MOTOGP: LAGUNA SECA, LORENZO LE MAGNIFIQUE…

 

Séance de qualifs très tardive en heure française, 23 heures, le décalage horaire avec l’ouest des USA est colossal, neuf heures.

Et bien sûr, cela s’est joué dans les dernières secondes…

Le dernier tour, où Stoner et Lorenzo se sont battus comme des chiens, l’Espagnol terminant 74 centièmes devant l’Australien.

DES QUALIFS ASSEZ…PAS COMME LES AUTRES?

 

Pas vraiment motivés les Honda boys?

Ils n’ont même pas participé à la dernière séance d’essais qualifs, où Lorenzo a d’ailleurs royalement roulé cinq minutes, les spectateurs qui ont payé leur place devaient être contents!

Bon, on imagine que tout le monde a déjà son « set up », terme odieusement barbare et pour tout dire beauf (et bof…) pour désigner les réglages nécessaires pour tel ou tel circuit ou telle ou telle météo…

Comme de toutes façons, seuls les MotoGP roulent, Moto2 et Moto3 sont en vacances, plus des courses d’ouverture, les spectateurs ont donc attendu les qualifs.

Bon en fait, il y avait de la brume matinale sur le circuit, et l’humidité qui va avec, donc cette piste là n’avait aucun intérêt.

UN CHAMPIONNAT PRATIQUEMENT FAIT?

DANI PEDROSA

On rappelle qu’alors que l’on attaque la deuxième moitié du Championnat, Lorenzo a déjà vingt poits d’avance sur Pedrosa et surtout quarante points sur Stoner. Bien sûr, Lorenzo peut se casser quelque chose, mais alors le Championnat serait faussé…

Bon, on va faire comme si…

Laguna Seca est un circuit très étonnant, c’est un peu Monaco mais à la cambrousse…

Pas très rapide, bourré de petits virolos parfois limites du dévers, des pifs-pafs innombrables, un vrai circuit à l’ancienne donc, où les Honda qui se font tourner autour depuis le début de saison roulent sur les modèles 2013, les Ducati ont un peu de matos neuf mais pas grand chose, et chez Yamaha on attend touours la décision de Rossi…

On croit savoir aussi que Colin Edwards, en catégorie CRT, va passer sur Aprilia, BMW semble vraiment laisser tomber partout, en GP et en Superbike, ce qui est infiniment dommage…

Le premier à faire un temps, tout de suite, est Lorenzo.

Devant Stoner, Pedrosa et Crutchlow. « Crutch » qui est déjà à une seconde…

Dovizioso et Spies (c’est quand même son GP à domicile!) viennent un peu se mêler au jeu mais de loin.

Le premier temps De Rossi est carrément à deux secondes de Lorenzo.

On sait que sa moto n’aime pas les trucs serrés… Là, il est servi.

Dans ce premier quart d’heure, tout le monde roule beaucoup. Normal, on l’a dit, les essais libres n’ont servi à rien et personne n’a roulé…

Et Pedrosa réussit un tour à sept millièmes de Lorenzo.

En ce début de séance, De Puniet est le meilleur CRT, dixième temps à deux grosses secondes de Lorenzo.. Il restera meilleur CRT.

 

RANDY DE PUNIET

 

Une chose est claire, Aprilia montre à chaque GP que LA marque des CRT, c’est elle.

Les plus « rouleurs », ceux qui font le plus de tours, sont Lorenzo et Crutchlow. 14 tours en trente minutes.

Le moins « rouleur » de ce début de séance est … Casey Stoner. 8 tours en une demi heure.

C’est clair, il cherche…

Lorenzo est aux stands.

Il regarde les autres essayer de le prendre…

Pedrosa, Spies et Dovozioso, selon l’expression de Prost, « liment le bitume » mais les chronos restent en l’état.

Les Ducati, finalement, sont moins à l’arrêt que prévu. Hayden, septième temps, est à une seconde trois, Rossi, dixième temps, en revanche, est à une seconde neuf.

Rappel… Hayden a resigné chez Ducati et il roule à domicile… Il a effectivement intérêt à envoyer du lourd!

En fait, tout le monde  a fait son meilleur temps dans le quatrième ou cinquième tour.

A part Hayden qui roule comme s’il était au manège…

Ce sera donc, comme d’hab, un règlement de compte à OK Corral dans les cinq dernières minutes.

C’est Spies qui tire le premier, à 17 minutes de la fin. Troisième temps,  à deux dixièmes de Lorenzo.

Neuf minutes avant la fin, Stoner améliore dans son vingtième tour, troisième temps à un peu plus d’un dixième de la pole virtuelle.

 

CASEY STONER

 

Parce que bien sûr, Lorenzo, lui aussi, a amélioré. Pile à cinq minutes du drapeau à damiers.

Et remet tout le monde d’équerre, Pedrosa à deux dixièmes, Stoner à trois. Spies à quatre dixièmes…

C’est bien les USA, on se sera bagarré presque tout au long de l’heure de qualifs…

La preuve…

A quatre SECONDES des damiers, Stoner fait… la pole provisoire !

Comme quoi, le talent, même pour un futur retraité de vingt six ans, ça ne disparaît pas comme ça!

Et deux secondes plus tard, Lorenzo lui reprend.

Stoner va nous manquer l’an prochain!

C’est une ÉVIDENCE…

Lorenzo qui lâche :

« Ce matin, nous avions plusieurs choses à tester mais malheureusement, les conditions météorologiques (brouillard) étaient telles, que nous n’avons pu rouler que 10 minutes. Heureusement, cet après-midi, les conditions ont été bonnes et stables et nous avons pu tester différentes choses. Nous avons également pu décider quelle gomme que nous allions choisir pour la course de demain et ce choix n’a vraiment pas été facile. Finalement, j’ai pu effectuer un tour presque parfait et prendre la pole position. Je savais que Stoner et Pedrosa étaient très forts derrière moi mais j’ai quand même pu conserver l’avantage. Je suis évidemment très heureux et je suis confiant car j’ai également un très bon rythme de course». 

 

 Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  MOTOGP

Résultats essais qualifs Laguna Seca

1. Jorge LORENZO, SPA, Yamaha Factory Racing Yamaha. 2 .Casey STONER, AUS, Repsol Honda Team Honda, à 0.074. 3. Dani PEDROSA, SPA ,Repsol Honda Team Honda, à 0.278. 4. Ben SPIES, USA, Yamaha Factory Racing Yamaha. 5. Cal CRUTCHLOW ,GBR, Monster Yamaha Tech 3 Yamaha. 4. Andrea DOVIZIOSO, ITA, Monster Yamaha Tech 3 Yamaha. 5.Alvaro BAUTISTA, SPA, San Carlo, Honda Gresini Honda.8. Nicky HAYDEN, USA, Ducati Team Ducati.9. Stefan BRADL, GER, LCR Honda MotoGP Honda.10. Valentino ROSSI, ITA, Ducati Team Ducati.11. Randy DE PUNIET.12. Aleix ESPARGARO.13. Colin EDWARDS.14. Karel ABRAHAM.15. Yonny HERNANDEZ.16. Michele PIRRO.17. Toni ELIAS.18. Mattia PASINI.19. Danilo PETRUCCI.20. Ivan SILVA. 21. James ELLISON.

 

 

 

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis