SILK WAY RALLY : L’ARMEE ROUGE EST ALLEMANDE!

 

Ce qui se prépare sur la Place Rouge de Moscou est un duel titanesque.

L’an dernier sur leur terre, les Russes ont été déshonorés par le Tchèque Loprais et son Tatra.

Cette année, le Team Kamaz engage sept camions de course et sept camions d’assistance rapide…

La division blindée Russe est bleue.

Pas question de laisser passer le rallye maison une deuxième fois. Et quand on veut gagner, en Russie, cela remonte aux tsars et à l’URSS, on met les moyens.

Mais en face, la donne a changé aussi.

Loprais, le tombeur des Russes, l’an passé avec son Tatra Jaune est passé chez … Man.

J’ai donc  assisté à l’arrivée de l’armée teutonno-batavo-tchèque… Rouge.

Impressionnant.

 

DAS PANZER « MAN » VERSUS L’ARMEE BLEUE…

  

Un jour, Pierre Clostermann, as des FFAL , les Forces Aériennes Libres de De Gaulle, avec qui je tournais un documentaire, m’a expliqué pourquoi les Russes avaient gagné la guerre.

« Bien sûr, tout le monde croit que la guerre a été gagnée sur les plages de Normandie.  Si vous ajoutez toutes les forces en présence ce jour-là, allemandes, américaines, françaises, anglaises, néo-zélandaises etc…, on arrivera péniblement à quinze divisions engagées, dont pas une blindée. On fait quelques milliers de km vers l’est, pour assister à UNE SEULE des batailles autour de Moscou. Celle qui s’est déroulée à Orel. D’un côté, quatre vingt divisions dont vingt cinq blindées. de l’autre, cent quarante divisions dont cinquante blindées. Je vous le demande Monsieur, qui a gagné la guerre? « 

Cette vision terrifiante m’est restée chaque fois que je vais en Russie, dans ce pays démesuré.

Quand on est à St Petersburg, à un bout, l’autre bout est à Vladivostock, à 9000 km plus loin!

Avec l’équivalent de la côte d’Azur au sud, les fameuses mers chaudes pour lesquelles les tsars se sont battus contre les anglais et les turcs, et au nord, l’Arctique Sibérien…

Oui, la puissance potentielle de la Russie fait peur.

Devant Napoléon, ils ont reculé et fini par brûler Moscou mais au bout, la Grande Armée, partie avec des centaine de milliers d’hommes, est rentrée à moins de dix mille…

Devant Hitler, ils n’ont pas reculé. Alors, quand, en période heureusement pacifique sur le plan militaire, on vient encore les défier sur leut terre, sanctifiée par tous leurs écrivains, ils ressortent l’armée innombrable.

Sept camions, dont un emmené par Ardavichus et une horde de Kazakhs, que peut faire la division blindée rouge?

En fait, elle est hollandaise. Le pognon montre encore une fois l’insensée force financière des entreprises de ce pays… tout à fait légitime sur le plan sportif d’ailleurs, on rappellera nos premiers émois sur les Dafs de De Rooy dans les années 80…

Le fils De Rooy est d’ailleurs allé gagner l’an dernier le Dakar, le pré carré de Kamaz!

Mais ici au Silk Way, pas de De Rooy.

Qu’importe, un hollandais chasse l’autre et voici le Team Groeneveld, sabots aux pieds, en bons camionneurs qui se respectent, qui descendent des remorques deux closses rouges, 9 tonnes chacun et 900 cv sous la capot.

Les camions Man sont évidemment préparés en usine, et vu du-dessous, le temps de la descente de remorque, c’est très impressionnant. Il ya de l’amortisseur partout, comme sur un buggy d’ailleurs, quatre par roue, mais de la taille d’un train d’atterrissage d’Airbus!

Un équipage allemand, Echter-Echter-Ruf et un européen, Loprais-Bruynkens-Deenen.

Encore un souvenir, cruel pour les Russes.

Au temps de l’URSS,  lors des  finales olympiques et mondiales du Hockey sur Glace, les seuls qui arrivaient à contrer et parfois à aplatir les Russes étaient les Tchèques.

En 1968, les Russes avaient envahi la Tchéco, qui en avait marre du joug de l’ours soviétique.

Devinez où les Tchèques se sont vengés?

Voilà, on comprend que sur bien des plans, l’armée rouge Man dérange le monstre Kamaz…

Bref, ça va ch…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  ORGANISATION

Sport

About Author

jeanlouis