ENDURANCE : LES NOUVELLES DE GUILLAUME MOREAU SONT BONNES

 

Guillaume Moreau, le pilote de l’équipe OAK Racing, très grièvement accidenté le dimanche 3 juin, à l’occasion de la journée des essais préliminaires des 24 Heures du Mans, va mieux.

Beaucoup MIEUX !

Après avoir été dans un premier temps transféré vers le CHU d’Angers, dans le Maine et Loire, le Limougeaud, a rejoint il y a quelques jours, le Centre de l’Arche, lequel est situé à Saint Saturnin prés du Mans

Institut régional spécialisé dans la rééducation et la réadaptation fonctionnelle ou Guillaume Moreau a entamé une phase de rééducation

Selon le corps médical qui l’entoure, Guillaume devrait y séjourner trois longs mois.

Période destinée à lui permettre de recourir à une rééducation intensive dans cet établissement Sarthois.

Et de poursuivre quotidiennement les réels progrès constatés depuis ses deux opérations au CHU d’Angers, à la moelle épinière.

 

 

Guillaume qui commence à retrouver une vie normale, confie :

« Je suis resté deux semaines au CHU d’Angers dans le service du Professeur Lucas après mon accident du 3 juin. J’ai subi deux opérations à la moelle épinière. »

Et, le sympathique pilote d’expliquer :

« Pour tout dire,  je ne me souviens pas de la 1ére intervention. Par contre la seconde s’est révélée éprouvante. J’ai eu besoin de beaucoup de repos pour récupérer. En tout cas, les deux opérations se sont très bien déroulées et je remercie toute l’équipe du Professeur Lucas du CHU d’Angers pour toute l’attention qu’elle m’a apporté.»

Guillaume, poursuit :

« Je suis maintenant passé au stade suivant. Celui de la rééducation physique avec de nombreux exercices quotidiens effectués sous l’œil avisé des spécialistes de l’Arche qui m’ont à leur tour, eux aussi, bien pris en charge. »

Le convalescent enchaine :

« Il est prévu que je reste ici au Domaine de l’Arche à St Saturnin pendant  trois mois. »
Concernant son état, à ce jour, la situation de Guillaume  qui retrouve de la sensibilité au niveau des membres inférieurs, est la suivante :

« J’ai tout récemment commencé à me déplacer à l’aide d’un déambulateur, avant de passer à des béquilles  pour m’aider à marcher.»

Et il précise :

« Depuis peu, j’arrive à marcher  tout seul et à faire plusieurs pas et ce sans aucune aide.  Mais, ma jambe droite manque encore de sensibilité. Les progrès enregistrés chaque jour se révèlent encourageants et j’ai parfaitement conscience que le processus de guérison sera long, mais je mets tout en œuvre pour que cela se fasse du mieux possible. La patience n’est cependant pourtant pas ma qualité première, mais il va me falloir faire avec et accepter cette longue période. »

Évoquant sa terrible sortie de route, Guillaume se souvient :

« J’ai immédiatement compris que j’allais me faire mal. Je n’ai rien pu faire, rien pu contrôler car la voiture est partie à haute vitesse sur le revêtement synthétique qui était détrempé »

Preuve du réel danger de cette moquette plastique, les organisateurs des 24Heures du Mans, l’ont ôtée pour la course.

Un mot encore de Guillaume

« J’espère pouvoir retourner chez moi et obtenir des bons de sortie les week-ends. »

Et il conclut :

« Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement toutes les personnes qui m’ont soutenu et qui me soutiennent encore actuellement. Je n’ai pu répondre à toutes mais leur soutien m’a bien fait chaud au cœur »

Guillaume, on t’attend tous.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : DPPI –Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY -Patrick HECQ

 

SES ÉQUIPES, OAK RACING ET ASP SOFREV PENSENT A TOI GUILLAUME. NOUS AUSSI…

About Author

gilles