ELMS : LA MORGAN-JUDD DU TEAM OAK DE NICOLET-LAHAYE, EN POLE A DONINGTON

LA MORGAN-JUDD, ICI AUX ESSAIS LIBRES SOUS LA PLUIE

ENDURANCE.

Dans la seconde manche du Championnat ELMS qui se dispute en Angleterre à Donington-Park, la pole revient avec un chrono de 1’20’’921, à la Morgan à moteur Judd du Team Sarthois OAK Racing, de la paire formée de Jacques Nicolet et Mathieu Lahaye.

A ses côtés en 1ére ligne, avec 1’21’’063, on retrouve l’Oreca-Nissan de l’écurie Thiriet by TDS de Mathias Beche et Pierre Thiriet.

Équipage victorieux de la manche d’ouverture en avril dernier, les Six Heures du Castellet, épreuve disputée sur le circuit Provençal du Paul, Ricard.

 

 

La Zytek Z11SN-Nissan, de l’écurie Jota confiée au duo Sam Hancock- Simon Dolan, complète le podium, en 1’21’’192.

La seconde Morgan Oak Racing, à moteur Nissan et que se partagent Olivier Pla, Bertrand Baguette et  la recrue, Dimitri Enjalbert, réalise le 4éme temps, en 1’21’’226.

Ensuite, on pointe la Zytek-Nissan du Team Greaves, pilotée par le trio Ordonez-Kimber Smith-Brundle, en 1’21’’238 et la Lola-Judd  du Team Status avec les deux Français, les fréres Julien et Maxime Jousse, associé au Britannique Alexander Sims, sixième en 1’21’’293.

L’Oreca-Nissan du Sébastien Loeb Racing du trio que forme Nicolas Minassian, Stéphane Sarrazin et Nicolas Marroc, se classe septième avec un temps de 1’21’’ 539   

Suivent dans l’ordre, les Oreca-Nissan du Team Murphy de Firth-Hughes-Hartley, avec 1’21’971  et celle de l’écurie Pecom  de Perez Companc-Ayari-Kaffer, en 1’22’’879.

Puis, la FLM du Boutsen Ginion de Dagoneau-Battut-Hartshorne, en 1’28’’737.

La meilleure et d’ailleurs seule GTE Pro, la Ferrari F 458 du Team JMW, du tandem Walker-Cocker, se retrouve 11éme avec 1’29’’328

Elle est suivie d’une autre Ferrari F458, engagée elle en GTE Am, celle de la Scuderia AF Corse de Perazzini-Cioci-Griffin, créditée de  1’29’’733

Enfin, la Porsche de l’équipe Normande IMSA, d’ Armindo-Narac-Pons, ferme la marche avec un temps de 1’30’’183    

 

MATTHIEU LAHAYE ET OAK RACING EN POLE POSITION

 

Sur le circuit de Donington qu’il apprécie tout particulièrement pour y avoir roulé en Formula Renault 2.0 et signé la pole position en Megane Trophy en 2006, le Français Matthieu Lahaye (27 ans) a réalisé le meilleur chrono de la séance qualificative (1’20’’ 921) au volant de la Morgan-Judd du OAK Racing.

Il signe du même coup la première pole position de sa carrière en Sportscar.

Contrairement à la veille, les concurrents ont pu bénéficié d’une piste sèche durant les vingt minutes de qualification. Matthieu Lahaye s’est rapidement propulsé au sommet de la hiérarchie et a conservé sa position jusqu’au drapeau à damier. Le Franco-suisse Mathias Beche (leader du championnat) échoue à seulement 0’’142 de la pole position avec l’Oreca03-Nissan de l’écurie Thiriet by TDS Racing.

Il devance la Zytek-Nissan de l’équipe Jota confiée au Britannique Sam Hancock (Jota) qui s’élança tardivement en piste, mais qui parvient à s’immiscer dans le Top 3 au cours des cinq dernières minutes de la séance.

OAK Racing manque de peu la 3ème place. Après avoir rencontré des problèmes électriques la veille, la seconde Morgan désormais équipée du propulseur Nissan s’élancera de la deuxième ligne pour la course grâce à l’apprentissage très rapide d’Olivier Pla qui découvrait pour la première fois le tracé de Donington à l’occasion de la séance qualificative.

Preuve du niveau très relevé de l’European Le Mans Series, huit des neuf LMP2 engagées ce week-end se trouvent groupées en une seconde. Autrement dit, la deuxième manche de la saison s’annonce des plus disputées et des plus ouvertes pour les 6 Heures de compétition qui démarreront demain à 11h55 (heure locale – soit 12h55 en France).

Le Français Thomas Dagoneau complète le peloton des prototypes aux commandes de l’unique Formula Le Mans alignée par l’écurie Boutsen Ginion Racing. Assuré de la victoire dans sa catégorie, son objectif en course sera de rallier l’arrivée afin d’accroître son expérience lors de sa première saison en prototype.

Les Ferrari 458 Italia, des écuries JMW Motorsport et AF Corse, ont signé respectivement les meilleures performances des catégories GTE Pro et GTE Am.

A noter que le Britannique, Jonathan Cocker, devra se passer demain de l’aide de son habituel équipier et compatriote, James Walker qui a du quitter précipitamment le circuit dans la matinée car sa femme attendait un heureux évènement !

Le nom de son remplaçant sera connu dans les prochaines heures…

Matthieu Lahaye,  heureux poleman qui lâche :

« Le plateau de LMP2 est tellement relevé qu’il était important de se positionner devant pour la course. Il s’agit de ma première pole position en Sportscar et j’en suis d’autant plus ravi que cela récompense le difficile travail accompli par l’équipe. Je connais bien le tracé de Donington pour y avoir déjà couru en Formula Renault 2.0 et en Megane Trophy. Demain, la course sera un vrai sprint car nous aurons peu de trafic à gérer. Mais je suis confiant car nous disposons d’une voiture performante autant sur piste sèche qu’humide. La fiabilité sera également un facteur déterminant »

Christian COLINET

Photo : DPPI

 

ELMS

About Author

gilles