TOTAL 24 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS: AUDI EN QUÊTE DE LA PASSE DE TROIS !

 TOTAL 24 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS: AUDI EN QUÊTE DE LA PASSE DE TROIS !
___________________________________________________________________

 

Décidément, lorsque l’équipe organisatrice des 24 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS, dirigée par Jean-François CHAUMONT, a décidé de passer du Tourisme au Grand-Tourisme, elle a eu la main vraiment heureuse.

Jamais en effet, l’épreuve Reine en endurance GT, n’avait suscité un tel engouement.

Avec pas moins de 84 équipages inscrits au départ, et même si la mousse est entretemps retombée à seulement … 67 concurrents, c’est quasi du jamais vu à ce niveau en catégorie GT !!!

 

Spa-Francorchamps, sera donc en cette fin de semaine, l’espace d’un week-end la  » Grande surface » … du Grand Tourisme !

Avec une liste d’engagés quantitativement et qualitativement aussi étoffée, sur la piste et dans les deux zones de paddock, on ne sera donc jamais en rupture de stock !

On peut même dire que l’on va se bousculer aux portillons et … au Raidillon.

 

 

Les 24 HEURES de Spa-Francorchamps,c’est une certitude, ont de part leur renommée acquit leurs lettres de noblesse au point d’être, c’est une évidence incontesté et incontestable,  devenues LA vitrine incontournable du Grand Tourisme mondial.

Malheureusement, le coup de semonce tiré la semaine dernière par Stéphane RATEL, lequel a annoncé son retrait de l’organisation et la promotion du Championnat du monde de la spécialité, fera que le ciel du GT sera hélas naturellement,
nettement plus ennuagé dans le futur.

Et l’on peut même raisonnablement se poser la question de savoir, si après avoir mangé son pain blanc, la Série BLANCPAIN ENDURANCE, ne va pas elle aussi manger dorénavant son pain noir!

 

La trinité d’antan du défunt BPR (BARTH-PETER-RATEL) réduite entretemps à SRO (Stéphane Ratel Organisation), qui durant un peu plus d’une décennie, avait véritablement redonné vie au GT, fait dorénavant partie du passé et n’augure rien de bon pour la suite de cette discipline.

Et ce dans la mesure ou plusieurs Teams solides et habitués du GT, lorgnent maintenant pour le futur, vers le tout nouveau Championnat du monde d’endurance, lequel accueille outre les gros protos, les … BELLES GT !

3 FAVORIS PARMI 12 MARQUES
___________________________

 

Face à la flotte des 11  AUDI R8, les équipes BMW-MC LAREN-MERCEDES-FERRARI-PORSCHE-ASTON MARTIN-LAMBORGHINI-NISSAN-JAGUAR-DODGE et FORD, n’auront pas la partie facile, vu le statut de grandissime favori généralement attribué, à la marque chère au Dr WOLFGANG ULLRICH.

Le fleuron d’Ingolstadt espère d’ailleurs secrètement réussir le hat-trick parfait en endurance,c’est-à-dire, s’imposer au Mans (fait), au Nürburgring (fait) et à Spa la même année !

Si, ce qui reste dans l’ordre des possibilités devait se réaliser dans les Ardennes Belges, le week-end prochain, cela équivaudrait pratiquement à pouvoir accrocher un anneau de plus au sigle…et en quelque sorte devenir  en cette année 2012… « Olympique »!

En tout cas chez AUDI, on annonce la couleur en alignant 4  R8 LMS ULTRA avec des équipages confirmés et largement étoilés !!!

Le Team PHOENIX par exemple,  s’érige en SUPER-favori, avec son trio prestigieux, lequel et composé de FÄSSLER–KRISTENSEN-LOTTERER. Equipage affichant à lui seul, tout simplement, la bagatelle de… 12 victoires au Mans.

Le Suisse Marcel FÄSSLER, se retrouvant par ailleurs déjà sur les tablettes des vainqueurs à Spa (2007).

Au volant des 3 autres R8 LMS ULTRA, on retrouve d’abord les pilotes du Team AUDI SPORT PERFORMANCE, ce dernier associant  les expérimentés STIPPLER (Allemagne)-PICCINI (Italie)-RAST (Allemagne) et dont le premier cité n’est autre qu’un des derniers vainqueurs aux récentes 24 Heures du Nürburgring

Cependant que chez WRT (Team vainqueur en 2011) par contre on alliera expérience, avec le Monégasque Stéphane ORTELLI, vainqueur au Mans en 1998, avec l’équipe ‘ usine ‘ Porsche et jeunesse, représentée par les Allemands HAASE et MIES, le Suédois SANDSTRÖM, l’italien BONANOMI et le ‘ régional ‘ de l’étape, le Belge, VANTHOOR, pour la chasse aux lauriers.

Derrière la marque aux anneaux, les plus sérieux outsiders et candidats à la victoire, devraient logiquement se situer dans le clan BMW et PORSCHE

Chez BMW en effet, parmi les neuf Z4 GT3 engagées, on pointera trois Teams parmi les favoris pour le podium. L’équipe  Belge, MARC VDS TEAM avec ses pointures :

LEINDERS-MARTIN-PALTTALA et HEZEMANS (2ex vainqueurs à Spa) et LONGIN-MOSER. L’écurie roulera et  jouera à domicile

Tandis que le Team  Italien VITA4ONE de Michaël BARTELS, pourra lui,  compter sur un solide équipage composé de FRANCHI (vainqueur l’an passé)-KECHELE-BUURMAN-LAUDA.

A regretter que le Team ROAL de RAVAGLIA n’alignera finalement qu’une seule voiture pour CORONEL-COLOMBO-LIBERATI-CERUTTI et dont le Néerlandais CORONEL, sera le plus expérimenté.

Deux autres Teams Hollandais (DB MOTORSPORT avec 2 voitures) et RACE ART, viendront appuyer les couleurs Munichoises.

Quant à Porsche, la marque de Zuffenhausen, sera-t-elle, la…. pochette surprise ?

Rien n’est moins sûr.

Toutefois, des équipages comme GOOSSENS-MAASEN-HENNERICI (PROSPEED COMPETITION) ou ALZEN-STURSBERG-RIEGEL-MENZEL (Team MANTHEY HARIBO) ainsi que GACHE-CLEMENT-PLA (Team SMG CHALLENGE) devraient peut-être, être en mesure de quelque peu bouleverser la hiérarchie des favoris.

Quant à la quatrième marque allemande, MERCEDES, la marque à l’étoile, ses chances de podium ne devraient être que « filantes ».

Des problèmes de budget pour le Team HEICO et son regrettable forfait, feront que la marque de Stuttgart ne sera représentée qu’à travers le Team Belge KRK, avec Karl WENDLINGER comme pilote de pointe.

Le Team allemand, BLACK FALCON  et le Team anglais, PRECI-SPARK mais dont les chances de podium, devraient être  fortement amenuisées.

Chez FERRARI, avec treize 458 Italia, le Cavalino sera bien représenté.

Dommage seulement que dans le Team de pointe, la très prestigieuse Scuderia AF CORSE, l’on ait principalement fait appel à des pilotes »clients ».

Les seuls pilotes maison, tels VILANDER ou BERTOLINI, auront donc de ce fait, en effet, bien du mal à faire cabrer le cheval !

Quant au Team Français SOFREV ASP, sur ses deux voitures engagées, on note des figures bien connues comme Olivier PANIS, Fabien BARTHEZ ou Patrice GOUSLARD, qui se retrouveront derrière le volant de ces F458, qu’ils connaissent bien.

Chez MC LAREN, par contre, c’est le grand point d’interrogation!

La MP4-12C, est non seulement jolie sous sa robe aux couleurs de son fondateur Bruce Mc LAREN, elle est aussi très véloce.

Son seul et véritable handicap, devrait se situer au niveau de sa fiabilité sur un tel type d’épreuve. Le forfait du Team UNITED AUTOSPORTS et son trio de choc, BELL-PARENTE-BRABHAM, n’arrangeant rien.

Les chances de décrocher des accessits reposeront en premier lieu sur les Teams, GULF RACING UK avec ses pilotes confirmés BELL et CAMPBELL-WALTER ou BOUTSEN GINION, avec MONDRON-CLARKE-VERDONCK et le recordman de victoires aux 24 Heures de Spa, ‘TINTIN’ alias Éric VAN DE POELE et qui totalise …. 5 victoires !!!

A noter aussi la présence de Pedro LAMY sur une MP4-12C du Team Portugais, ASM.

Au rayon des exemplaires uniques, les regards se porteront surtout sur la NISSAN GT-R (la devancière SKYLINE GT-R remporta l’édition 1991), la JAGUAR XK, la FORD MUSTANG Aventures et sur laquelle parmi ses pilotes on retrouvera le régional José CLOSE, véritable papy de l’épreuve avec … 70 participations à des épreuves de 24 Heures dans le monde §!

Sans oublier et négliger, une ASTON MARTIN V12 VANTAGE, une DODGE VIPER engagée par le Team français GCR en catégorie « Gentlemen Trophy » et une LAMBORGHINI LP 600, avec le patron de la maison Horlogère Blancpain à bord, sans toutefois pouvoir jouer des rôles en vue.

SUPER POLE POUR PIMENTER LA GRILLE DE DÉPART

 

Même s’il faut s’attendre à voir encore évoluer la liste des engagés d’ici la fin du contrôle technique, et qui sait peut-être que l’un ou l’autre Top-Team, s’adjoindra les services d’une pointure, il est question de BAGUETTE–PERRERA- ALBUQUERQUE et VAN LAGEN, les qualifications risquent de donner un avant-goût de ce que sera le double tour d’horloge 2012:

Une bagarre de tous les instants et où le facteur « prudence » rimera obligatoirement avec…  « patience ».

Avec un plateau composé d’un nombre d’engagés aussi élevé, les pros devront en effet s’armer de prudence et de patience lors des innombrables dépassements programmés dans l’imposant trafic – se souvenir des multiples accrochages lors des dernières 24 Heures du Mans avec moins de bolides en piste – et durant lesquels, ils devront faire face à des pilotes nettement moins expérimentés et véloces.

Assurément, il faudra faire fonctionner à 110 % les neurones et éviter les pannes de … cervelle, entrevues en Sarthe !!!! chez certains  pilotes professionnels…

Comme les organisateurs avaient à un moment enregistrés 84 Teams dans leur liste d’engagés, qui FORT HEUREUSEMENT entretemps, s’est toutefois considérablement réduite, et qu’il avait été décidé de laisser partir tout le monde, une séance de SUPER POLE, a été rajoutée au programme le vendredi en début d’après midi.

Y participeront les 20 équipages les plus rapides au terme des qualifications du jeudi soir.

Chaque Team devra désigner dès le jeudi, un pilote pour réaliser un temps sur deux tours chronométrés et dont l’ordre des départs sera établi suivant l’ordre décroissant des temps réalisés durant les qualifs du jeudi, qui de ce fait perdront un peu de leur attrait.

Si cela permettra de meubler quelque peu la journée du vendredi d’un point de vue spectacle, ceci ne fera certainement pas l’affaire des Teams concernés qui se verront quelque peu limités dans le temps pour affûter leurs armes pour le départ du lendemain

ANIMATION

 

Comme d’habitude les  24 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS, débuteront dès le mercredi par la traditionnelle parade des véhicules et pilotes engagés au centre de la cité thermale de Spa, tandis que l’animation autour de la piste, aura également fière allure.

Avec les concerts live de Faithless-Maxi Jazz -Sister Bliss et Milk Inc, les décibels seront présents partout.

Pour les chasseurs d’autographes toutefois, grande déception!

David HALLYDAY annoncé depuis un mois sur une AUDI R8 LMS ULTRA  du Team SAINTELOC, n’en sera malheureusement pas.

Le seul  représentant du milieu musical, sera donc le flamand, Koen WAUTERS (chanteur du Groupe CLOUZEAU,acteur et présentateur TV) qui au volant de la KRK MERCEDES SLS AMG, fera équipe avec Karl WENDLINGER et Anthony KUMPEN.

Le samedi soir, la ronde infernale sera comme d’habitude également égayée d’un impressionnant feu d’artifice, donnant encore un peu plus de couleurs à l’évènement.

Voilà,les mâts sont plantés, que le spectacle commence !

Texte & photos: Manfred GIET (Publiracing Agency)

Sport

About Author

gilles