CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES : ERIC BRUNSON PRIVE DE LICENCE !!!

FFSA.Championnat de France des Rallyes. ERIC BRUNSON privé de licence !!!

 

Ahurissant, oui complétement HALLUCINANT !

La décision qui vient d‘être prise à l’encontre de l’équipage, formé du pilote Éric Brunson et de son co-pilote, David Heulin.

Après être violemment sorti de la route à très haute vitesse et alors qu’ils occupaient le commandement de l’épreuve au volant de leur Subaru et ce lors du tout récent Rallye Lyon –Charbonniéres, seconde manche du Championnat de France de la discipline, lequel se disputait en avril et pour n’avoir pas déplacé leur véhicule qui venait pourtant de taper à plus de 160 km/h, les deux champions viennent tout simplement d’écoper de … 18 mois, oui dix-huit mois de suspension, de leur licence dont … SIX fermes !!!!

Franchement la décision prise par la commission de discipline de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) est accablante….

GROTESQUE !

Et INCOMPRÉHENSIBLE, car franchement, la punition parait DÉMESURÉE eu égard à la faute, si faute il y a, après un tel accident qui vous laisse un peu groggy.

Le reproche formulé concerne le refus de déplacer la voiture accidentée et d’avoir intentionnellement voulu bloquer le Rallye.

On ose imaginer ce qu’aurait pu décider cette même commission – trois représentants – présidée par Alain Dubord, si l’équipage avait été gravement blessé ou au pire…

La Subaru serait restée sur place et qui aurait- on puni ????

Non, parfois il y a de l’exagération et des pannes de cervelle !!!

Pour info, la FFSA sabote elle-même son propre Championnat, lequel ne regorge pourtant pas tellement de belles autos.

Se priver de l’actuel second de ce Championnat et qui avait brillamment enlevé la manche d’ouverture au Touquet, est incompréhensible et stupide !

Surtout quand on sait que le Président de cette même FFSA, Nicolas Deschaux, a fait des …études juridiques !

Comprenne qui pourra…

Mais c’est tout simplement grand guignolesque et absurde

Contacté ce jeudi 28 juin, chez lui à Deauville en Normandie, Éric Brunson, nous a confié :

« Je ne peux m’exprimer sur ce sujet tant que je n’ai pas encore reçu la notification officielle de la FFSA »

Du coup, nous avons cherché à joindre d’autres intervenants, présents sur place et qui  nous ont tous demandés l’anonymat, craignant à leur tour, des sanctions !!!

Mais on a remarqué que la sanction frappant Éric Brunson et son co-pilote, avait véritablement provoqué une vie émotion générale

Résumé des explications :

‘’18 équipages se sont immédiatement arrêtés dans cette ES 11 dénommé ‘Les Ardillats Chiroubles 2’ et longue de 30 km…. Vu l’état de la Subaru et même à 25, ils n’ont pu vraiment beaucoup bouger l’auto…. Techniquement, il aurait été possible de l’évacuer car une dépanneuse se trouvait à environ 500 mètres du lieu de l’accident….  Mais il s’est hélas instauré un réel dialogue de sourds et les officiels se sont entêtés ‘’  

 

Qu’ajouter ?

L’éternel recommencement de l’histoire du pot de terre contre le pot de FER !

Sauf que devant un tribunal civil, pas sur que Brunson, soit en tord !

Un mot encore pour évoquer notre étonnement de découvrir sur les vidéos sur Youtube, la voiture officiel du directeur de course et ce sans aucune plaque distinctive, prouvant son appartenance au rallye Lyon-Charbonniéres !!!

N’est -ce -pas en contradiction avec le règlement ????

Et cette fois, une grave faute ….de la part des officiels !!!

Est-ce bien normal ?

Au fond ce sont toujours les pilotes qui morflent… et jamais les OFFICIELS pris en faute!!!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Adrien CLÉMENT

 

 

Sport

About Author

gilles