DISPARITION A 92 ANS D’ANDRE SIMON

DISPARITION d’André SIMON, survenu ce mercredi matin à 9h30 à Evian.

Il s’est éteint paisiblement.

André Simon, était né le 5 janvier 1920, à Paris.

André est un ancien pilote de voiture de course Français.

André a débuté sa carrière en course automobile à Montlhéry en avril 1948.

Pour sa première course, il pilote une Talbot « Pagnibon » que lui a confié Pierre Boncompagni, et ce contre un chèque de caution et l’interdiction formelle  de casser la voiture.  Il s’offre pourtant  la pole position et le lendemain, il décroche la victoire.

Il a ensuite participé à de multiples épreuves dans plusieurs catégories.

S’alignant en Formule 1, entre 1951 et 1957, en Formule 2, en Endurance, en Grand Tourisme mais aussi en Rallye.

 

 

Parmi ses nombreuses victoires, l’une des plus prestigieuses reste assurément celle remportée dans le Tour de France automobile, en  1962, sur une Ferrari 250 GT, avec Maurice Dupeyron.     Année ou il devance une autre 250 GT, celle du duo formé de Jo Schlesser et de l’ancien skieur, Henri Oreiller

 

 

André Simon, est le premier pilote avec Maurice Trintignant, à dépasser les 300 km/h sur la ligne droite des Hunaudières avec la  Maserati Tipo 151, à l’occasion des 24 Heures du Mans 1962.

Sa dernière course, il l’a couru lors des 1000 km du Nurburgring, en 1965, au volant d’une Ford Cobra Daytona, qu’il partageait  avec Jo Schlesser.

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : CAHIER collection et Laurette NACHIN

UNE DE SES DERNIÈRES SORTIES SUR LE CIRCUIT DE DIJON PRENOIS

Nécrologie

About Author

gilles