WRC : SEBASTIEN LOEB : STOP OU ENCORE ????

WRC : SEBASTIEN  LOEB : STOP OU ENCORE ????

 

 

A nos confrères du grand quotidien, « Dernières Nouvelles d’Alsace », Sébastien Loeb, ‘l’enfant du pays ‘ car né à Haguenau, octuple Champion du monde des rallyes, a fait le point sur son avenir en  laissant entendre :

 «  Que sa décision est prise »

C’est au cœur du vignoble mosellan, à proximité du village de Veldenz, ou Sébastien Loeb, au volant de sa DS3 Citroën, enchaine des essais sur une route fermée à la circulation, en vue du prochain Rallye de France.

Avec dans le baquet de droite, habituellement occupé et depuis quinze ans par le Monégasque Daniel Elena une fois n’est pas coutume, un copain, Pierre Lambert !

Seb confie à nos confrères des DNA :

« Daniel est parti en fin de matinée assister à la fête de fin d’année de sa fille, à la maternelle. Il fallait un remplaçant, du même gabarit et avec un centre de gravité… bas ! C’est tombé sur Pierre, qui joue le rôle de “sac de sable” cet après-midi. »

 

Et, Loeb, de se prêter au jeu des questions-réponses :

Où en êtes-vous dans votre réflexion concernant la suite à donner à votre carrière ?

‘’Je me dis que dans deux jours, je vais être en vacances. Après ? Il faudra que je retourne bosser le 23 juillet, histoire de préparer le rallye de Finlande. Pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire…’’

Citroën attend quand même une réponse de votre part pour savoir si vous repartez, ou non, en 2013…

‘’ Oui, et la date butoir, c’est le rallye Monte-Carlo en janvier prochain ! Si je suis au départ, vous saurez que c’est reparti pour une dernière saison. Blagues mises à part, je sais qu’il va falloir faire un choix. Là, courant juillet ou début août.’’

Quelle est la tendance ?

‘’ Je ne sais pas… Ma fille Valentine veut que j’arrête. Elle me le répète assez souvent. Moi, (il réfléchit), je ne peux pas vous le dire…’’

Pourquoi ?

‘’ Parce que je n’en ai pas encore discuté avec Citroën ! Et ce n’est pas dans les journaux que je vais officialiser ma décision…’’

Vous évoquiez un emploi du temps surchargé comme argument qui plaidait pour mettre un terme à votre carrière en rallye. Or vous enchaînez les nouvelles expériences ces derniers temps. N’est-ce pas contradictoire ?

‘’ Oui, j’ai fait quelques trucs insolites, entre les X Games de Los Angeles ou le rallye du Chablais, en Suisse, que je devais faire avec ma femme et qui s’est fini avec Daniel à mes côtés ! Quant à mon écurie, il faut bien que je m’en occupe. Durant mes vacances, je serai d’ailleurs à Magny-Cours pour encadrer l’équipe. Voilà, quand je me lance dans quelque chose, j’essaie de le faire correctement.’’

L’an dernier à pareille époque, vous vous étiez déjà longuement interrogé concernant la suite, avant de rempiler chez Citroën. Vous posez-vous aujourd’hui les mêmes questions ?

‘’  L’an dernier, mon équipe privée – le SLR, Sébastien Loeb Racing – n’était pas encore créée, je n’avais rien après le rallye. Là, j’ai trop de choses ! Mais non, je ne me pose plus de questions (sourire).’’

Ne craignez-vous pas de tomber dans un certain anonymat, si vous arrêtez le rallye ?

‘’ L’anonymat n’est pas fait pour me déplaire ! Et je ne vais pas m’arrêter du jour au lendemain. Une chose est sûre, je ne prends pas de plaisir sans compétition. Ma place est plus derrière un volant que dans une chaise de bureau. Quoi qu’il advienne, j’ai envie de garder le piment de la course.’’

Pensez-vous pouvoir éprouver sur circuit la même montée d’adrénaline qu’en rallye ?

‘’ Pourquoi pas ? Il faudra juste que je trouve un nouveau challenge, dans un championnat d’un bon niveau. Là, quand je gagne une manche de Porsche Cup, comme je l’ai fait récemment à Pau, ça marque à la limite plus de monde qu’une victoire de plus en rallye. J’ai gagné en Nouvelle-Zélande. C’est normal pour les gens…’’

On sent une certaine lassitude après toutes ces années au sommet, non ?

‘’ Il ne faut pas exagérer, ce n’est pas “l’usine” non plus ! Piloter une WRC ne peut pas être lassant. Le plaisir au volant reste intact. Mais à un moment, il faut faire un choix. Et ce moment est venu…‘’

 

Voilà, il n’en dira pas plus…

Mais, tout porte à croire que la décision d’arrêter le Rallye est bel et bien prise dans sa tête

Quant à le voir mettre un terme à sa brillante carrière de pilote, là, il n’en est pas question.

Loeb ne manque pas d’options !

Au sein de sa toute jeune écurie, SLR.

 

En Porsche Cup, en endurance ou l’équipe Alsacienne que dirige son associé Dominique Heintz (photo), est engagé.
Avec en point de mire, en juin 2013, l’engagement de l’une de ses voitures aux 24 Heures du Mans

Une épreuve que Seb adore et où il a déjà roulé obtenant deux podiums avec l’écurie d’Henri Pescarolo

 

 

Quoiqu’il en soit, il semble évident que l’immense Champion, disputera désormais, ces prochains mois, ses ultimes rallyes dans le Championnat du monde WRC

Idem pour l’équipe officielle Citroen, qui une fois la sortie de Loeb officialisée,  son  » Ambassadeur  » Worldwide, tirera, elle, à son tour, sa révérence

N’alignant plus d’équipe d’usine, se contentant de soutenir des écuries ‘ privées ‘ comme celle du Qatari Naser Al Attiyah
Christian COLINET
Photos : Jo LILLINI

WRC

About Author

gilles