qui ira salement au tapis, bris d’amortisseur en pleine courbe à 240, et les Tech3 Yamaha Satellites du Team Français Tech3, Dovizioso et Crutchlow.

 

CAL CRUTCHLOW,FUTUR PILOTE DUCATI?

 

Crutchlow qui joue peut-être son avenir, il est pressenti chez Ducati au cas où Rossi verrait la vie en bleu…

Un qui voit déjà la vie en rouge, c’est Hayden, qui fait une course magnifique et termine sixième. Après avoir doublé comme un chef, Stefan Bradl…

Il finit juste derrière Crutchlow…

Signe du destin?

Rossi, en revanche, souffre sur la moto. Il l’avait prévu, quelques heures avant le départ. :

« Quand nous roulons au rythme de course, nous ne sommes pas loin des deux ou trois pilotes qui composent le second groupe mais nous avons malheureusement beaucoup de difficultés quand il s’agit de faire un tour rapide. J’ai beaucoup de problèmes à chaque fois que je passe sur le pneu tendre, il se met très vite à glisser. Nous chargeons donc davantage le train arrière mais ça me fait perdre en feeling à l’avant. Je peux être régulier tant que je reste dans les 1’22 mais dès que j’essaye d’aller plus vite, l’avant menace de se fermer. La moto bouge beaucoup et je pars trop large. Quoi qu’il en soit, je suis dixième mais mon rythme est bien meilleur. Je m’attends évidemment à une course difficile tout à l’heure ».

Difficile d’être plus clair et plus clairvoyant…

Car dans l’avant dernier tour, il chute très brutalement sur un freinage.

Il est pourtant bien beau Rossi sur sa Ducati.

 

ROSSI Il MAGNIFICO

 

Gabriele del Torchio, patron de Ducati, est venu à Laguna Seca, pour essayer de convaincre « Il dottore » de rester en rouge. 

Mais là, il est surtout en pétard! 

Dans les derniers tours, les leaders rattrapent les CRT et leur collent un tour…

Randy de Puniet est de ceux là…

Dans le premier tour, Pirro et Elias, qui remplace Barbera blessé, s’accrochent et emmènent De Puniet dans le gravier. 

Randy parvient à revenir en piste, il est dix neuvième. 

Il remontera jusqu’à la onzième place, laissant donc à Espargaro, neuvième au scratch, la victoire en CRT. Mais il reste leader des CRT au classement général.

FIN DE FOLIE…  

JORG LORENZO MAL INSPIRE

Cinq tours avant la fin, alors que l’on imagine que comme d’habitude, Lorenzo va mieux gérer ses pneus, l’Espagnol laisse passer Stoner.

Une stratégie type Moto2 ou Moto3 – absent ce week-end ou seul roule les concurrents du MotoGP –  où l’on laisse passer le gars qui vous emm… depuis le début de course, pour l’étudier et le passer au dernier tour?

Mais Stoner, lui, prend tout de suite une demi seconde…

Et Lorenzo fait une faute, sort un peu large, ne tombe pas mais perd le contact qu’il fallait garder…

Et Stoner passe les damiers en tête, quatrième victoire de l’année pour le Champion du Monde en titre et retour dans le classement général à 32 points de Lorenzo…

A l’arrivée, hilare, comme le gosse milliardaire et surdoué qu’il est, il va embrasser sa femme et sa petite fille, celles à qui il a promis que dans huit courses, il ne serait plus qu’à elles…

 

CASEY STONER ET SON SOURIRE DE GOSSE

 

Moi, il me manque déjà, surtout quand il roule comme ça.

Bon, il aura été une sorte de météore et aussi de missile, et donc irremplaçable.

Je me répète, que va t’on faire sans lui?

De nouveau victorieux, l’Australien Casey Stoner ne masquait pas sa joie à l’arrivée :

«Je voulais passer devant dès le début de la course mais Dani (Pedrosa) et Jorge (Lorenzo) gardaient de très bonnes trajectoires et je ne pouvais tout simplement pas passer. J’ai ensuite décidé de ralentir un petit peu pour préserver mon pneu pour la fin de la course. J’étais confiant durant tout la course, je savais que nous avions le rythme pour gagner, je devais juste m’assurer que mon pneu puisse finir la course. Une fois devant, je tournais très bien, j’ai pris de l’avance et j’ai continué jusqu’à l’arrivée. Je suis très, très content et je tiens à dire un grand merci à toute l’équipe.»

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP

 

Résultats GP Laguna Seca… Quatorze classés.

1. Casey STONER, AUS Repsol Honda Team Honda .2.  Jorge LORENZO, SPA Yamaha Factory Racing Yamaha.3.  Dani PEDROSA, SPA, Repsol Honda Team Honda.4. Andrea DOVIZIOSO, ITA, Monster Yamaha Tech 3 Yamaha.5. Cal CRUTCHLOW ,GBR, Monster Yamaha Tech 3 Yamaha.6. Nicky HAYDEN, USA, Ducati Team Ducati.7. Stefan BRADL, GER, LCR Honda MotoGP Honda .8. Alvaro BAUTISTA SPA, San Carlo Honda Gresini Honda.9. Aleix ESPARGARO, SPA Power Electronics Aspar ART.10. Karel ABRAHAM ,CZE, Cardion AB Motoracing Ducati.11.Randy DE PUNIET, FRA, Power Electronics Aspar ART.12. Yonny HERNANDEZ ,COL, Avintia Blusens BQR.13. Colin EDWARDS, USA, NGM Mobile Forward Racing Suter.14. Ivan SILVA, SPA Avintia Blusens BQR.

Classement général MotoGP après dix courses:

1 Jorge LORENZO Yamaha, SPA, 205 points. 2.  Dani PEDROSA, Honda, SPA, 182.3. Casey STONER ,Honda, AUS, 173.4. Andrea DOVIZIOSO, Yamaha, ITA, 121.5. Cal CRUTCHLOW, Yamaha, GBR, 106.6. Stefan BRADL, Honda, GER, 84.7.  Nicky HAYDEN, Ducati, USA, 84.8. Valentino ROSSI, Ducati, ITA, 82.9. Alvaro BAUTISTA, Honda, SPA, 81.10. Ben SPIES,, Yamaha, USA, 66.11. Hector BARBERA, Ducati, SPA, 60.12. Randy DE PUNIET, ART, FRA, 33. 13. Aleix ESPARGARO, ART, SPA, 33.14 .Michele PIRRO, FTR, ITA, 16. 15. Mattia PASINI, ART, ITA, 13.16 .James ELLISON ,ART, GBR, 12.17. Colin EDWARDS, Suter, USA, 11.18. Karel ABRAHAM Ducati ,CZE, 10. 19. Yonny HERNANDEZ ,BQR, COL, 10.20. Danilo PETRUCCI, Ioda, ITA, 9.21. Ivan SILVA ,BQR, SPA, 7.

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis