SPA-FRANCORCHAMPS: INTERNATIONAL SUPERSTARS SERIES AVEC UN DOUBLE DE MORBIDELLI (AUDI)

SPA-FRANCORCHAMPS: INTERNATIONAL SUPERSTARS SÉRIES AVEC UN DOUBLE DE MORBIDELLI (AUDI)
_____________________________________________________________________________________

A l’inverse de beaucoup de championnats nationaux de voitures de Tourisme, battant de l’aile un peu partout, les INTERNATIONAL SUPERSTARS SERIES italiennes, continuent à se faire une petite place au soleil, même si celui-ci était totalement aux abonnés absent durant le week-end spadois, où cette série spectaculaire faisait sa deuxième incursion, après 2011.

Grâce à un concept opposant des grosses berlines mues par des moteurs de 6  cylindres minimum et 12 maximum,d’une cylindrée minimum de 3800cc  avec une suralimentation autorisée pour autant qu’elle équipe le modèle d’origine et des restricteurs d’air particuliers sur les MERCEDES C63 AMG et les MASERATI Quattroporte, ce championnat international se déroulant sur 9 épreuves de 2 manches chacune en Italie, Angleterre, Hongrie, Belgique, Portugal et Indonésie et dont la couverture médiatique s’effectue via des « live » à travers 66 pays, a largement acquit ses lettres de noblesse, entretemps.

 

 

Pour animer les débats des marques opposant  AUDI-BMW-CHEVROLET-JAGUAR-MERCEDES-PORSCHE-LEXUS et CADILLAC (ces trois derniers constructeurs toutefois absents à Spa), quelques anciens pilotes F-1 comme MORBIDELLI-LIUZZI-HERBERT-FITTIPALDI-KLIEN ou SALO, sont opposés à des pilotes chevronnés et confirmés et qui à chaque manche sur des sprints de 25 minutes, jouent crânement leurs chances .

Tous ces ingrédients réunis font que chaque épreuve devienne un véritable festival  » sport-auto » de haut niveau pour entretemps se muer en une sorte de trait d’union entre des catégories telles le DTM allemand ou le WTCC.

Et pour corser le tout,les promoteurs italiens, dont il faut souligner le professionnalisme, mettent tout en œuvre pour présenter un invité surprise de renom à chaque épreuve de manière à remélanger un peu les cartes entre les ténors jouant le championnat.

Ainsi à Spa, c’est l’ancien pilote F-1 Finlandais, Mika SALO qui après avoir disputé déjà les manches de Monza, était sensé venir brouiller les cartes des MORBIDELLI, LIUZZI & Co.

Avant lui, Christian FITTIPALDI (Imola) Norbert MICHELISZ  (pilote WTCC) et Christian KLIEN (à Budapest) ainsi que Johnny HERBERT (Donington) avaient réussis à grappiller des points aux ténors, lors de leurs piges.

CARTON PLEIN POUR MORBIDELLI ET AUDI:POLE ET DOUBLES VICTOIRES
_______________________________________________________________

 

Une fois de plus Spa faisait honneur à sa réputation de ville d’eau car durant tout le week-end et à quelques petites exceptions près, sur le circuit ardennais il a plu comme vache qui pisse!

Chiffré cela donnait quelques 35 litres d’eau au mètre carré …

Gloups!

Pour les antagonistes, les conditions étaient dantesques et faisaient  surtout penser aux mythiques régates, Oxford-Cambridge!

Si autour de la  » piste » Spadoise, il était impérial d’avoir un grand parapluie et des bottes,sur la piste, il importait de mettre ses talents de navigateur au grand jour.

Des conditions  « idéales » pour les AUDI RS5 à traction intégrale, pour autant de les maîtriser avec doigté .

 

 

Cela s’est vérifié dès le départ de la première manche, où le Poleman Gianni MORBIDELLI, 67 GP de F-1 à son actif et fils de Giancarlo MORBIDELLI, constructeur de motos de GP et 5 fois sacrées Championnes du Monde, entre 1975 et 1980, ne se laissa guère intimider par la panne des feux au moment du départ et dont le premier tour s’effectua sous drapeaux jaunes.

Le temps de bien repérer la houle aux endroits critiques et de mettre ses gommes à température que l’homme de Pesaro prenait le commandement devant  le suédois Johan KRISTOFFERSSON sur une AUDI identique.

Certes, KRISTOFFERSSON tentait à l’une ou l’autre occasion de pousser MORBIDELLI à la faute mais l’expérience
et le sponsor  » OFFSHORE « idéal dans de telles conditions, lui étaient d’une utilité manifeste pour garder son AUDI
à flots !

 

Les seuls à pouvoir garder le cap durant cette première manche dantesque furent le leader du championnat, Vitantonio LIUZZI (MERCEDES AMG C63) et son équipier du Team CAAl Racing, Luigi FERRARA.

Quant à l’invité du jour mis à part la pluie,le finlandais Mika SALO, sur sa MASERATI Quattroporte, il avait du mal à garder le rythme sur la lourde voiture au trident, qui faisait un peu office de Ferry-Boat sur le toboggan ardennais plus que détrempé.

A remarquer le meilleur tour réussi en course par KRISTOFFERSSON (AUDI RS5) de 3 »5 inférieur au meilleur temps de MORBIDELLI!

 

SECONDE MANCHE: UN PODIUM D’ANCIENS PILOTES F-1
________________________________________________

 

Si les élements s’étaient quelque peu calmés pour le départ de la seconde manche ou la grille était formée dans l’ordre inverse de l’arrivée de la première manche, Thomas BIAGI (BMW M3 E92) parti en tête ne put contenir le retour de MORBIDELLI (AUDI RS5) et LIUZZI (MERCEDES AMG C63) que l’espace d’un tour.

Étaient éliminés dès ce premier tour:le colombien Camilo ZURCHER (MERCEDES AMG C63) et l’italien Francesco SINI (CHEVROLET LUMINA) après un accrochage avec le suédois Johan KRISTOFFERSSON (AUDI RS5) à la Source, lequel rentra définitivement dès la fin du premier tour avec un train avant ouvert.

Derrière, Mauro CESARI (MASERATI QUATTROPORTE) et Paolo MELONI (BMW M3 E90) avaient pris le pari de partir en pneus slicks sur une piste mouillée.

Mal leur en pris puisque dès la mi-course les vannes s’ouvrirent à nouveau les reléguant dans le fond du classement et à une année lumière du leader souverain MORBIDELLI.

Seul fait saillant de cette fin de course, un trio d’anciens pilotes F-1 pour « squatter » le podium et qui se réjouissaient comme des gosses d’avoir pu garder la tête hors de l’eau jusqu’à l’arrivée.

Finalement le meilleur nageur restait MORBIDELLI devant LIUZZI et SALO, grâce aux anneaux AUDI qui durant ce week-end spadois lui ont manifestement servi de bouée de sauvetage !

 

LE CLASSEMENT
_______________

MANCHE 1:

1-Gianni MORBIDELLI (I) AUDI RS5 9 Tours en 28’12″795
2-Johan KRISTOFFERSSON (S) AUDI RS5 à 1″269
3-Viatantonio LIUZZI (I) MERCEDES AMG C63 à 12″669
4-Luigi FERRARA (I) MERCEDES AMG C63 à 15″725
5-Mika SALO (FIN) MASERATI QUATTROPORTE à 17″248

MANCHE 2:

1-Gianni MORBIDELLI (I) AUDI RS5  10 Tours en 28’42″438
2-Vitantonio LIUZZI (I) MERCEDES AMG C63 à  11″991
3- Mika SALO (FIN) MASERATI QUATTROPORTE à  13″537
4-Thomas BIAGI (I) BMW M3 E92 à 25″917
5-Stefano GABELLINI (I) BMW M3 E92 à 29″255

CHAMPIONNAT:

1 LIUZZI (i) 149 points-2-KRISTOFFERSSON (S) 130 pts-3-BIAGI (I) 127 pts-4-MORBIDELLI (I) 110 pts-5-LARINI (I) 83 pts

 

Texte et photos: Manfred GIET (PUBLIRACING Agency)

 

 

Sport

About Author

gilles