CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE: A VUILLAFANS, SCHATZ ET BONNET…. MAITRES NAGEURS !!!

NICO SCHATZ EST TOUJOURS L’HOMME A BATTRE

 

Proche d’ORNANS et dominant la pittoresque vallée de La Loue, la petite route d’Echevannes déroule ses courbes entrecoupées de quatre épingles en escaladant une colline pierreuse donnant de magnifiques points de vue sur le village de Vuillafans et l’ensemble du parcours.

Le Champion de France, Nico Schatz (photo) a émergé ce week-end, d’une course noyée sous un véritable déluge, la surprise étant par ailleurs la victoire du jeune Gaëtan Bonnet en production !

Lancée sous une pluie orageuse, la course fut arrêtée avant la troisième montée, le brouillard ayant alors réduit la visibilité au point que Schatz, Thomas et Petit, leaders de la course, durent faire leur seconde montée au ralenti…

C’est dire les conditions atmosphériques épouvantables qui sévissaient dans le Doubs !!!

Un peu plus tôt, le jeune Varois Thomas Clausi, avait, lui, réussi un fort joli coup d’éclat, en signant le scratch de la montée.

Sur sa Norma Honda 2 Litres, il se classait second des espoirs derrière Geoffrey Schatz.

Autre « rookie » du championnat, le Niçois Jérôme Viarino a brillé lui aussi en remportant la Formule Renault après des essais gâchés par des soucis de boîte.

 

GAËTAN BONNET EN TÊTE

 

C’est la seconde montée qui offrit les moins mauvaises conditions de course en production et GT, ce qui n’empêcha pas Vuillaume de l’emporter en GT de série dès la première avant de tomber en panne.

Faute de pneus adaptés pour sa Porsche, Werver resta hors du coup, laissant d’abord Kirmann et sa Ferrari, puis Bonnet et sa Seat, remporter chacun une montée.

Avec sa sixième victoire en groupe A et son premier scratch, le jeune Bonnet met la pression sur Dosières pour la troisième place du championnat.

Quatrième temps scratch de la première montée, le jeune Jeremy Corsin classe sa Clio 2 parmi les Porsche et Ferrari, et ses rivaux en Clio Cup, Walter Ballefin et Mickaël Prudent, sont eux aux portes du … Top 10 !

 

VUILLAFANS – ESSAIS : DÉJÀ DE…. L’ORAGE DANS L’AIR !!!!

 

Lancée sous …. un soleil brûlant, la première montée, a vite été stoppée pour ranimer et transporter au CHU de Besançon  Gérard Besch, victime d’une défaillance cardiaque à l’arrivée dans sa monoplace Van Diemen de 1982.

L’atmosphère orageuse et la piste surchauffée, ne se prêtaient guère aux records, ce qui n’empêcha pas Nico Schatz de retrouver ses chronos de l’an dernier, faisant déjà le break sur la Lola F3000 d’Alban Thomas et la barquette Norma de Sébastien Petit, qui n’espère plus de miracle.

Le revenant Cyrille Frantz (photo) toujours en attente, de toucher son Osella…. était en revanche satisfait de ses premières montées en F3000, sur l’ex-Lola de Schatz :

« J’espérais finir quatrième de la course et je le suis dès le premier essai. Je ne vais quand même pas me plaindre » jubilait l’ambulancier d’Ornans, dont l’auvent jouxtait celui de Schatz, sur la place de l’Église.

Essais ‘rock and rol’l en F3, avec la spectaculaire sortie de piste de Paul Buckingham sans grand dommage et le meilleur temps signé par Marcel Sapin à la seconde montée, après Reynald Thomas à la première.

En proto 2 Litres, Olivier Berreur avait tiré le premier mais Geoffrey Schatz dégaina à la montée suivante. Samy Guth sorti de piste, la course devenait très ouverte en FR 2000 entre Antoine Betzel et Joël Mariani alors que Jérôme Viarino avait cassé au départ de la première montée.

 

 

En production, Nicolas Werver a pris les devants comme prévu avec sa Porsche, laissant à bonne distance Poinsignon et sa jolie CG (photo) précédant de peu Francis Dosières et sa BMW 320 ST.  Jean Louis Janioud (BMW M3) et Daniel Kirmann (Ferrari F430) pouvaient encore espérer le podium alors que l’attraction venait de la Lancia Delta Integrale (ex-groupe B) de l’Italo-Suisse, Lovacco.

Les Seat Leon Supercopa de Gaétan Bonnet et François-Xavier Thiévant, ont commencé leur show, se succédant en tête du groupe A alors que Dimitry Nugue planait avec sa Ford Fiesta au-dessus du groupe F2000.

Dominique Vuillaume s’est fait chiper le meilleur temps du GT de série par la Lotus Exige à compresseur du régional Juif tandis que Pascal Cat a déjà creusé l’écart en groupe N sur Philippe Poinsignon et Marchal, tous sur BMW M3.

 

VUILLAFANS COURSE 1 : Des surprises comme s’il en pleuvait

 

Après les violents orages de la nuit, la vallée de la Loue s’est réveillée sous un ciel gris et une pluie continue, qui s’est chargée de bouleverser la hiérarchie des essais.

Et surtout celle des voitures fermées, où le meilleur temps resta longtemps à l’actif de Dominique Vuillaume et sa Porsche 996 GT de série avant que Daniel Kirmann ne l’en dépossède pour six dixièmes avec sa Ferrari 430 GT3. Philippe Poinsignon (BMW M3 groupe N) et les jeunes Jérémy Corsin (photo) et Walter Ballefin (Clio Cup) furent les autres héros de cette montée, en signant les 3ème et 4ème et 8ème temps scratch surtout sur des voitures dont la motricité sous la pluie n’est pas proverbiale.

A près de 9 secondes de Kirmann, Francis Dosières espérait mieux de ses slicks retaillés mais jugeait être monté sous une pluie plus drue. A part  Dimitry Nugue, toujours solide au poste avec sa Ford Fiesta F2000, les favoris des autres groupes avaient pris l’eau.

Comme Yannick Poinsignon et Nicolas Werver, les leaders des essais, sombrant dans les profondeurs du classement et ce faute de pneus adaptés, ou les Seat Supercopa de Gaétan Bonnet et François-Xavier Thiévant, loin derrière celles de Ganevat et  Fabien Pelat.

 

 

La pluie en revanche rien changé au podium de la série A, où  Nico Schatz, Alban Thomas et Sébastien Petit ont confirmé  leurs places et même leurs écarts des essais.

Les intempéries ont cependant permis à des jeunes pilotes de se mettre en valeur. Ainsi Geoffrey Schatz a-t-il, avec sa Norma 2 litres, délogé de la 4ème place, Cyrille Frantz, dont la prudence pour sa rentrée avec une monoplace que lui avait prêté et confié le Champion de France, Nicolas Schatz, peut parfaitement se justifier et se comprendre.

Et les Méditerranéens Thomas Clausi (Norma 2 Litres) et Jérôme Viarino (Tatuus FR 2000) se sont hissés dans le Top 10 devant toutes les F3, dont le régional Cholley fut le plus rapide derrière la Dallara 1600 formule libre du Breton Moyon.

 

VUILLAFANS COURSE 2 : La course finit en queue de poisson

 

La fin de matinée n’ayant pas amené l’éclaircie espérée, chacun s’adapte du mieux qu’il peut aux conditions de piste. Les pneus pluie et les produits anti-buée sont les clés de la réussite !

La pluie faiblit par moments mais des bancs de brume circulent maintenant sur le haut du parcours, ce qui n’empêche pas les temps de s’améliorer sensiblement en série B. C’est vraiment flagrant pour Bonnet et Thiévant, qui s’installent respectivement en tête et à la troisième place provisoires de la course avec leurs Seat Supercopa après avoir résolu leur problème de buée pour le premier et chaussé des pneus pluie pour le second.

C’est bien mieux aussi pour Dosières, qui intercale sa BMW 320 ST à la seconde place, en regrettant que l’essuie-glace n’ait pas fonctionné jusqu’à l’arrivée. Yannick Poinsignon est remonté à la 5ème place avec son CG turbo groupe F, juste devant la M3 de son cousin Philippe qui n’est plus que second du groupe N derrière celle de Pierre Fade, la belle surprise de cette montée.

Nugue reste en tête du groupe F2000 devant Durassier, et Vuillaume, dont la Porsche GT de série est en panne d’allumage, voit se rapprocher la Lotus exige de Juif. Corsin, Ballefin et Prudent, le trio de tête de la Clio Cup, améliorent leurs temps en gardant le même ordre.

La pluie ne désarme toujours pas pour le départ de la série A, dont les premiers partants parviennent cependant à améliorer leurs temps.Thomas  Clausi (photo ci-dessus) et Vermeille en profitent pour se rapprocher de Geoffrey Schatz en proto 2 Litres, et Charlotte Lallemode pour gagner une place en Formule Renault et succéder à Cécile Cante en tête des dames.

 

 

Hélas le brouillard envahit le haut du parcours au passage des concurrents du top 10, figeant les positions de la première montée pour le quatuor de tête, et faisant chuter Cyrille Frantz (photo) à la sixième place derrière le jeune Clausi.

Devant le manque de visibilité, la direction de course décida alors pour raisons de sécurité d’annuler la troisième montée et d’établir le classement au meilleur des deux chronos réalisés.

 

Jean Paul CALMUS

Photos : TOP MONTAGNE et Bruno GAGLIARDI autonewsinfo


 FRANCIS DOSIERES

 

8. VUILLAFANS ECHEVANNES

8ème manche du championnat de France – 49ème édition les 30 juin & 1er juillet 2012 sur la D 27 à 8 Km d’Ornans (25) – Longueur : 4,8 km – Dénivellation : 300 m – Classement : sur la meilleure des 3 montées de course – Record: 1’48’’918 (Schatz en 2010) – Partants : 119 – Classés : 94 – Conditions : Chaleur lourde aux essais, forte pluie en course – Affluence : 1500 spectateurs environ.
LE CLASSEMENT
1. Schatz (Reynard 99) 2’12’’819 (1er monoplace) – 2. Thomas (Lola B 99/50) à 3’’447 – 3. Petit  (Norma M 20 BMW V8) à   7’’140  (1er proto) – 4. G. Schatz (Norma M 20 Honda) à 7’’843 – 5. Clausi (Norma M 20 Honda) à 11’’359 – 6. C. Frantz (Lola T 94/50) à 15’’627 – 7. Vermeille (Lola M 20 FC) à 19’’033 – 8. Maitre (Tatuus Master) à 20’’212 – 9. Courtet (BRC 02) à 23’’332 (1er Gr. CM) – 10. Viarino (Tatuus FR 2000) à 24’’239 – etc.

Production : 1. Bonnet (Seat Leon SC) 2’32’’312 (1er Gr. A) – 2. Dosières (BMW 320 ST) à 0’’346 (1er en GTTS) – 3. Thiévant (Seat Leon SC) à 2’’276 – 4. P. Fade (BMW M3) à 2’’365 (1er Gr. N) – 5. Y. Poinsignon (CG turbo) à 2’’486 (1er Gr. FC) – 6. Kirmann (Ferrari 430 GT3) à 3’’724 – 7. Corsin (Clio Cup 2) à 4’’246  – 8. Vuillaume (Porsche 996) à 4’’362 (1er GT) – 9. Ph. Poinsignon (BMW M3) à 4’’74 – 10. Juif (Lotus Exige) à 5’’085  – etc.

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT
1. Schatz : 223 pts – 2. Petit : 211 (1er proto) – 3. A. Thomas : 184 – 4. Latreille : 142 – 5. G. Schatz: 134 – 6. Berreur : 99 – 7. Creniault : 86 – 8. Milesi : 72 – 9. Sapin : 43 –  etc.

PRODUCTION
1. Y. Poinsignon : 215 pts (1er Gr. FC) – 2. Werver : 199 (1er GTTS) – 3. Dosières : 188 – 4. Bonnet : 171 (1er Gr. A) – 5. Nugue : 156 (1er Gr. F2000) – 6. Thiévant: 155 – 7. Kirmann: 122 – 8. Vuillaume: 117 (1er GT de série) – 9. Cat : 103 – 10. Ph. Poinsignon : 91 – etc.

OPEN FR 2000
1. Viarino : 60 (5 résultats) – 2. Betzel : 48 (5) – 3. Mariani : 35 (4) – 4. Heche : 32 (3) – 5. Melle Lallemode : 25 (6) etc.

OPEN CLIO CUP
1. Corsin : 68 (5 résultats) – 2. Prudent : 36 (4) – 3. Dufour : 34 (3) – 4. Ballefin : 32 (4) – 5. Rocher: 16 (2) – 6. Bonnet : 6 (2) – etc.

Prochaine épreuve : Dunières (Haute-Loire) les 21 & 22 juillet

 

 Grosse sortie de Samy Guth. Fort heureusement sans mal.


Samy a été volant Maxauto en Formule Ford en 1994. Meilleur débutant dans le hampionnat Francais de F Ford en 1994, 1ère course et 1er podium à Nogaro et sous la pluie. Il a eu pour coéquipier cette année là, le Canadien Bertrand Godin.  C’est Soheil Ayari qui a remporté le titre en 1994.

L’année dernière, il a été sacré Champion de France de la montagne en F Renault, en gagnant pratiquement toutes les courses auxquelles il a participé.

Il comptait vendre cette voiture pour monter un programme plus ambitieux en 2013. (F3000)

La photo est de Philippe Fumey.

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles