ENDURANCE MOTO : COUPS DUR POUR YAMAHA MOTOR FRANCE GMT : MATTHIEU LAGRIVE FORFAIT À SUZUKA !

 

L’écurie de Christophe Guyot devra se résoudre à se passer des services de Matt Lagrive sur les deux prochaines épreuves du Championnat du Monde d’endurance moto :

Les 8 heures de Suzuka (29 Juillet) et les 8 heures d’Oschersleben (11 Août).

En effet, le coéquipier de David Checa et de Kenny Foray sur la Yamaha n°94, vient de subir une intervention chirurgicale à la clinique du Parc à Lyon.

La vilaine blessure qu’il traînait au coude depuis sa violente chute survenue début Mai lors de l’épreuve Supersport disputé sur le circuit du Vigeant  dans le cadre du championnat de France Superbike, le faisait souffrir le martyr.

Deux chutes supplémentaires, à Ledenon et à Magny-Cours, ont amplifié le mal, comme nous en avions été témoin.

 

 

Matthieu est un des pilotes les plus endurants, ne rechignant jamais à la tâche malgré le froid, la pluie et allant toujours au bout des possibilités de ses engins et exploitant au mieux les conditions de piste délicates. Ainsi, il remporta malgré tout ce 1er Juillet, la première manche Supersport sur un bitume détrempé.

Nous l’avions retrouvé au pied du podium dans un état second, tordu de douleur, incapable de retirer son casque de chevalier au grand cœur. Et de nous interroger, à juste titre, sur ce dépassement de soi car il nous avouait qu’il ne pourrait pas repartir en seconde manche… en condition sèche !

 

 

Et pourtant, il retrouvait le sourire lorsque Manon Enoc de Michelin, le coiffait de la célèbre casquette bleue des vainqueurs qui écrivent les plus belles pages de la  légende des courses.

Nous avions eu mal, lorsque notre héros de l’extrême, quitta la scène au cinquième des quatorze tours du second acte…comme prévu.

Enfin  presque, car Matthieu pris ce départ inutile.

Mon télé- objectif  l’accompagna dans sa souffrance qui le tétanisait, incapable de négocier le virage du 180°.

Nous nous étions alors fait la réflexion:

 »  Matthieu a fait la course de trop ».

Et  il en convenait en jurant qu’il allait consulté un chirurgien, mais… quinze jours plus tard, l’artiste était de retour à Dijon.

S’en étonner ?

Non, car Ma- Matt est ainsi et il ne changera plus maintenant. C’est tant mieux pour la beauté du geste, à l’image de ses signes qu’il adresse aux photographes et tant pis pour son équipe qui va devoir composer avec son absence.

 

Aujourd’hui, Matthieu se repose de son opération et nous donne déjà de ses nouvelles :

   » Je me sens soulagé. Le tendon opéré était arraché depuis ma première chute survenue au Vigeant début Mai. Je ne m’étais pas alors inquiété, pensant que la douleur venait essentiellement de la large et profonde plaie consécutive à ma chute. Les deux chutes qui ont suivi sur mon coude ont ravivé la douleur et je pensais que du repos était suffisant pour tout remettre en ordre. Mais à Dijon, la douleur a été terrible alors que je ne suis pas tombé. J’ai bien fait d’aller à la clinique du Parc. J’y ai trouvé un chirurgien compétent qui m’a tout remis en place. Je dois observer maintenant une période de repos d’un mois. »

Espérons que Matthieu saura rester sage. Nous ne le retrouverons pas dès Lundi prochain au départ de Roissy, dans le vol à destination du Japon et Christophe Guyot devra s’atteler à dénicher un remplaçant au pied levé, capable de jouer dans cette cour des grands, qu’est le difficile circuit de Suzuka,  afin d’épauler David Checa et Kenny Foray .

 

Christophe Guyot s’en explique et nous remémore 2011 :

 » David et Kenny sont hyper motivés. L’an dernier, ils avaient rallié l’arrivée tous les deux en septième position (première Yamaha), Matthieu s’étant blessé lors de son premier relais. Cependant, il nous faudrait un troisième pilote pour répondre à un éventuel souci en essais ou en course. Nous sommes déterminés, compétitifs et nous avons les meilleurs pneus (Michelin) . »

Après la casse moteur subie au Qatar où en est aussi la santé de la Yamaha du team Motor France du GMT ?

« Nous avons parcouru 3400 Kms sans encombre. Néanmoins, la mécanique n’est pas toujours une science exacte mais nous serions bien malchanceux si notre moteur devait nous lâcher au japon « 

Comme nous le constatons, le moral des troupes de l’écurie de Christophe Guyot, n’est apparemment pas atteint par le forfait de Matthieu Lagrive qui fait cependant partie de ce brelan d’As des pilotes de pointe, dont il est délicat de se passer pour une course.

 

Or, nous savons maintenant qu’il sera absent également à Oschersleben et cela hypothèque à nouveau les chances de la Yam GMT 94.

Espérons voir le retour de cet équipage homogène pour la conclusion du championnat, les 24 heures du Mans les 8 et 9 septembre.

Autonewsinfo vous fera vivre ces courses d’endurance moto et la lutte de tous ces attachants pilotes dès la semaine prochaine avec les mythiques 8 Heures de Suzuka, ou nous serons naturellement bien présents.

Tous nos vœux de parfait rétablissement à Matthieu Lagrive, auquel nous penserons très fort au pays du soleil levant.

 

Texte et photos : Michel PICARD

 

COURAGE MATT, ON T’ATTEND

 

Sport

About Author

gilles