AUTOMOBILE : LE MARCHE FRANÇAIS CONTINUE DE CHUTER…

Comme les mois précédents, les immatriculations de voitures neuves en France, ont encore légèrement reculé de 0,9% le mois dernier.

Cela porte à plus de 14%, la chute des ventes au premier semestre.

Les constructeurs Français, ont eux, encore une fois plus souffert que les groupes étrangers.

Sans grosse surprise, le secteur automobile en France reste donc toujours orienté à la baisse.

Selon les chiffres communiqués par le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles), 208.225 voitures particulières neuves ont été immatriculées dans l’Hexagone le mois dernier.

Chiffre qui signifie une nouvelle baisse de 0,9% en juin par rapport au même mois l’an dernier, en données brutes et de 5,6% en données corrigées, portant sur les jours ouvrables.

Pour les six premiers mois de l’année 2012, la baisse est de 14,4% en données brutes.

Sans réelle surprise, une nouvelle fois, ce sont  les constructeurs Français qui peinent plus que leurs homologues étrangers.
Au mois de juin, la baisse est de 1,9% pour les marques tricolores cependant que les firmes étrangères voient, elles, leurs ventes grimper de 0,3%.

Si l’on regarde les six premiers mois de l’année 2012, les ventes des groupes Français reculent de 20,2% , alors que celles des constructeurs étrangers, n’atteignent que 6,7% de baisse.

Côté Français, le Groupe PSA (Peugeot-Citroen) voit ses ventes chuter de 9,5% le mois dernier, tiré vers le bas par sa marque Peugeot (-11,8%).

Sur les six premiers mois, les ventes de PSA, baissent de 21,6%.

Renault, à l’inverse, a vu ses ventes grimper de… 9,5% le mois dernier !

Mais il faut préciser que la firme au losange est évidemment sauvée par sa marque Dacia, dont les ventes affichent elles, une hausse de… 43,7%.

Ceci explique cela, car sinon les ventes de Renault continuent de chuter…

Il est vrai que Carlos Ghosn, le PDG, ayant tout miser sur la voiture électrique depuis quelque temps, le catalogue Renault a vieilli… et les ventes s’essoufflent !

Côté étranger, les plus fortes baisses, touchent Mercedes (-22,2%) et Ford (-20,9%).

A l’opposé, le groupe Hyundai voit ses ventes s’envoler de 49,8%.

Et celles de Nissan – Groupe Renault –  progressent de 28,9% et celles de Toyota, de 26,3%.

Franchement pessimiste, alors que se profile le prochain Mondial de l’Automobile – du 29 septembre   au 14 octobre – le CCFA, considère que la baisse du marché automobile attendue pour 2012 pourrait se situer dans le bas de la fourchette de -8% à -10%.

Chiffre  estimé jusqu’à ce jour.

Christian COLINET
Photo : Thierry COULIBALY

Economie

About Author

gilles